Ascophyllum

Ascophyllum

Fiche de synthèse

Nom commun Ascophyllum
Autre(s) nom(s) Goémon noir, algue noueuse, ascophylle noueuse
Nom(s) scientifique(s) Ascophyllum nodosum
Famille Fucaceae
Origine Atlantique Nord
Partie(s) utilisée(s) Totalité
Principaux actifs Minéraux et oligo-éléments, vitamines, polyphénols, polysaccharides sulfatés
Propriété(s) associée(s) Richesse nutritionnelle | Vertus minceur | Pouvoir antioxydant

Qu'est-ce que l'ascophyllum ?

Ascophyllum nodosum est une algue brune originaire de l’Atlantique Nord. Aussi nommée goémon noir, cette algue est comestible et reconnue pour sa richesse nutritionnelle. Elle est aussi réputée pour son pouvoir antioxydant et ses vertus minceur. Les recherches ont montré que cette algue présentait un effet coupe-faim naturel et pouvait réduire l’absorption des graisses.

Origine, habitat et culture

Originaire de l’Atlantique Nord, l'ascophyllum nodosum a suscité un grand intérêt en raison de ses multiples applications possibles. Tout d’abord, cette une algue brune  est comestible. Intégrée dans les préparations culinaires, elle a l’avantage d’apporter toute sa richesse nutritionnelle. L’industrie agroalimentaire l’utilise également comme épaississant.

Dans l’industrie cosmétique, elle est appréciée pour ses vertus purifiantes au niveau de la peau et son pouvoir antioxydant protecteur. Dernière application et non des moindres, les compléments alimentaires d’Ascophyllum sont réputés pour leurs bénéfices dans le cadre d’une cure minceur.

L’algue Ascophyllum nodosum est la seule espèce de son genre, ce qui explique pourquoi elle est couramment nommée Ascophyllum. Son apparence lui a aussi valu les surnoms de goémon noir, algue noueuse ou ascophylle noueuse. Le terme goémon désigne un ensemble d’algues laissées par le retrait des marées ou récoltées par coupe à marée basse. Ascophyllum nodosum peut figurer au sein du goémon et a tendance à prendre une coloration noire en séchant, d’où son surnom de goémon noir. Elle est surnommée algue noueuse ou ascophylle noueuse en raison de son apparence : elle possède de longues lanières renflées à intervalles réguliers de vésicules pouvant faire penser à des noeuds. D’ailleurs, le terme « nodosum » provient du latin « nodos » signifiant « pourvu de noeuds ».

L’algue Ascophyllum nodosum est présente sur les littoraux, et plus précisément dans les zones à mi-marée jusqu’à 15 mètres de profondeur. On la retrouve notamment sur les littoraux de l’océan Arctique, de l’Atlantique Nord, de la Manche, de la mer du Nord et de la mer Méditerranée.

Origine-Ascophyllum

Dans les zones calmes ou abritées, l’algue Ascophyllum nodosum a tendance à recouvrir les roches sur de grandes surfaces. Elle laisse peu de place pour la colonisation par d’autres espèces d’algues. Il arrive toutefois qu’elle se retrouve mélangée avec d’autres algues, le plus souvent avec le fucus vésiculeux (Fucus vesiculosus).

La récolte de l’Ascophyllum se réalise à la main durant la marée basse. L’algue est coupée mais peut ensuite repousser. Il faut néanmoins attendre 5 ans avant de pouvoir récolter à nouveau l’algue. La croissance de l’Ascophyllum est lente. Elle s’appuie sur la photosynthèse et l’absorption des sels minéraux contenus dans l’eau.

Apparence, composition et format

L’Ascophyllum est une algue brune qui possède de longues lanières plates, lisses, coriaces et ne présentant pas de nervures médianes. Ces lanières mesurent généralement entre 3 et 10 mm de large et entre 1 et 2 m de long. Elles peuvent parfois atteindre jusqu’à 3 mètres de long. Le long des lanières, des vésicules sont présentes à intervalles réguliers. Ces dernières sont en quelque sorte de gros flotteurs. La présence de ces vésicules est une particularité de l’algue Ascophyllum nodosum.

Les lanières sont fixées sur un substrat dur, plat, en forme de disque large et adapté aux balancements des marées. Disposées de cette façon, les lanières peuvent faire penser à une chevelure. Celle-ci a une coloration qui varie entre le vert olive et le jaune clair lorsque l’algue est dans l’eau. Lorsqu’elle sèche, elle a tendance à noircir.

L’algue séchée est mise en poudre (ou paillettes). Elle peut être proposée seule ou associée à d’autres algues. On la retrouve d’ailleurs souvent combinée avec le fucus vésiculeux qui possède des caractéristiques très similaires. L’algue séchée peut être employée telle quelle ou réhydratée avant usage. Elle est aussi souvent consommée sous la forme de compléments alimentaires.

A noter : des gélules d’Ascophyllum bio sont disponibles.

Apparence-ascophyllum

L’ascophylle noueux est réputé pour sa richesse en minéraux et oligo-éléments. Il est particulièrement riche en calcium, cuivre, fer, iode, magnésium, manganèse, potassium et zinc. Sa teneur en vitamines est aussi intéressante. Il est riche en vitamine B2, vitamine B6, vitamine C et vitamine E. Il est aussi source de vitamine B1 et de vitamine B3, et apporte du bêta-carotène (provitamine A) et de la vitamine D.

L’Ascophyllum doit son succès comme coupe-faim naturel à sa teneur en fibres alimentaires (alginates). Son pouvoir antioxydant est quant à lui, dû à sa composition en polyphénols et polysaccharides sulfatés.

Propriétés et effets recherchés

Proprietes-ascophyllum

Richesse nutritionnelle

Les algues sont connues pour leur grande richesse nutritionnelle. Elles renferment un large panel de vitamines, minéraux et oligo-éléments indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Ces micronutriments participent notamment à la santé des tissus osseux, cardiaques, musculaires et nerveux. Ils interviennent également dans le système de défense immunitaire.

Vertus minceur

Les recherches ont montré que l’Ascophyllum pouvait présenter une double action minceur. D’une part, sa teneur en alginates lui confère un pouvoir coupe-faim naturel. Les alginates sont des fibres alimentaires qui vont gonfler au sein de l’estomac et ainsi favoriser la sensation de satiété. D’autre part, les études ont mis en évidence une réduction de l’absorption de graisses par inhibition d’une enzyme spécifique : la lipase pancréatique.

Pouvoir antioxydant

L’Ascophyllum renferme des polyphénols et des polysaccharides sulfatés aux propriétés antioxydantes. Ces composés permettent de lutter contre le stress oxydant, phénomène impliqué dans le vieillissement prématuré de l’organisme. Les antioxydants naturels s’opposent à l’accumulation d’espèces oxydantes hyper-réactives responsables de dommages cellulaires.

Autres bienfaits étudiés

Antioxydants naturels, les polyphénols et les polysaccharides sulfatés présenteraient également d’autres vertus. Les chercheurs leur attribuent :

  • une activité anti-inflammatoire ;
  • un effet anti-coagulant ;
  • une action immunoprotectrice.

En cosmétique, l’algue Ascophyllum a aussi fait ses preuves pour purifier la peau et éliminer les toxines.

Dosage et posologie

Posologie-ascophyllum

Il n’existe à ce jour aucune recommandation spécifique à ce sujet. Les dosages et les posologies préconisées s’appuient sur les résultats de la recherche. Pour soutenir une perte de poids, la posologie proposée se situe généralement autour de 300 g de poudre d’Ascophyllum nodosum par jour. Au moindre doute, un avis médical est recommandé.

Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s)

Contre-indications : l’algue Ascophyllum nodosum est comestible. Comme toutes les algues, elle contient une teneur importante en iode. Un avis médical est recommandé pour les personnes :

  • hypersensibles à l’iode ;
  • présentant une hypertension artérielle ;
  • présentant une hyperthyroïdie ;
  • présentant des palpitations cardiaques ;
  • etc.

Par mesure de précaution, la consommation de cette algue est déconseillée aux :

  • personnes souffrant d’allergie aux poissons/crustacés
  • femmes enceintes ou allaitantes.

Précautions d’usage : comme cela a été évoqué précédemment, l’algue Ascophyllum nodosum présente une teneur importante en iode. Il convient de ne pas en consommer en excès. Au moindre doute, un avis médical est recommandé.

Associations suggérées

Minceur : Fucus vésiculeux (Fucus vesiculosus), Wakamé, Nopal

Informations complémentaires

Les algues et leurs bienfaits suscitent un grand intérêt en phytothérapie. De nouvelles études scientifiques peuvent venir contredire ou compléter les informations de cette fiche. En cas de doute, il convient de demander conseil à un professionnel de santé.

Sources

C. Vadon, A. Foucault, Museum d'Histoire Naturelle, Au long des rivages : Côte Ouest: Atlantique, Manche et Mer du Nord, Dunod, Juin 2012, 192 pages.

V. Leclerc, J. Floc’h, Les secrets des algues, Editions Quae, Mai 2010, 168 pages.

I. Bruno, I. Boffelli, Le guide des aliments bien-être: 100 ingrédients et recettes inédites pour préserver sa santé, Hachette Pratique, Mars 2016, 256 pages.

P. Arzel, Food and Agriculture Organization of the United Nations, Etude sur l'aménagement traditionnel de l'exploitation des algues dans le Léon, Food & Agriculture Org., 1984, 63 pages.

C. Wan-Loy, P. Siew-Moi, Marine Algae as a Potential Source for Anti-Obesity Agents, Mar Drugs, Déc. 2016, 14(12): 222.

DH. Ngo, SK. Kim, Sulfated polysaccharides as bioactive agents from marine algae, Int J Biol Macromol, Nov. 2013, 62:70-5.

R. Agregán, et al., Antioxidant Potential of Extracts Obtained from Macro- (Ascophyllum nodosum, Fucus vesiculosus and Bifurcaria bifurcata) and Micro-Algae (Chlorella vulgaris and Spirulina platensis) Assisted by Ultrasound, Medicines (Basel), Juin 2018, 5(2): 33.

YJ. Jeon, WA. Wijesinghe, SK. Kim, Functional properties of brown algal sulfated polysaccharides, fucoidans, Adv Food Nutr Res, 2011, 64:163-78.

S. Lordan, R. P. Ross, C. Stanton, Marine Bioactives as Functional Food Ingredients: Potential to Reduce the Incidence of Chronic Diseases, Mar. Drugs, 2011, 9, 1056-1100.

DORIS (Données d’Observation pour la Reconnaissance et l’Identification de la faune et de la flore Subaquatique), Ascophyllum, doris.ffessm.fr (Consulté le 30/10/2018).

Ciqual - Table de composition nutritionnelle des aliments, Ascophylle noueux ou goémon noir (Ascophyllum nodosum), séché ou déshydraté, ciqual.anses.fr (Consulté le 30/10/2018).

Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), Les minéraux, www.anses.fr (Consulté le 30/10/2018).

Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), Que sont les vitamines ?, www.anses.fr (Consulté le 30/10/2018).

Retour haut de page