Nopal

Nopal

Fiche de synthèse

Nom commun Nopal
Autre(s) nom(s) Figuier de Barbarie, figuier d’Inde
Nom(s) scientifique(s) Opuntia ficus-indica
Famille Cactaceae
Origine Amérique centrale
Partie(s) utilisée(s) Fruits (« Figues de Barbarie »), cladodes (« raquettes »)
Principaux actifs Fibres solubles (mucilages, pectines), polyphénols
Propriété(s) associée(s) Capteur de graisses | Effet coupe-faim | Capteur de sucres

Qu'est-ce que le nopal ?

Le nopal, plus communément appelé « figuier de Barbarie », est un cactus originaire du Mexique. Il est principalement connu en Europe pour la saveur délicate de ses fruits, les « figues de Barbarie », ainsi que pour ses vertus minceur et son potentiel antidiabétique en phytothérapie. La teneur exceptionnelle en fibres des « feuilles » du cactus contribue en effet à limiter l’absorption des graisses et des sucres ingérés lors des repas et à réduire l’appétit. Les compléments alimentaires de nopal sont souvent préconisés aux personnes souhaitant limiter leurs apports caloriques et contrôler leur poids.

Origine, habitat et culture

Nopal est le terme espagnol mexicain pour désigner l’espèce Opuntia ficus-indica, un cactus originaire du Mexique qui a connu un grand succès en Amérique centrale, en Amérique du Sud puis progressivement dans le monde entier sous le nom de « figuier de Barbarie ».

Le nopal occupe une place importante dans l’histoire et la culture du Mexique à tel point d’en être un emblème représenté sur le drapeau national. Au centre de celui-ci, figure un aigle perché sur un nopal tenant dans son bec un serpent. Selon la légende, ce signe divin aurait été recherché par les Aztèques pour choisir l’emplacement de ce qui est aujourd’hui la ville de Mexico.

Outre cette légende, le nopal a été au cours de l’histoire du Mexique considéré comme une ressource naturelle très précieuse en raison de ses multiples usages. De vastes zones de cultures, des nopaleraies, ont notamment été développées pour répondre à la forte demande de teinture naturelle rouge carmin ; le nopal étant la plante hôte des cochenilles utilisées pour la production de cette teinture.

Les Aztèques et les Mayas furent les premiers à découvrir l’intérêt du nopal pour l’alimentation et la santé. Ils en récoltaient les fruits et les « feuilles », les larges segments verts ayant la forme de raquettes, pour se nourrir et soigner diverses affections. C’est ainsi que le nopal a commencé à se faire une place de choix dans les habitudes culinaires locales (salade de nopales, boissons traditionnelles…) et dans les médecines traditionnelles.

Origine-habitat-culture-nopal

Différentes vertus ont été attribuées aux « feuilles » du nopal au fil des siècles, en particulier pour soulager les problèmes digestifs, soigner les brûlures, les plaies et les œdèmes. Aujourd’hui, ce sont principalement leurs vertus minceur et leur potentiel antidiabétique qui suscitent un intérêt à l’échelle mondiale.

Les fruits du nopal, les « figues de Barbarie », ont quant à eux été très prisés à l’époque coloniale par les équipages des bateaux qui en consommaient pour lutter contre le scorbut dû à la carence en vitamine C. Leur chair est aujourd’hui surtout prisée à des fins culinaires.

L’engouement pour ce cactus est tel que des cultures se sont développées aux quatre coins du monde. Il fut d’abord importé en Afrique du Nord par les Espagnols au cours du XVème siècle. Le cactus s’acclimata parfaitement au continent africain puis fut progressivement implanté au Moyen-Orient et en Asie.

Apparence, composition et format

Le nopal est un cactus vivace pouvant mesurer jusqu’à 5 mètres de hauteur. Il est reconnaissable par ses « feuilles », ou plus exactement ses cladodes. Celles-ci sont plus couramment nommées « raquettes » en raison de leur forme ovale et aplatie. Les raquettes du nopal mesurent 30 à 40 cm de long, 15 à 25 cm de large et 1,5 à 3 cm d’épaisseur. Elles sont parsemées de touffes d’aiguillons.

Le nopal peut donner des fleurs jaunes, oranges, roses ou rouges. Celles-ci vont ensuite laisser place à des fruits en forme de figue, d’où leur nom de « figues de Barbarie ». Mesurant entre 3,5 et 8 cm de longueur, les fruits du nopal présentent une couleur verte à violette en fonction de leur maturité.

Les « figues de Barbarie » sont appréciées pour leur saveur subtile et légèrement sucrée. Elles peuvent être consommées crues ou préparées sous différentes formes : confitures, boissons, bonbons… Les « feuilles » du nopal, les « raquettes », ont également un usage culinaire. Elles sont en particulier utilisées pour la préparation de la salade mexicaine de nopales.

nopal-riche-en-fibres
Apparence-composition-et-formats-du-nopal

En phytothérapie, ce sont les « raquettes » du nopal qui sont les plus employées. Elles sont récoltées, préparées puis proposées sous différents formats : poudre, extrait, teinture-mère… Des compléments alimentaires à base de poudre et/ou d’extrait de nopal sont proposées à la vente pour capitaliser pleinement et facilement sur les bienfaits de ce cactus.

Les « raquettes » du nopal sont aujourd’hui très prisées en phytothérapie pour leur teneur en fibres solubles.

Elles renferment aussi plusieurs minéraux et oligo-éléments dont du calcium, du fer, du magnésium, du manganèse, du potassium et du zinc. Elles contiennent des vitamines dont la vitamine B1, la vitamine B2, la vitamine B3, la vitamine C et le précurseur de la vitamine A (bêta-carotène). On retrouve également de la glutamine, un acide aminé, ainsi que des acides organiques comme l’acide malique et l’acide citrique.

Plusieurs composés aux propriétés antioxydantes sont présents dans les « raquettes » (ex. quercétine, lutéoline) et dans les fruits du nopal (ex. bétaxanthine, bétacyanine, bétanine, indicaxanthine). Les fruits, les « figues de Barbarie », contiennent également de la vitamine C.

Propriétés et effets recherchés

Proprietes-et-effets-recherches-du-nopal

Capteur de graisses (minceur)

Les cures de nopal sont plébiscitées pour soutenir un programme de perte de poids, ainsi que pour éviter la reprise de kilos. Les fibres présentes dans les « feuilles » ou « raquettes » de ce cactus permettent de capter les graisses ingérées. Elles fixent les graisses et contribuent à limiter leur absorption au niveau de l’intestin.

Effet coupe-faim (minceur)

En plus de capter les graisses dans le système digestif, les fibres présentes dans les « raquettes » du nopal contribuent à réduire la sensation de faim. Elles sont en effet mesure d’aider à atteindre plus rapidement et plus longtemps la sensation de satiété en augmentant la viscosité du bol alimentaire.

Capteur de sucres (potentiel antidiabétique)

La présence des fibres du nopal au sein du système digestif est aussi un atout pour diminuer l’absorption des sucres au niveau intestinal après un repas. Cette action suscite un intérêt pour éviter les pics de glycémie après un repas, en particulier dans le cadre de la prise en charge d’un diabète. Un avis médical est fortement recommandé pour éviter les interactions avec le traitement antidiabétique en cours.

Autres usages

En Amérique centrale et Amérique du Sud, le nopal est traditionnellement préconisé pour soulager les maux d’estomac. On explique aujourd’hui cette action positive par la capacité des fibres présentes dans les « raquettes » à former un gel protégeant la paroi de l’estomac. Cette couche protectrice peut servir à prévenir ou soulager les ulcères gastriques.

L’analyse de la composition des « raquettes » et des fruits de nopal a révélé la présence de différents composés aux propriétés antioxydantes. Ces molécules actives peuvent contribuer à la prévention des dommages causés par le stress oxydant au sein de l’organisme.

Dosage et posologie

posologie-nopal

Les compléments alimentaires sont généralement proposés avec une posologie de 2 g de poudre de nopal par jour à diviser en deux prises, une prise avant chaque repas principal. Il est recommandé de prendre les gélules dans un grand verre d’eau 15 minutes environ avant les repas.

Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s)

Contre-indications : Aucune contre-indication spécifique n’est associée au nopal.

Effets indésirables : A ce jour, la consommation de nopal n’a pas été associée à la survenue d’effets indésirables. En cas de doute, il convient de se rapprocher d’un professionnel de santé.

Conseils/précautions d’emploi : Il est recommandé de boire beaucoup d’eau lors d’une cure de nopal.

Interaction(s)

Un avis médical peut-être conseillé aux personnes qui suivent un traitement antidiabétique en raison de l’action du nopal sur l’absorption du glucose au niveau intestinal.

Associations suggérées

Perte de poids : Guarana, Wakamé, Chitosan

Informations complémentaires

Les informations de cette fiche sont données à titre indicatif et ne peuvent en aucun cas se substituer à l’avis d’un professionnel de santé. En outre, de nouveaux travaux peuvent venir contredire ou compléter les informations de cette fiche. En cas de doute, il convient de demander conseil à un professionnel de santé.

Sources

Reijntjes C., Waters-Bayer A. Une agriculture pour demain: introduction à une agriculture durable avec peu d'intrants externes. KARTHALA Editions. Janvier 1995. 473 pages.

Couplan F. Le régal végétal: plantes sauvages comestibles. Editions Ellebore. 2009. 527 pages.

Levy-Dutel L., Minker C., Sabas F. Son d'avoine et agar-agar: Un concentré de bienfaits pour votre santé et votre beauté. Editions Eyrolles. Septembre 2012. 148 pages.

Clément G. Éloge des vagabondes: Herbes, arbres et fleurs à la conquête du monde. Groupe Robert Laffont. Avril 2014. 142 pages.

El-Mostafa K., et al. Nopal Cactus (Opuntia ficus-indica) as a Source of Bioactive Compounds for Nutrition, Health and Disease. Molecules 2014. 19. 14879-14901.

Osuna-Martínez U., et al. Cactus (Opuntia ficus-indica): A Review on its Antioxidants Properties and Potential Pharmacological Use in Chronic Diseases. Nat Prod Chem Res 2014, 2:6.

Kaur M., et al. Pharmacological actions of Opuntia ficus indica: A Review. Journal of Applied Pharmaceutical Science 02 (07); 2012: 15-18.

Vidal. Nopal. Mis à jour le 18 août 2014. En ligne : https://eurekasante.vidal.fr/parapharmacie/complements-alimentaires/nopal-opuntia-ficus-indica.html (Consulté le 11/05/2020).

Association for the Advancement of Restorative Medicine. Prickly Pear Cactus Fruits (Opuntia ficus indica, vulgaris, dillenii). En ligne : https://restorativemedicine.org/library/monographs/prickly-pear/ (Consulté le 11/05/2020).

Produit(s) contenant du nopal

Retour haut de page