Carotte

Carotte

Fiche de synthèse

Nom commun Carotte
Autre(s) nom(s) Faux chervis, gironille, pastenade, moulette, passenaille, patenaille
Nom(s) scientifique(s) Daucus carota
Famille Apiacées (apiaceae ), anciennement ombellifères ( umbelliferae )
Origine Asie, Europe
Partie(s) utilisée(s) Racine, graines
Principaux actifs Caroténoïdes, carotol
Propriété(s) associée(s) Beauté de la peau | Bronzage | Drainant, dépuratif et tonifiant digestif | Apport en provitamine A | Antioxydant

Qu'est-ce que la carotte ?

La carotte est non seulement un des légumes les plus populaires au monde, mais aussi une alliée précieuse pour la beauté de la peau et le bien-être. Son pigment naturel, le bêta-carotène, est connu pour présenter de multiples atouts au niveau de la peau. Il est à la fois un puissant antioxydant capable de lutter contre les dommages causés aux cellules de la peau, et un précurseur de vitamine A bénéfique pour la beauté de la peau. A partir des graines de carottes, il est aussi possible d’obtenir une huile essentielle bénéfique pour le soin de la peau, la digestion et la détoxification de l’organisme.

Origine, habitat et culture

Daucus carota est une plante originaire d’Asie. Sa découverte remonte à plus de 5000 ans dans une région qui correspond aujourd’hui à l’Afghanistan. Les premières carottes découvertes ne présentaient pas les mêmes caractéristiques que les carottes cultivées aujourd’hui. Elles différaient notamment par leur goût et leur couleur.

La plante Daucus carota a évolué au fil des siècles et de ses introductions dans d’autres régions du monde. Par exemple, aucune carotte ne présentait à l’origine de couleur orange. Celle-ci a été obtenue au XVIème siècle en croisant des variétés à la chair blanche et des variétés à la chair rouge.

Si la carotte est aujourd’hui largement appréciée pour son goût parfumé légèrement sucré, elle avait initialement un goût très amer qui la rendait peu agréable à consommer. En revanche, la forme primitive de la carotte a suscité un fort intérêt auprès de la communauté médicale. On lui attribua des bienfaits dès l’Antiquité.

origine-de-la-carotte

Au XXème siècle, des études ont permis de confirmer les bienfaits de la carotte. Les chercheurs ont identifié des principes actifs naturels d’intérêt : les caroténoïdes. Le bêta-carotène est l’un des plus connus. Il a été très étudié pour ses bienfaits au niveau de la peau, en particulier pour protéger la peau des dommages causés par les rayons ultraviolets et favoriser le bronzage.

A l’état sauvage, la carotte se développe préférentiellement dans les zones tempérées froides. La culture a lieu en plein champ ou sous serre, et peut être réalisée dans des régions aux conditions climatiques très différentes. Des cultures de carotte existent par exemple dans des régions tropicales ou subtropicales.

La carotte est aujourd’hui l’un des légumes les plus cultivés au monde. Sa production atteint plusieurs millions de tonnes chaque année.

Apparence, composition et format

Daucus carota est une plante herbacée et hérissée qui mesure entre 30 et 80 cm de hauteur. Sa racine charnue, unique, droite et fuselée (dite racine pivotante) peut atteindre 0,5 m de profondeur dans les sols sableux. La couleur de la racine peut varier selon les variétés (orange, jaune, blanche…).

A la surface, la carotte est reconnaissable par ses tiges rigides, cannelées et velues. Les tiges présentent de grands feuilles molles, pétiolées et dentées. De petites fleurs se développent au bout des tiges. Elles ont la particularité d’être groupées et de former une coupole. Les fleurs de Daucus carota sont généralement blanches dans les cultures.

La racine de Daucus carota est connue dans le monde entier. Elle peut être consommée crue, cuite ou en jus. Pour capitaliser sur les principes actifs de la carotte et leurs bienfaits, il est aussi possible de faire des cures à l’aide de compléments alimentaires. Au dosage optimisé, ces produits peuvent notamment être destinés à favoriser le bronzage de la peau.

Moins connues, les graines de carotte peuvent également être utilisées à des fins thérapeutiques. On en extrait une huile essentielle qui peut être employée pour le soin de la peau, ou bien en usage interne pour purifier l’organisme et faciliter la digestion (voir précautions d’emploi).

La carotte doit une grande partie de ses bienfaits à sa teneur en caroténoïdes. Il s’agit d’une grande famille de pigments naturels réputés pour leurs propriétés au sein de l’organisme. Le plus connu n’est autre que le bêta-carotène agissant à la fois comme un antioxydant naturel et un précurseur de la vitamine A.

La carotte présente également un bon profil nutritionnel. Elle a notamment l’avantage d’avoir une teneur en fibres plus élevée que la moyenne des autres légumes. Elle renferme également divers minéraux et vitamines. Elle est source de potassium et de vitamine B9. Elle contient aussi des teneurs intéressantes en vitamine B6, vitamine C, manganèse, phosphore, cuivre et calcium.

En ce qui concerne l’huile essentielle de carotte, celle-ci contient notamment :

  • des sesquiterpénols, essentiellement le carotol ;
  • des monoterpènes dont l’alpha-pinène et le bêta-pinène ;
  • des sesquiterpènes dont le bêta-bisabolène ;
  • des monoterpénols dont le linalol.

Propriétés et effets recherchés

propriété-carotte

Apport en provitamine A

La carotte est réputée pour apporter de la provitamine A. C’est le cas du bêta-carotène qui peut être converti en vitamine A au sein de l’organisme. Cette vitamine a une grande importance car elle intervient dans diverses fonctions. Elle contribue notamment à la beauté de la peau en intervenant dans le renouvellement des tissus cutanés. La vitamine A joue également un rôle primordial dans le mécanisme de la vision.

Pouvoir antioxydant

Des antioxydants naturels sont présents dans la carotte, ainsi que dans l’huile essentielle de carotte. Ces substances sont capables de s’opposer au stress oxydant, un phénomène connu pour être impliqué dans le vieillissement prématuré de la peau. Les antioxydants de la carotte peuvent défendre les tissus cutanés en s’opposant par exemple à l’accumulation d’espèces oxydantes hyper-réactives générées par l’exposition aux rayons ultraviolets.

Beauté de la peau et bronzage

Le bêta-carotène présent dans la carotte ne manque pas d’atouts pour la beauté de la peau. Son rôle de provitamine A contribue à favoriser le renouvellement des cellules cutanées. Son activité antioxydante confère des effets protecteurs. Enfin, les recherches ont également montré que le bêta-carotène pouvait favoriser le bronzage. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il entre dans la composition de compléments alimentaires destinés à préparer la peau au bronzage.

L’huile essentielle de carotte a également révélé des bénéfices pour le soin de la peau. Diluée dans une huile végétale ou intégrée dans une crème, elle peut servir à traiter certaines affections cutanées telles que l’acné, l’eczéma et la couperose (voir précautions d’emploi).

Drainant, dépuratif et tonifiant digestif

En usage interne, l’huile essentielle de carotte présente des propriétés drainantes et dépuratives. Elle agit au niveau des reins et du foie afin de soutenir l’élimination des toxines. Elle est réputée dans la prise en charge des foies fatigués et des affections hépatobiliaires. Elle présente également des propriétés tonifiantes qui favorisent les fonctions intestinales.

Dosage et posologie

Compléments alimentaires : Le dosage et la posologie peuvent varier selon les besoins de chacun et les spécificités de chaque complément alimentaire. Par exemple, un complément alimentaire formulé à partir de macérât huileux de carotte peut être proposé avec une posologie variant entre 960 et 1680 mg par jour, ce qui représente entre 40 et 70% de l’apport nutritionnel conseillé en vitamine A.

Huile essentielle de carotte : L’huile essentielle de carotte doit toujours être diluée avant d’être utilisée.

  • En usage externe, il est par exemple conseillé de diluer 1 à 2 goutte(s) d’huile essentielle dans une huile végétale ou une crème pour les soins de la peau.
  • En usage interne, l’huile essentielle de carotte peut être utilisée pour purifier l’organisme ou faciliter la digestion en déposant 1 à 2 gouttes dans une cuillère de miel, sur un bout de pain ou sur un comprimé neutre. De la même façon, il est possible d’ajouter 1 à 2 goutte(s) d’huile essentielle de carotte dans un plat.

    Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s)

    Contre-indications : Selon le dosage, les compléments alimentaires de carotte peuvent être déconseillés aux fumeurs.

    L’huile essentielle de carotte est contre-indiquée chez les enfants, les femmes enceintes et les femmes allaitantes. Par mesure de précaution, un avis médical peut être recommandé avant utilisation de l’huile essentielle.

    Photo-sensibilisantes : certaines huiles essentielles peuvent provoquer des réactions sur la peau lorsque l’on s’expose au soleil. Il s’agit des agrumes: le citron, la mandarine, l'orange, le pamplemousse ou encore la bergamote: veillez à ne pas vous exposer au soleil après avoir appliqué ou ingéré ces huiles essentielles.

    Effets secondaires : Certaines personnes peuvent présenter une allergie orale à la carotte, ou à l’un des composants de l’huile essentielle. En cas de doute, un avis médical est recommandé.

    Précautions d’emploi : L’huile essentielle de carotte doit être utilisée avec précaution. Elle ne doit pas être mise en contact avec les yeux et les muqueuses. Elle doit toujours être diluée avant usage externe ou interne. Les huiles essentielles doivent être tenues hors de portée des enfants.

    Associations suggérées

    Bronzage : Bixa

    Soin de la peau : Huile essentielle de géranium rosa

    Informations complémentaires

    Les informations de cette fiche sont données à titre indicatif et ne peuvent en aucun cas se substituer à l’avis d’un professionnel de santé. En outre, de nouveaux travaux peuvent venir contredire ou compléter les informations de cette fiche. En cas de doute, il convient de demander conseil à un professionnel de santé.

    Sources

    Institut international des ressources phytogénétiques (IPGRI), Descripteurs des carottes sauvages et cultivées (Daucus carota L.), Bioversity International, 1998, 65 pages.

    F. Couplan, Le régal végétal: plantes sauvages comestibles, Editions Ellebore, 2009, 527 pages.

    I. Boffelli, I. Bruno, Phytothérapie: L'essentiel du bien-être au naturel, Hachette Pratique, janv. 2017, 256 pages.

    S. Verbois, La phytothérapie: Une synthèse de référence illustrée pour découvrir les vertus et profiter des bienfaits des plantes, Editions Eyrolles, mars 2015, 190 pages.

    P. Dupont Propriétés physiques et psychiques des huiles essentielles, Diffusion rosicrucienne, févr. 2014, 300 pages.

    B. Riotte, Mon guide Huiles essentielles, Lulu.com, mai 2017, 145 pages.

    A. Buronzo, J. Schnebelen, Grand guide des huiles essentielles, Hachette Pratique, août 2013, 256 pages.

    WN. Shebaby, et al., Antioxidant and hepatoprotective activities of the oil fractions from wild carrot (Daucus carota ssp. carota), Pharm Biol, 2015, 53(9):1285-94.

    Aprifel, Fiche nutritionnelle Carotte, www.aprifel.com (Consulté le 13/02/2019).

    Anses, Carotte, Ciqual - Table de composition nutritionnelle des aliments, ciqual.anses.fr (Consulté le 13/02/2019).

    Anses, Vitamine A & caroténoïdes provitaminiques, www.anses.fr (Consulté le 13/02/2019).

    Produit(s) contenant de la carotte

    Retour haut de page