Lavande vraie

Lavande vraie

Fiche de synthèse

Nom commun Lavande vraie
Autre(s) nom(s) Lavande fine, lavande officinale
Nom(s) scientifique(s) Lavandula angustifolia, Lavandula officinalis, Lavandula vera
Famille Lamiaceae
Origine Bassin méditerranéen
Partie(s) utilisée(s) Sommités fleuries
Principaux actifs Huile essentielle (monoterpènes), polyphénols
Propriété(s) associée(s) Anti-stress | Apaisante cutanée | Anti-infectieuse | Cicatrisante et régénérante cutanée

Qu'est-ce que la lavande vraie ?

La lavande vraie, aussi appelée lavande fine ou lavande officinale, est une plante aux doux parfums d’été et aux multiples vertus thérapeutiques. Incontournable de la trousse d’aromathérapie, l’huile essentielle de lavande vraie permet de traiter naturellement de nombreux petits bobos du quotidien grâce à son action apaisante cutanée, désinfectante et cicatrisante. L’huile essentielle de lavande vraie est aussi très appréciée en diffusion pour créer une atmosphère propice à la relaxation.

Origine, habitat et culture

La lavande vraie, ou lavande fine, est une plante dont le parfum et les propriétés ont toujours suscité un grand intérêt. Elle est employée dès l’Antiquité pour parfumer les pièces, les vêtements et les bains. Le terme « lavande » vient d’ailleurs du terme latin « lavandaria » signifiant « linge à laver ».

Les naturalistes romains classèrent la lavande parmi les « plantes précieuses ». A partir du Moyen-Âge, la lavande prend réellement un statut de plante médicinale.

Cultivée dans les monastères aux côtés d’autres plantes et herbes médicinales, la lavande officinale est alors employée en fumigation pour purifier l’air et éloigner les infections.

A partir du XIXème siècle, la culture de lavande vraie se développe fortement en France avec l’essor de la parfumerie à Grasse en Provence. Outre son usage pour le développement de parfums, la lavande vraie continue de séduire pour ses vertus thérapeutiques.

Origine-lavande-vraie

Obtenue par distillation de la plante, l’huile essentielle de lavande vraie devient une base incontournable de l’aromathérapie. Elle est largement plébiscitée pour apaiser les brûlures légères et les petites blessures cutanées, les désinfecter et faciliter la cicatrisation. Grâce à son parfum doux et ses vertus relaxantes, l’huile essentielle de lavande vraie connaît également un grand succès en diffusion.

La lavande vraie est une plante originaire de la région méditerranéenne. Elle apprécie la luminosité et la chaleur. Son sol de prédilection est un terrain sec et caillouteux. La France et la Bulgarie sont les deux principaux pays producteurs de lavande. En France, la lavande est une plante emblématique de la région provençale. On la retrouve cultivée dans le Ventoux, le Luberon, la Drôme provençale, le Haut-Vaucluse, les Baronnies et le Verdon.

Apparence, composition et format

La lavande est un sous-arbrisseau vivace mesurant entre 20 et 60 cm de hauteur. Elle se présente sous un aspect compact en boule. Ses tiges sont érigées, grêles et de couleur verte blanchâtre. Elles présentent des feuilles opposées, étroites, lancéolées, persistantes, velues et de couleur verte. A l’extrémité de chaque tige, se trouve un épis de petits fleurs de couleur bleue mauve plus ou moins intense.

Ce sont les sommités fleuries de la lavande qui sont employées en phytothérapie. Celle-ci peuvent être utilisées en infusion, ou bien servir à l’élaboration d’une teinture-mère et d’une huile essentielle. Obtenue par distillation de la plante, l’huile essentielle de lavande vraie est la forme la plus employée en phytothérapie.

Les fleurs et sommités fleuries de la lavande se composent notamment :

  • de tannins ;
  • de flavonoïdes ;
  • de dérivés de coumarines ;
  • de dérivés de l’acide rosmarinique ;
  • de triterpènes ;
  • de phytostérols ;
  • d’une huile essentielle.

Bien que sa composition puisse différer d’un mode de production à un autre, l’huile essentielle de lavande vraie renferme généralement :

  • des monoterpénols comme du linalol ;
  • des esters comme de l’acétate de linalyle ;
  • des monoterpènes comme des trans et cis-β-ocimène ;
  • des sesquiterpènes comme du β-caryophyllène ;
  • d’autres composants comme du 1,8-cinéole et du camphre.
/Apparence-lavande-vraie

Propriétés et effets recherchés

Proprietes-lavande-vraie

Vertus relaxantes et anti-stress

L’huile essentielle de lavande vraie est employée en diffusion pour lutter contre le stress, l’anxiété et les troubles du sommeil associés. Les vertus relaxantes de la lavande vraie sont dues à l’action de plusieurs principes actifs sur le GABA (acide gamma-aminobutyrique), principal neurotransmetteur inhibiteur de l’organisme.

Apaisante cutanée

Piqûres d’insectes, brûlures, coups de soleil, coupures, eczéma, acné… ce sont autant de situations où l’action apaisante de l’huile essentielle de lavande vraie peut être bénéfique. Cette action apaisante s’explique notamment par la présence du linalol, un principe actif naturel qui possède à la fois une action anti-inflammatoire et antalgique.

Le linalol est capable d’accroître l’expression des Heat Shock Protein 70, des molécules ayant la capacité d’inhiber certaines réactions inflammatoires. Il permet également d’inhiber la sensation de douleur en stimulant les systèmes opioïde, cholinergique et dopaminergique.

Anti-infectieuse

Que ce soit en diffusion pour assainir l’air ou désinfecter une plaie, les vertus anti-infectieuses de l’huile essentielle de lavande vraie sont très appréciées. Le linalol, le 1,8-cinéole et plusieurs terpènes contenus dans l’huile essentielle agissent en synergie pour éviter les infections bactériennes et fongiques.

Cicatrisante et régénérante cutanée

L’huile essentielle de lavande vraie favorise aussi la cicatrisation et la régénération des tissus cutanés grâce à la présence de camphre. Ce composé améliore la circulation sanguine et contribue ainsi à fournir toutes les substances nécessaires à la cicatrisation et la régénération des tissus cutanés.

Antispasmodique et myorelaxante

L’huile essentielle de lavande vraie présente un effet myorelaxant et spasmolytique qui la rend idéale en massage pour soulager les douleurs articulaires et musculaires. Elle est notamment utilisée en cas d’arthrose, d’arthrite, de crampes, de contractures, de spasmes musculaires, de tendinites, de sciatiques et de lumbagos (douleurs au dos).

Dosage et posologie

Posologie-lavande-vraie

Comme toutes les huiles essentielles, l’huile essentielle de lavande vraie doit être utilisée avec précaution. Au moindre doute, un avis médical est recommandé. D’une manière générale, il est conseillé de diluer 1 goutte d’huile essentielle de lavande vraie dans 4 gouttes d’huile végétale pour une application cutanée (piqûres d’insectes, coupures, brûlures, coups de soleil…).

En diffusion, il convient de suivre les conseils d’utilisation fournis avec le diffuseur. Quelques gouttes d’huile essentielle de lavande vraie pure suffisent généralement.

Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s)

Effets secondaires et contre-indications : L’huile essentielle de lavande vraie est très bien tolérée. Il n’existe pas de contre-indications particulières. Un avis médical est néanmoins recommandé avant l’usage de cette huile essentielle chez les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes, et les personnes asthmatiques.

Précautions d’emploi de l’huile essentielle : Bien que l’huile essentielle de lavande vraie soit bien tolérée, celle-ci doit toujours être utilisée avec précaution. Comme de nombreuses huiles essentielles, un risque de surdosage existe. L’huile essentielle doit être diluée avant toute application cutanée. Il est également recommandé de faire un test de tolérance au pli du coude pour éviter les risques d’allergie.

Associations suggérées

Problème de peau : Géranium rosat

Détente : Petit grain bigarade

Insomnie : huile essentielle de Ravintsara, de Basilic tropical et de Petit-grain bigarade.

Dans 10 ml d’huile végétale, mélanger 30 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara, et 15 gouttes d’huile essentielle de Lavande vraie, Basilic tropical et Petit-grain bigarade. Appliquer 2 gouttes à l’intérieur des poignées et inspirer profondément 5 fois la fragrance dégagée.

Acné, eczéma, psoriasis : Ortie

Diminution de la sévérité des crampes menstruelles : Huile essentielle de Sauge sclarée

Favorisation de la régulation hormonale : Huile essentielle de Sauge sclarée

Informations complémentaires

Les informations de cette fiche sont données à titre indicatif et ne peuvent en aucun cas se substituer à l’avis d’un professionnel de santé. En outre, de nouveaux travaux peuvent venir contredire ou compléter les informations de cette fiche. En cas de doute, il convient de demander conseil à un professionnel de santé.

Sources

Folliard T, La bible Larousse des huiles essentielles, Larousse, 9 mars 2016, 304 pages.

Sommerard J-C, Mes 12 huiles essentielles, Place des éditeurs, 4 mai 2016, 278 pages.

Bec L, Mes huiles essentielles: 30 plantes pour me soigner au quotidien, Fleurus, 96 pages.

Frély R, Les secrets de la lavande, Larousse, 6 mars 2013, 128 pages.

Ruiz J et Drezet C, La Passion des Huiles Essentielles et des Eaux Florales, Éditions Aromarêve , 2012, 255 pages.

Riotte B, Mon guide Huiles essentielles, Lulu.com, 30 mai 2017, 145 pages.

Roller S, Ernest N, Buckle J, The antimicrobial activity of high-necrodane and other lavender oils on methicillin-sensitive and -resistant Staphylococcus aureus (MSSA and MRSA), J Altern Complement Med, 2009 Mar;15(3):275-9.

Sonboli A, Babakhani B, Mehrabian AR, Antimicrobial activity of six constituents of essential oil from Salvia, Z Naturforsch C, 2006 Mar-Apr;61(3-4):160-4.

S.Cassella, John P. Cassella, I.Smith, Synergistic antifungal activity of tea tree (Melaleuca alternifolia) and lavender (Lavandula angustifolia) essential oils against dermatophyte infection, International Journal of Aromatherapy, Volume 12, Issue 1, March 2002, Pages 2-15.

Huang MY, Liao MH, Wang YK, Huang YS, Wen HC, Effect of lavender essential oil on LPS-stimulated inflammation, Am J Chin Med, 2012;40(4):845-59.

Lis-Balchin M, Hart S, Studies on the mode of action of the essential oil of lavender (Lavandula angustifolia P. Miller), Phytother Res, 1999 Sep;13(6):540-2.

Denner SS, Lavandula angustifolia Miller: English lavender, Holist Nurs Pract, 2009 Jan-Feb;23(1):57-64.

Peana AT, D'Aquila PS, Panin F, Serra G, Pippia P, Moretti MD, Anti-inflammatory activity of linalool and linalyl acetate constituents of essential oils, Phytomedicine, 2002 Dec;9(8):721-6.

Silva Brum LF, Emanuelli TD, Souza O, Elisabetsky E, Effects of Linalool on Glutamate Release and Uptake in Mouse Cortical Synaptosomes, Neurochemical Research, Vol. 26, No. 3, 2001, pp. 191–194.

Huang L, et al., Pharmacological profile of essential oils derived from Lavandula angustifolia and Melissa officinalis with anti-agitation properties: focus on ligand-gated channels, J Pharm Pharmacol, 2008 Nov;60(11):1515-22.

Shiina Y, et al., Relaxation effects of lavender aromatherapy improve coronary flow velocity reserve in healthy men evaluated by transthoracic Doppler echocardiography, Int J Cardiol, 2008 Sep 26;129(2):193-7.

D. Festy, C. Dupin, La lavande, c'est malin, Éditions Leduc.s, Avril 2018, 192 pages.

Produit(s) contenant de la lavande vraie

Retour haut de page