• En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, nous privilégions la livraison à domicile Colissimo. Le délai de livraison annoncé sera peut-être prolongé de quelques jours, merci de votre compréhension.
      Prenez soin de vous. L'équipe Dieti Natura
Angélique

Angélique

Fiche de synthèse

Nom commun Angélique, angélique officinale
Autre(s) nom(s) Archangélique, herbe aux anges, herbe du Saint-Esprit
Nom(s) scientifique(s) Angelica archangelica, Archangelica officinalis
Famille Apiaceae
Origine Europe du Nord
Partie(s) utilisée(s) Essentiellement la racine, mais aussi feuilles et graines
Principaux actifs Coumarines, acides phénoliques
Propriété(s) associée(s) Confort digestif | Stimulation de l’appétit | Tonus général et immunité | Lutte contre le stress et l’anxiété

Qu'est-ce que l'angélique ?

L’angélique est une plante médicinale originaire d’Europe du Nord. A la Renaissance, les médecins la surnommèrent « herbe du Saint-Esprit » en raison de ses « grandes et divines propriétés ». Elle fut utilisée au fil des siècles pour lutter contre de nombreuses maladies. Aujourd’hui, l’angélique est particulièrement employée pour soulager les troubles digestifs, stimuler l’appétit et réduire la fatigue.

Origine, habitat et culture

Le nom angélique vient du terme latin Angelica, qui lui-même dérive du grec Aggelos signifiant « messager ». La légende raconte qu’un moine aurait entendu l’archange Raphaël lui préconiser cette plante pour lutter contre la peste, d’où ses multiples noms : angélique, archangélique, herbe aux anges ou encore herbe du Saint-Esprit.

Au fil des siècles, les vertus de l’angélique ont suscité un grand intérêt. La plante fut utilisée en prévention des maladies contagieuses et en traitement d’un grand nombre de maux du quotidien. On utilisait par exemple l’angélique pour traiter les bronchites, les rhumes, les problèmes de circulation, les troubles digestifs et la fatigue.

L’angélique serait originaire d’Europe du Nord. On la retrouve tout particulièrement en Islande et au Groenland. Il est également possible de la retrouver à l’état sauvage de la Scandinavie jusqu’aux montagnes d’Europe centrale et de la Russie moyenne.

En France, l’angélique n’est pas présente à l’état sauvage mais peut être cultivée. On dit que les Vikings seraient à l’origine de l’introduction de l’angélique en Europe car ils utilisèrent cette plante comme monnaie lors de leurs échanges commerciaux.

/Origine-angelique

Apparence, composition et format

L’angélique est une plante herbacée extrêmement robuste. Elle possède une grosse racine qui supporte une tige très épaisse et haute. Celle-ci mesure généralement entre 2 et 3 mètres de hauteur. Les feuilles de l’angélique sont également très grandes puisqu’elles peuvent atteindre 1 mètre de longueur.

A l’extrémité de la tige de l’angélique, se trouvent des fleurs disposées en ombelle (forme de parapluie inversé). Ces dernières ont une couleur blanche à vert-jaune. Elles laissent ensuite leur place à de petits fruits ovales de couleur jaune crème ou marron clair.

Si les feuilles et les graines de l’angélique peuvent être employées en phytothérapie, ce sont essentiellement les racines qui sont prisées pour leur composition en principes actifs. Différents formats peuvent être proposés : poudre, extrait fluide, teinture, etc. L’angélique peut être utilisée en décoction, infusion et entrer dans la formulation de compléments alimentaires.

Apparence-angelique-plante
Apparence-angelique

Les racines de l’angélique renferment différents composés dont plusieurs principes actifs naturels. On distingue par exemple :

  • des coumarines comme l’osthénol, l’osthol et des composés furocoumarines ;
  • des acides phénoliques comme l’acide chlorogénique et l’acide caféique ;
  • des esters sitostéryles ;
  • de l’acide angélique ;
  • des acides gras ;
  • des tannins.

A noter : Une huile essentielle peut aussi être extraite de la racine d’angélique. Celle-ci contient :

  • des monoterpènes dont l’alpha-pinène, le delta-3-carène, le bêta-phellandrène, le sabinène, le limonène, le p-cymène et le myrcène ;
  • des sesquiterpènes dont l’alpha-copaène, le germacrène D, le bêta-bisabolène, des caryophyllènes et des lactones macrocycliques.

Propriétés et effets recherchés

Proprietes-angelique

Confort digestif

La racine de l’angélique présente plusieurs atouts pour le confort digestif :

  • une action stimulante au niveau de l’appareil digestif ;
  • une action carminative, c’est-à-dire réduisant la production de gaz intestinaux et facilitant leur expulsion ;
  • une activité cholagogue, c’est-à-dire facilitant l’évacuation de la bile ;
  • une action antispasmodique pour calmer les douleurs.

Regroupant des experts en médecine, en pharmacologie, en toxicologie et en phytothérapie, la Commission E reconnaît l’usage de l’angélique pour soulager certains troubles digestifs. Parmi eux, figurent notamment les spasmes gastro-intestinaux, les lourdeurs digestives, les flatulences ou encore les sensations de trop plein.

Stimulation de l’appétit

La racine de l’angélique a aussi fait ses preuves pour faire face à une perte d’appétit ou à une anorexie mentale.

Tonus et immunité

Au fil des siècles, l’angélique a été utilisée pour lutter contre de nombreuses maladies. On dit aujourd’hui qu’elle agit comme un fortifiant et un tonique général. Il a été constaté qu’elle contribue à lutter contre les états de grande fatigue, et ainsi à soutenir les défenses de l’organisme.

Lutte contre le stress et l’anxiété

Il n’est pas rare que l’angélique soit associée à des plantes aux vertus relaxantes comme la passiflore. Cela s’explique par ses effets bénéfiques pour lutter contre le stress et l’anxiété.

Dosage et posologie

Posologie-angelique

Au sein des compléments alimentaires, les dosages en angélique peuvent être très différents. Le dosage sera notamment beaucoup plus faible si l’angélique est associée à d’autres plantes médicinales. A titre d’exemple, la posologie pour la poudre de racine d’angélique peut varier entre 50 et 1500 mg par jour selon les formulations. Il est conseillé de se reporter aux indications du fabricant, et se rapprocher d’un professionnel de santé au moindre doute.

Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s)

Contre-indications : par mesure de précaution, la prise d’angélique est déconseillée sans avis médical chez : les femmes enceintes, les femmes allaitantes, les enfants, les diabétiques et pré-diabétiques.

Effets secondaires : L’angélique pourrait avoir des effets photosensibilisants en raison de sa teneur en furocoumarines. Cela signifie que des réactions cutanées sont susceptibles d’apparaître lors d’une exposition prolongée au soleil. Au moindre doute, l’avis d’un professionnel de santé est recommandé.

Associations suggérées

Bien-être intestinal : Réglisse

Détente : Passiflore

Informations complémentaires

Les informations de cette fiche sont données à titre indicatif et ne peuvent en aucun cas se substituer à l’avis d’un professionnel de santé. En outre, de nouveaux travaux peuvent venir contredire ou compléter les informations de cette fiche. En cas de doute, il convient de demander conseil à un professionnel de santé.

Sources

Y. Sell, C. Bénezra, B. Guérin, Plantes et réactions cutanées, John Libbey Eurotext, 2002, 157 pages.

European Scientific Cooperative on Phytotherapy, ESCOP Monographs: The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products. Second Edition, Supplement 2009, Thieme, 2009, 306 pages.

P. N. Ravindran, The Encyclopedia of Herbs and Spices, CABI, Déc. 2017, 1176 pages.

Paul-Victor Fournier, 30 plantes utiles: Herbes, arbres, plantes alimentaires : leur histoire, leurs vertus, Place des éditeurs, Janv. 2015, 243 pages.

Anne-Sophie Nogaret, La phytothérapie : Se soigner par les plantes, Editions Eyrolles, Juil. 2011, 192 pages.

Sophie Lacoste, Les plantes qui guérissent: Les secrets de la phytothérapie. À utiliser en tisanes, ampoules, gélules, etc., Éditions Leduc.s, Sept. 2015, 512 pages.

M. Toussaint, D'ici ou d'ailleurs, les épices qui guérissent, Éditions Leduc.s, Févr. 2019, 224 pages.

N. Grosrey-Lajonc, Naturo-famille: 100 petits maux de la vie quotidienne traités par les plantes, Albin Michel, Févr. 2014, 306 pages.

American Botanical Council, Angelica root, Herbal Medicine: Expanded Commission E, cms.herbalgram.org (Consulté le 26/03/2019).

Retour haut de page