• En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, nous privilégions la livraison à domicile Colissimo. Le délai de livraison annoncé sera peut-être prolongé de quelques jours, merci de votre compréhension.
      Prenez soin de vous. L'équipe Dieti Natura
Charbon végétal

Charbon végétal

Fiche de synthèse

Nom commun Charbon végétal, charbon actif, charbon activé, charbon végétal activé
Origine Matières végétales
Partie(s) utilisée(s) Charbon dans sa totalité
Propriété(s) associée(s) Effet adsorbant | Propriétés détoxifiantes | Vertus digestives

Qu'est-ce que le charbon végétal ?

Le charbon végétal, utilisé comme remède anti-poison à une époque de l’histoire, est une poudre de couleur noire principalement préconisée pour ses propriétés détoxifiantes, ses vertus digestives et ses bienfaits en cas de troubles gastro-intestinaux. Il est obtenu après combustion de matières végétales (coques de noix de coco, bois de peuplier, ...).

Ses atouts, le charbon végétal les doit à sa capacité unique d’adsorption. Ce phénomène lui permet de fixer certains éléments toxiques ou pathogènes et de faciliter leur élimination. Son action comme agent d’adsorption s’explique par son processus de fabrication bien particulier. Obtenu par combustion de différentes matières végétales, le charbon végétal est ensuite activé par l’action de la vapeur d’eau qui lui confère un aspect poreux.

Origine, habitat et culture

Depuis plusieurs millénaires, le charbon végétal est employé à des fins thérapeutiques. Des traces de son utilisation ont été retrouvées dès l’Antiquité, notamment en Egypte sous le règne d’Amenhotep 1er.

Au fil des siècles, plusieurs anciens écrits évoquent également l’efficacité du charbon végétal comme remède naturel contre les poisons et l’arsenic. Aujourd’hui, ce produit est principalement employé pour ses vertus digestives et ses bienfaits en cas de troubles gastro-intestinaux.

Le charbon végétal est obtenu après combustion de matières végétales. Celles-ci peuvent provenir de différentes espèces de végétaux.

Parmi les matières végétales les plus fréquemment utilisées, se trouvent le bois de saule, le bois de peuplier, le bois de tilleul, le bois de tremble, le bois de frêne, ainsi que les coques de noix de coco.

localisation charbon vetegal

Le processus de fabrication du charbon végétal se déroule en deux étapes :

  • une première étape de combustion, qui correspond plus précisément à une calcination de matières organiques issues de différents végétaux
  • une seconde étape d’activation, pendant laquelle de la vapeur d’eau est injectée pour développer la porosité du charbon végétal et le rendre actif.

La seconde étape permet l’activation du charbon végétal car c’est cette étape qui lui confère ses propriétés et ses vertus. C’est aussi pour cette raison que le charbon végétal est parfois nommé charbon actif, charbon activé ou encore charbon végétal activé.

Apparence, composition et format

Au terme de son processus d’élaboration, le charbon végétal présente une coloration noire et un aspect poreux.

Le charbon végétal se présente comme une poudre. Lorsqu’elle est utilisée directement, elle doit être diluée dans un grand verre d’eau, qu’il est conseillé de boire à la paille pour éviter d’avoir les dents colorées en noir. Pour éviter ce désagrément et pour plus de simplicité, le charbon végétal est également proposé en granules ou en complément sous forme de gélules.

format charbon vegetal

Propriétés et effets recherchés

propriétés charbon vegetal

Effet adsorbant

Le charbon végétal activé est connu et apprécié pour son rôle d’adsorbant ou d’agent d’adsorption. A ne pas confondre avec l’absorption, l’adsorption correspond à la fixation d’adsorbats sur un adsorbant. Autrement dit, le charbon actif a la capacité de fixer des adsorbats, qui peuvent être aussi bien des liquides que des gaz. Cette propriété unique du charbon végétal lui confère de nombreux atouts thérapeutiques.

Activité détoxifiante et détoxiquante

Le rôle d’adsorbant du charbon actif lui confère des propriétés détoxifiantes et détoxiquantes. En effet, sa porosité lui permet de fixer des éléments pathogènes ou toxiques et de favoriser leur élimination à travers les selles. La charbon végétal facilite notamment l’élimination de toxines, d’agents pathogènes, de métaux lourds ou encore de pesticides.

Vertus digestives

La capacité d’adsorption du charbon activé lui confère également plusieurs vertus digestives. Il est souvent préconisé pour :

  • Limiter l’aérophagie, les ballonnements, les flatulences et les éructations : Le charbon végétal est employé pour réduire la présence de gaz au sein du système digestif, ce qui permet d’atténuer les ballonnements, les flatulences et les éructations. Il permet également de lutter contre l’aérophagie. Caractérisé par une ingestion d’air importante lors de la déglutition, ce phénomène est impliqué dans la survenue de ballonnements et d’éructations.
  • Lutter contre la diarrhée et les maux de ventre : Le charbon actif est également couramment préconisé en cas de diarrhées ou de douleurs abdominales. Son activité permet notamment de lutter contre certaines intoxications alimentaires légères et certaines infections du système digestif comme la gastro-entérite et la dysenterie.

Dosage et posologie

posologie charbon vegetal

D’après les analyses effectuées par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), il faut un dosage minimal de 1 000 mg de charbon actif par portion pour éviter l’accumulation excessive de gaz dans l’intestin. En termes de posologie pour une efficacité optimale, il est conseillé de prendre 1 000 mg de charbon activé au moins 30 minutes avant le repas, puis de répéter cette prise après le repas.

Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s)

Contre-indications

L’usage du charbon végétal est contre-indiqué pour les personnes qui présentent des troubles gastro-intestinaux majeurs comme les ulcères gastro-duodénaux ou les occlusions intestinales.

Effets secondaires

Pour éviter la survenue d’effets indésirables, le charbon végétal doit être pris de façon ponctuelle ou en cure de courte durée entre 7 et 10 jours. Un usage prolongé de charbon végétal peut engendrer la survenue de désagréments tels qu’une constipation.

Conseils d’utilisation

De la même façon qu’il est conseillé de ne pas l’utiliser de façon simultanée avec d’autres substances, l’usage du charbon végétal activé est déconseillé pendant les repas. Il aurait tendance à empêcher l’assimilation des vitamines, des minéraux et d’autres nutriments.

Interaction(s)

Etant donné son rôle d’adsorbant, le charbon végétal peut interagir avec de nombreuses substances. Il est notamment déconseillé de l’utiliser de façon simultanée avec d’autres compléments alimentaires, avec des médicaments ou encore avec la pilule contraceptive.

L’efficacité de ces produits pourrait se retrouver réduite en raison de l’activité d’adsorbant du charbon actif. Il convient donc d’espacer d’au moins trois heures la prise de charbon actif avec tout autre produit.

Associations suggérées

Digestion : Fenugrec

Informations complémentaires

Le charbon végétal activé est un produit dont les bienfaits sont reconnus et largement documentés. Néanmoins, il convient d’être vigilant à l’origine et à la qualité des produits disponibles sur le marché. En effet, le charbon végétal peut être obtenu à partir de différentes matières végétales dont la qualité est variable. Certains chercheurs estiment notamment que le charbon végétal obtenu à partir de coques de noix de coco présente une capacité d’adsorption vingt fois supérieure à celui obtenu à partir de bois de frêne. De plus, il convient de vérifier l’absence d’OGM.

De nombreuses études sont menées sur le charbon végétal activé. De nouveaux résultats peuvent venir contredire ou compléter les informations de cette fiche. En cas de doute, il convient de se rapprocher d’un professionnel de santé.

Sources

UHL Thomas, Charbon végétal activé, Et si je mettais mes intestins au repos ?, Place des éditeurs, 28 avril 2016 - 214 pages.

A. Lefief-Delcourt, Le charbon végétal activé : halte aux indésirables, Le grand livre des cures détox, Éditions Leduc.s, 6 janvier 2017.

Y. Reynaud, Deux des détoxiquants les plus efficaces, Mes conseils de la semaine ou comment bien prendre soin de soi., Société des Ecrivains, 6 octobre 2014 - 308 pages.

X. Wang et al., Effect of activated charcoal on apixaban pharmacokinetics in healthy subjects, Am J Cardiovasc Drugs, Avril 2014, 14(2) - Pages 147-154.

RG Jr Hall, H. Thompson et A. Strother, Effects of orally administered activated charcoal on intestinal gas, Am J Gastroenterol, Mars 1981, 75(3) - Pages 192-196.

RN Fink, AJ Lembo, Intestinal Gas, Curr Treat Options Gastroenterol, Août 2001, 4(4) - Pages 333-337.

DN Juurlink, Activated charcoal for acute overdose: a reappraisal, Br J Clin Pharmacol, Mars 2016, 81(3) - Pages 482-487.

TE Albertson, Superiority of activated charcoal alone compared with ipecac and activated charcoal in the treatment of acute toxic ingestions, Ann Emerg Med., Janvier 1989, 18(1) Pages 56-59.

Produit(s) contenant du charbon végétal

Retour haut de page