Argan

Argan

Fiche de synthèse

Nom commun Argan
Autre(s) nom(s) Argane, arganier, arbre de fer
Nom(s) scientifique(s) Argania spinosa
Famille Sapotaceae
Origine Maroc
Partie(s) utilisée(s) Fruit (amande)
Principaux actifs Acides gras insaturés (oméga 6 et 9), vitamine E, caroténoïdes
Propriété(s) associée(s) Soin corporel et capillaire | Nourrissant et régénérant | Antioxydant

Qu'est-ce que l'argan ?

L’arganier est un arbre emblématique du Maroc. Il produit des fruits dont la graine est utilisée pour extraire la très prisée huile d’argan. Sa composition nutritionnelle exceptionnelle lui confère des propriétés antioxydantes, hypolipémiantes, protectrices, nourrissantes et régénérantes. L’huile d’argan est aussi bien utilisée dans les préparations alimentaires que dans les soins cosmétiques. Elle est notamment préconisée pour le soin des peaux matures, sèches ou après exposition au soleil. Elle est également employée pour le soin des cheveux et des ongles abimés.

Origine, habitat et culture

L’arganier (Argania spinosa) est un arbre originaire du Maroc. Il est aussi l’emblème du pays. Il faut dire que l’arganier n’est pas un arbre comme les autres. Ses fruits renferment une graine dont est extraite la célèbre huile d’argan. Depuis plusieurs siècles, les femmes berbères utilisent ses vertus aussi bien en cuisine qu’au sein de leurs préparations cosmétiques. Le terme argan signifie d’ailleurs en arabe « amande berbère ».

L’huile d’argan est incontournable dans les pays du Maghreb. Ses vertus ont aussi conquis l’Occident, probablement au cours du Xème siècle av. J-C grâce aux comptoirs de commerce installés sur la côte Atlantique du Maroc. Aujourd’hui, l’usage cosmétique de l’huile d’argan est largement répandu en Europe. Elle est couramment employée pour les soins corporels et capillaires.

L’arganier est une espèce caractéristique du sud-ouest du Maroc. On le retrouve particulièrement du nord-est d’Essaouira jusqu’à la vallée du Souss. De grandes superficies sont aujourd’hui exploitées pour répondre à la demande importante en huile d’argan.

Origine__argan

La précieuse huile végétale est extraite de la graine contenue dans les fruits de l’arganier. Cet arbre peut développer des fruits dès l’âge de 5 ans. Les fruits sont récoltés lorsqu’ils arrivent à maturité, généralement durant l’été. Des toiles sont disposées sous les arbres afin de récupérer les fruits qui tombent.

Apparence, composition et format

L’arganier est un arbre fruitier-forestier qui peut mesurer jusqu’à 10 mètres de hauteur. Sa cime est arrondie et dense avec des rameaux épineux. Son tronc est tortueux et noueux. L’arganier a des feuilles alternes et lancéolées. Elles affichent un vert sombre sur le dessus et sont plus claires sur le dessous.

Le fruit de l’arganier est une baie verte dont la taille et la forme peuvent varier. Cette baie possède une pulpe charnue et contient un noyau très dur renfermant la graine ou amande.

Après la récolte, les fruits sont étendus au soleil afin de faire sécher la pulpe. Une fois la pulpe séchée, le noyau est récupéré puis ouvert afin de récupérer l’amande. Cette dernière est légèrement torréfiée puis écrasée afin d’en extraire l’huile d’argan.

Cette huile végétale est conditionnée en bouteille ou en flacon. Elle peut être utilisée telle quelle ou associée à d’autres produits (huiles végétales, huiles essentielles, etc.). Elle peut aussi être intégrée à des préparations cosmétiques (crème, shampoing, etc.).

Un des atouts de l’huile d’argan est sa teneur en acides gras insaturés. Environ 80% des acides gras présents au sein de l’huile d’argan sont insaturés. Parmi eux, figurent principalement :

  • l’acide olique (environ 40-50%) qui est un acide gras oméga 9 ;
  • l’acide linoléique (30% en moyenne) qui est un acide gras oméga 6.

L’huile d’argan a aussi l’avantage de renfermer de la vitamine E et des pigments caroténoïdes, des composés aux propriétés antioxydantes.

Apparence_argan

Propriétés et effets recherchés

Proprietes_argan

Propriétés protectrices et nourrissantes

L’huile d’argan est largement plébiscitée pour la beauté de la peau, des cheveux et des ongles. Et pour cause puisqu’elle est à la fois protectrice, nourrissante, hydratante et régénérante. Elle permet de dynamiser et de redonner à la peau son éclat et toute sa vitalité.

Elle permet également de lutter contre le dessèchement de la peau, en particulier après une exposition au soleil. L’huile d’argan s’utilise aussi pour renforcer les ongles et revitaliser le cuir chevelu. En cosmétique, l’huile d’argan s’utilise ainsi notamment pour :

  • les peaux sèches ;
  • les peaux matures ;
  • les cheveux secs ;
  • les cheveux fourchus ;
  • les cheveux ternes ;
  • les ongles cassants.

Propriétés antioxydantes

En cosmétique, l’huile d’argan est aussi appréciée pour sa teneur en vitamine E et caroténoïdes. Ces composés permettent de lutter contre le vieillissement prématuré de la peau. Ils s’opposent à l’agression des radicaux libres, des éléments oxydants hyper-réactifs connus pour leurs dégâts au niveau des cellules de la peau.

Autres bienfaits

En usage alimentaire, l’huile d’argan présente également différentes vertus. Elle a un pouvoir antioxydant et une action hypolipémiante. Cela signifie qu’elle est capable de diminuer le taux de lipides dans le sang, et en particulier les taux de LDL-cholestérol (« mauvais cholestérol ») et de triglycérides.

L’huile d’argan peut ainsi contribuer à lutter contre l’hypercholestérolémie et l’hyperlipémie qui constituent deux facteurs majeurs de risque cardiovasculaire.

Dosage et posologie

Soin de la peau : pour le soin de la peau, l’huile d’argan s’utilise comme une lotion corporelle. Il suffit de déposer quelques gouttes dans le creux de la main puis de l’appliquer sur le visage et le corps. De légers massages facilitent la pénétration.

Soin des cheveux : l’huile d’argan s’utilise comme un masque capillaire. Il convient de l’appliquer des racines jusqu’aux extrémités des cheveux, puis de laisser reposer une dizaine de minutes.

Note : Il est possible de mélanger l’huile d’argan à d’autres huiles végétales. Des huiles essentielles et des principes actifs peuvent aussi être ajoutés.

Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s)

Contre-indications : L’huile d’argan est utilisée depuis des siècles dans les préparations culinaires et cosmétiques. A ce jour, aucune contre-indication n’a été établie.

Effets secondaires : Aucun effet secondaire n’a également été constaté.

Précautions d’emploi : Si l’huile d’argan est mélangée avec d’autres produits, un test de tolérance dans le pli du coude est généralement conseillé pour écarter le risque de réactions secondaires. En cas de doute, un avis médical est recommandé.

En usage alimentaire, l’huile d’argan ne doit pas être consommée en excès en raison de sa teneur élevée en lipides.

Associations suggérées

Soin de la peau (peaux matures) : Huile essentielle de Bois de rose

Soin des ongles et des cheveux : Huile de Ricin

Informations complémentaires

L’huile d’argan fait encore aujourd’hui l’objet d’études scientifiques. Ces travaux peuvent venir contredire ou compléter les informations de cette fiche. En cas de doute, il convient de demander conseil à un professionnel de santé.

Sources

L. Sassi, L'huile d’argan, Marabout, Mars 2012, 128 pages.

A. Riedacker, Physiologie des arbres et arbustes en zones arides et semi-arides: séminaire, Paris-Nancy, 20 mars-6 avril 1990, John Libbey Eurotext, 1993, 489 pages.

B. Riotte, Mon guide Cosmétique Naturelle, Lulu.com, Mars 2015, 98 pages.

J. Chaumont, J. Millet-Clerc, Phyto-aromathérapie appliquée à la dermatologie, Lavoisier, Mars 2011, 263 pages.

A. Kremer-Marietti, Sociologie de la science: sociologie des sciences et rationalité scientifique, Editions Mardaga, 1998, 268 pages.

L. Bec, Mes huiles essentielles: 30 plantes pour me soigner au quotidien, Mango, 2013, 96 pages.

A. Drissi, et al., Evidence of hypolipemiant and antioxidant properties of argan oil derived from the argan tree (Argania spinosa), Clin Nutr, Oct. 2004, 23(5):1159-66.

A. Derouiche, et al., Nutritional intervention study with argan oil in man: effects on lipids and apolipoproteins, Ann Nutr Metab, Mai-Juin 2005, 49(3):196-201.

M. Cherki, et al., Consumption of argan oil may have an antiatherogenic effect by improving paraoxonase activities and antioxidant status: Intervention study in healthy men, Nutr Metab Cardiovasc Dis, Oct. 2005, 15(5):352-60.

D. Guillaume, Z. Charrouf, Argan oil. Monograph, Altern Med Rev, Sept. 2011, 16(3):275-9.

O. M'Hirit, L’arganier : une espèce fruitière-forestière à usages multiples, www.fao.org (Consulté le 29/10/2018).

Produit(s) contenant de l'argan

Retour haut de page