• En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, nous privilégions la livraison à domicile Colissimo. Le délai de livraison annoncé sera peut-être prolongé de quelques jours, merci de votre compréhension.
      Prenez soin de vous. L'équipe Dieti Natura
Argile

Argile

Fiche de synthèse

Nom commun Argile
Autre(s) nom(s) Terre glaise, boue
Propriété(s) associée(s) Soin de la peau et des cheveux | Confort digestif

Qu'est ce que l'argile ?

L’argile est une matière naturelle employée dès l’Antiquité pour de multiples usages. Elle est utilisée pour la poterie mais est aussi connue pour ses bénéfices pour la santé, le bien-être et la beauté. Il faut noter qu’il existe plusieurs types d’argile dont l’apparence, la composition et les propriétés peuvent être différentes. On retrouve notamment l’argile blanche qui est utilisée dans certains déodorants naturels et l’argile verte qui est couramment utilisée en masque ou cataplasme.

Origine, habitat et culture

L’argile est une matière naturelle issue de la décomposition des roches mères, c’est-à-dire des parties superficielles de la croûte terrestre. Ces roches se décomposent et cristallisent pour donner une matière aux propriétés exceptionnelles.

L’argile est utilisée depuis la nuit des temps et pour une grande diversité d’applications.

La poterie est loin d’être le seul usage de l’argile. Ses bienfaits pour la santé, la beauté et le bien-être ont suscité l’intérêt dès l’Antiquité.

Les Egyptiens utilisaient l’argile pour soigner les blessures et une multitude de maux. Ils l’employaient aussi lors de la momification, pour protéger la structure de l’organisme. Pline l’Ancien, célèbre écrivain et naturaliste romain du Ier siècle, la décrivait quant à lui comme un excellent ingrédient pour protéger contre les infections.

origine-argile
emploi-argile

Néanmoins, ce sont certainement les bains de boue qui ont le plus contribué au succès de l’argile. Ces bains associent les propriétés de l’eau thermale aux bienfaits de l’argile.

Rendue célèbre pour ses bénéfices au niveau de la peau, l’argile est aujourd’hui couramment utilisée pour la préparation de masques pour le visage.

Elle est aussi proposée dans différents produits de soins dont des crèmes, des dentifrices et des déodorants naturels.

Apparence, composition et format

L’argile peut se présenter sous différentes formes :

  • argile sèche, qui peut au besoin être mise en suspension liquide ;
  • argile en suspension, notamment dans une grande quantité d’eau ;
  • pâte d’argile, une forme prête à l’emploi et facile à utiliser.

Elle peut avoir deux textures différentes : argile phylliteuse, avec une structure en feuillets, ou bien argile fibreuse.

L’argile peut avoir différentes couleurs, notamment selon sa composition. L’argile verte est la forme la plus répandue. Il est aussi possible de trouver de l’argile blanche, jaune, rose, rouge ou encore bleue.

L’argile est majoritairement utilisée en usage externe, mais peut également être employée en usage interne dans certains cas.

apparence-argile

Il est possible de la retrouver conditionnée sous différents formats :

  • fragments concassés, granulés ou poudre ;
  • pâte vendue en pot ou tube ;
  • compléments alimentaires ;
  • bandes prêtes à l’emploi ;
  • préparations cosmétiques : crème, masque, nettoyant, déodorant, dentifrice, gommage, etc.

Les argiles sont des silicates d’alumines hydratés qui contiennent divers minéraux dont majoritairement de la silice. On peut aussi retrouver du fer, de l’aluminium, du magnésium, du calcium, du sodium, du potassium ou encore du manganèse. Selon la composition de l’argile, il est possible de distinguer :

  • les argiles à fort taux d’alumine (oxyde d’aluminium) comme la kaolinite, la montmorillonite, ou encore l’illite ;
  • les argiles à fort taux de magnésium comme l’antigorite, la vermiculite, ou encore l’attapulgite ;
  • les argiles à fort taux de fer comme la nontronite et la glauconite.

A noter : la composition de l’argile a une influence sur sa couleur et ses propriétés.

Propriétés et effets recherchés

proprietes-argile

Soin de la peau et des cheveux

L’argile est principalement utilisée en usage externe. Elle a l’avantage d’avoir un pouvoir absorbant et adsorbant, c’est-à-dire capable d’absorber des composés ou de les fixer. L’argile peut ainsi capturer différents éléments dont des liquides, des graisses, des toxines, des odeurs ou encore des gaz nocifs. L’action purifiante de l’argile peut être utilisée pour :

  • assainir la peau, éliminer les impuretés ou les excès de sébum ;
  • purifier et nettoyer les cheveux ;
  • éliminer les mauvaises odeurs ;
  • soigner une plaie ;
  • etc.

L’argile possède aussi une action cicatrisante. Sa composition en minéraux lui confère une action reminéralisante et régénérante. Cette matière naturelle peut revitaliser et redonner de l’éclat à la peau. Elle peut également être hydratante et adoucissante.

Confort digestif en usage interne

Certains types d’argiles peuvent être proposés en usage interne pour lutter contre les ballonnements et les flatulences. L’argile agit comme un pansement au sein du système digestif : elle permet de protéger la muqueuse digestive et de capter les gaz.

Dosage et posologie

Usage externe

Pour capitaliser sur les propriétés de l’argile, il convient de l’appliquer sur toute la zone concernée. Une noix de pâte d’argile est par exemple idéale pour un masque pour le visage ou les cheveux. Un déodorant naturel à base d’argile est une bonne alternative pour éliminer les odeurs corporelles.

Usage interne

Certains types d’argile peuvent être utilisés en usage interne. Il peut s’agir d’une poudre ou de granules d’argile à diluer dans un grand verre d’eau, ou encore de compléments alimentaires à base d’argile. La posologie des suppléments varie car ces produits associent souvent l’argile à d’autres composés, notamment du fenouil ou de l’anis vert.

Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s)

Contre-indications :

En usage externe, l’argile ne présente pas de contre-indications.

En usage interne, elle est déconseillée aux personnes présentant ou ayant présenté certaines affections intestinales comme :

  • des antécédents d’occlusion ;
  • une constipation chronique assez importante ;
  • la présence d’une hernie.

Précautions d’emploi : A ce jour, aucun effet secondaire majeur n’a été rapporté lors de l’usage de l’argile. Certaines précautions d’emploi sont toutefois recommandées, en particulier en usage interne.

En usage externe, il est possible de faire un test de tolérance sur une petite zone pour écarter tout risque.

En usage interne, il est recommandé de boire beaucoup d’eau. Pour les personnes qui suivent un traitement médicamenteux, il est recommandé d’espacer de deux heures la prise d’un médicament et de celle d’argile. En effet, cette matière possède une grande capacité d’absorption qui pourrait limiter l’effet escompté de la substance active du médicament.

Interaction(s)

 Il est conseillé d’éviter de consommer de l’huile de paraffine pendant une cure d’argile. En contact avec l’argile, cette huile pourrait engendrer un durcissement de l’argile et conduire au développement d’agglomérats de terre au sein du système digestif. Bien que leurs interactions avec l’argile soient moins importantes, les autres huiles végétales peuvent également être réduites lors d’une cure en argile. 

Associations suggérées

Peau à imperfections : Huile essentielle de Lavande

Peau sensible et fragile : Huile de Calendula

Peau mature : Huile d’Argan

Problèmes digestifs : Fenouil, Anis vert

Informations complémentaires

L’argile peut encore faire l’objet d’études scientifiques. Ces travaux peuvent venir contredire ou compléter les informations de cette fiche. En cas de doute, il convient de demander conseil à un professionnel de santé.

Sources

N. Cousin, Argile: Un concentré de bienfaits pour votre santé, votre beauté et votre maison, Editions Eyrolles, Avr. 2013, 150 pages.

M. Rautureau, Argiles et santé - propriété et thérapie, Lavoisier, Mai 2010, 204 pages.

N. Semenuik, Bienfaits de l'argile: en 70 recettes maison, Editions Artemis, 2008, 61 pages.

B. Baudouin, L'argile et ses vertus, Presses du Châtelet, Mai 2012, 192 pages.

A. Lefief-Delcourt, L'argile, c'est malin: Santé, beauté, maison... les 1001 secrets de cette terre magique !, Éditions Leduc.s, Janv. 2012, 160 pages.

D. Favari, L’argile vertueuse: Comment choisir la bonne argile pour votre santé, Médicis, Juil. 2016, 96 pages.

Produits contenant cet actif.

Retour haut de page