• En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, nous privilégions la livraison à domicile Colissimo. Le délai de livraison annoncé sera peut-être prolongé de quelques jours, merci de votre compréhension.
      Prenez soin de vous. L'équipe Dieti Natura
Calcium

Calcium

Fiche de synthèse

Nom commun Calcium
Nom(s) scientifique(s) Ca
Propriété(s) associée(s) Santé osseuse | Santé des dents | Coagulation sanguine | Transmission nerveuse | Métabolisme énergétique normal

Qu'est-ce que le calcium ?

Le calcium est un minéral essentiel à notre organisme. Si tout le monde le connaît pour son rôle dans la minéralisation osseuse, il intervient dans de nombreuses autres fonctions. Il participe notamment à la coagulation sanguine, la contraction musculaire, la transmission nerveuse ou encore à la libération d’hormones. Pour couvrir les besoins de l’organisme, un apport journalier est indispensable. Une supplémentation en calcium peut s’avérer indispensable pour éviter ou pallier les conséquences néfastes d’une carence calcique.

Origine, habitat et culture

Le calcium est symbolisé par les lettres Ca, et associé au numéro atomique 20. Il appartient au groupe des métaux alcalino-terreux. Il est présent en grande quantité dans la nature, mais jamais à l’état pur. Par exemple, le calcaire présent dans la croûte terrestre est composé majoritairement de carbonate de calcium (CaCO3).

On retrouve aussi du calcium dans la chaux, ce célèbre matériau utilisé depuis l’Antiquité pour la construction. La chaux, aussi nommée « ciment romain » ou « mortier romain », a notamment été utilisée pour la construction d’aqueducs, de temples, de voies de circulation…

Si le calcium est un minéral très abondant dans la nature, il en est de même au sein de l’organisme. Chez un adulte, on en retrouve entre 1 et 1,2 kg. La grande majorité est localisée dans les os et les dents, puisque le calcium est indispensable à leur formation et leur solidité.

Origine-calcium

Il faut savoir que le calcium intervient dans de nombreuses autres fonctions au sein de l’organisme, parmi lesquelles :

  • la croissance et le développement du squelette chez l’enfant ;
  • le maintien des os et des dents ;
  • la coagulation sanguine ;
  • la contraction musculaire ;
  • la transmission nerveuse ;
  • la libération d’hormones ;
  • le fonctionnement normal des enzymes digestives ;
  • la division cellulaire ;
  • le maintien d’un métabolisme énergétique normal.

Apparence, composition et format

Le calcium ne se retrouve jamais à l’état pur dans la nature. Au sein des compléments alimentaires, on peut le retrouver sous différentes formes telles que le carbonate de calcium (CaCO3), le citrate de calcium (Ca3(C6H5O7)2) et l’hydroxyapatite (Ca5(PO4)3(OH)).

L’organisme nécessite un apport journalier en calcium. Les produits laitiers sont les pourvoyeurs de calcium les plus connus.

Toutefois, il existe d’autres sources alimentaires dont certains légumes-feuilles (bettes, épinards) et choux (brocoli, kale), les algues (goémon noir, laitue de mer), les fruits à coque (amandes, sésames), le tofu, les céréales et légumineuses, certaines préparations de poissons (sardines en conserve) et certaines eaux minérales.

Néanmoins, l’apport journalier en calcium peut parfois se révéler insuffisant pour couvrir les besoins de l’organisme. Une supplémentation peut alors s’avérer indispensable pour éviter ou pallier les conséquences néfastes d’une carence en calcium.

Apparence-calcium

A noter : Les suppléments associent généralement du calcium et de la vitamine D. Cette dernière favorise en effet l’absorption du calcium, et ainsi son utilisation au sein de l’organisme.

Propriétés et effets recherchés

Proprietes-calcium

La supplémentation en calcium est généralement préconisée aux personnes présentant une carence calcique ou un risque de carence. Le risque est notamment plus accru chez les femmes ménopausées, les femmes aménorrhéiques, les végétaliens, les végétariens et les personnes présentant une intolérance au lactose ou une allergie au lait de vache.

Lutte contre la carence en calcium

Les suppléments de calcium sont utilisés pour prévenir ou pallier les conséquences d’un manque en calcium. Une déficience peut à moyen/long terme altérer la santé osseuse. On peut constater :

  • un défaut de minéralisation du tissu osseux jeune non encore minéralisé, qui peut entraîner un rachitisme chez l’enfant ou une ostéomalacie chez l’adulte ;
  • une perte excessive de substance osseuse responsable de l’ostéoporose chez l’adulte âgé.

D’autres conséquences d’une carence en calcium peuvent également être constatées :

  • des crampes musculaires ;
  • des engourdissements ;
  • des problèmes au niveau des dents et des gencives.

Santé osseuse

Comme évoqué précédemment, le calcium joue un rôle clé dans la minéralisation osseuse. Il a une importance capitale aussi bien durant la croissance osseuse chez l’enfant et l’adolescent, que chez l’adulte pour le maintien des os. Les suppléments de calcium peuvent notamment être préconisés en prévention et en traitement de l’ostéoporose, une maladie diffuse du squelette qui survient fréquemment chez la femme ménopausée. Cette maladie est caractérisée par une diminution de la densité osseuse et expose à un risque accru de fractures.

Autres effets potentiels

Plusieurs études ont révélé d’autres bénéfices potentiels d’une supplémentation en calcium. Elle pourrait avoir un intérêt pour améliorer la santé cardiovasculaire, réduire la tension artérielle, diminuer les excès de cholestérol, soulager les douleurs du syndrome prémenstruel, atténuer les acidités gastriques, atténuer les crampes, maintenir un poids sain, ou encore diminuer le risque de cancer du côlon. Les résultats d’études complémentaires sont attendus.

Dosage et posologie

Minéral essentiel à l’organisme, le calcium fait l’objet de recommandations par les autorités de santé publique. En France, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a établi des références nutritionnelles pour la population (RNP) pour le calcium :

Posologie-calcium-19-23-ans

860 mg/j entre 19 et 23 ans ;

Posologie-calcium-plus-_24

750 mg/j chez les plus de 24 ans.

A noter : Des apports supérieurs peuvent être recommandés chez les personnes en situation de carence calcique, ou à risque. Il convient de se rapprocher d’un professionnel de santé.

Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s)

Contre-indications : Le calcium est un minéral essentiel à l’organisme. Un apport journalier est indispensable, et ce quel que soit l’âge. Les suppléments de calcium sont préconisés aux personnes présentant une carence calcique ou un risque important. Un avis médical est recommandé.

Effets secondaires : Il convient de ne pas avoir un apport excessif en calcium pour éviter la survenue d’effets secondaires au niveau digestif et rénal. En 2003, une limite de sécurité a été établie à 2500 mg par jour.

Interaction(s)

Des interactions peuvent survenir entre les suppléments de calcium et certains médicaments tels que les des traitements médicamenteux pour l’ostéoporose, des traitements hormonaux thyroïdiens et des antibiotiques de la famille des cyclines et des quinolones. Il convient d’espacer la prise des suppléments et des médicaments d’au moins 2 heures, et de demander l’avis d’un professionnel de santé.

Associations suggérées

Absorption/utilisation du calcium : Vitamine D

Informations complémentaires

Le calcium peut faire l’objet de nouvelles études scientifiques et recommandations. Ces publications peuvent venir contredire ou compléter les informations de cette fiche. En cas de doute, il convient de se rapprocher d’un professionnel de santé.

Sources

Anses, Actualisation des repères du PNNS : élaboration des références nutritionnelles, Avis de l’Anses - Rapports d’expertise collective, Décembre 2016, 66 pages.

P. Dupont, Utilisation pratique des compléments alimentaires: Vitamines et Oligoéléments, Diffusion rosicrucienne, Nov. 2014, 218 pages.

B. Karleskind, P. Veroli, B. Mercier, Guide pratique des compléments alimentaires: Comment les utiliser pour prendre en charge les maladies les plus courantes, Axis Mediasciences T. Souccar, 2013, 448 pages.

R. Masson, Prévenir et soigner naturellement l’ostéoporose, Guy Trédaniel, Juil. 2014, 68 pages.

MD. Kraft, Phosphorus and calcium: a review for the adult nutrition support clinician, Nutr Clin Pract, Feb. 2015, 30(1):21-33.

Vidal, Calcium, eurekasante.vidal.fr (Consulté le 13/03/2019).

Anses - Ciqual, Table de composition nutritionnelle des aliments, ciqual.anses.fr (Consulté le 13/03/2019).

Anses, Le calcium, www.anses.fr (Consulté le 13/03/2019).

European Commission, EU Register on nutrition and health claims, ec.europa.eu, (Consulté le 13/03/2019).

National Institute of Health (NIH), Calcium, ods.od.nih.gov (Consulté le 13/03/2019).

Société Chimique de France, Calcium, www.societechimiquedefrance.fr (Consulté le 13/03/2019).

Société Chimique de France, Chaux, www.societechimiquedefrance.fr (Consulté le 03/06/2019).

Produit(s) contenant du calcium

Retour haut de page