Fénugrec

Fénugrec

Fiche de synthèse

Nom commun Fenugrec
Autre(s) nom(s) Fénégré, senegré, trigonelle, foin grec, saine-graine
Nom(s) scientifique(s) Trigonella foenum-graecum
Famille Fabacées (fabaceae)
Origine Bassin Méditerranéen, Asie
Partie(s) utilisée(s) Graines, feuilles
Principaux actifs Fibres, stérols, alcaloïdes
Propriété(s) associée(s) Stimule l’appétit | Diminue la glycémie | Soutient la digestion

Qu'est-ce que le fénugrec ?

Le fenugrec est une plante présente dans le bassin méditerranéen et dans certains pays d’Asie. Ses graines sont connues pour leur utilisation dans certaines préparations culinaires ainsi que pour leurs multiples atouts au sein de l’organisme. Il a par exemple été montré qu’elles pouvaient diminuer la glycémie (taux de glucose dans le sang), réduire le taux de cholestérol sanguin, stimuler l’appétit, soutenir la digestion ou encore favoriser la lactation chez les femmes.

Origine, habitat et culture

Le fenugrec est une plante hors du commun qui a multiplié les usages au fil des siècles. Son étymologie renvoie à son usage originel : le « foin grec » utilisé pour nourrir et fortifier les chevaux. En Inde et au Moyen-Orient, les graines de fenugrec se sont quant à elles imposées comme condiment dans différentes préparations culinaires traditionnelles.

Le fenugrec est aussi incontestablement une des plus anciennes plantes médicinales. Il existe des preuves de son utilisation dans des médecines traditionnelles d’Asie, du Moyen-Orient et d’Europe. On lui attribua de multiples vertus, aussi bien en usage externe qu’en usage interne.

Le père de la médecine Hippocrate fut un des premiers à recommander l’usage du fenugrec à des fins thérapeutiques. Il recommandait de l’utiliser en usage externe pour traiter les plaies et les infections.

A ce titre, le fenugrec fut également employé par les Egyptiens pour l’embaumement des corps lors des rites funéraires.

origine-fenugrec

L’usage interne des graines de fenugrec viendra plus tard. Des atouts très différents ont été observés puis démontrés scientifiquement. Les graines de fenugrec se sont notamment révélées efficaces pour lutter contre la perte d’appétit, l’hyperglycémie, l’hypercholestérolémie et les troubles digestifs. Elles ont aussi fait leurs preuves pour favoriser la production de lait maternel.

Le fenugrec est une plante présente dans le bassin méditerranéen et dans certains pays d’Asie tels que l’Inde. Il s’agit d’une plante annuelle qui est relativement facile à cultiver. Elle est semée au printemps et récoltée à l’automne lorsque les gousses remplies de graines sont arrivées à maturité. Sa croissance optimale nécessite un taux d’ensoleillement élevé et un sol bien drainé. Elle peut supporter une légère sécheresse mais doit être arrosée en cas de fortes chaleurs.

Apparence, composition et format

Le fenugrec est une plante qui peut mesurer entre 30 cm et 1 mètre de hauteur. Ses tiges sont dressées, creuses et ramifiées à la base.

Cette plante développe de petites fleurs parfumées pouvant être isolées ou réunies en paires. Les fleurs affichent généralement une couleur jaune pâle. Toutefois, elles peuvent parfois être blanches et peuvent également avoir une légère teinte violette à la base.

A la fin de l’été, les fleurs de fenugrec sont remplacées par des gousses étroites, courbées et remplies de graines. Leur couleur est initialement verdâtre ou rougeâtre, puis vire au brun clair lorsque les gousses arrivent à maturité.

Chaque gousse renferme entre une dizaine et une vingtaine de graines. Celles-ci ont une forme oblongue et mesurent en moyenne 6 mm de long. Elles sont entourées par une peau à la couleur ocre jaune à brun clair, parfois avec une teinte rougeâtre ou verdâtre.

Aujourd’hui, ce sont essentiellement les graines de fenugrec qui sont utilisées en phytothérapie. Lorsque les gousses sont arrivées à maturité, toute la plante est arrachée puis mise à sécher. Les petites graines peuvent alors être collectées puis mises à la vente.

apparence-fenugrec

Les graines de fenugrec peuvent aussi être proposées sous forme de poudre ou d’extrait, des formats qui peuvent servir à la formulation de compléments alimentaires.

La graine de fenugrec est un produit à haute valeur nutritive. Elle contient en moyenne :

  • 27 g de protéines pour 100 g ;
  • 34 g de glucides pour 100 g ;
  • 7 g de lipides pour 100 g ;
  • 27g de fibres pour 100 g.

Elle renferme également des micronutriments et des actifs naturels dont :

  • de nombreux minéraux tels que du calcium, du cuivre, du fer, du magnésium, du manganèse, du phosphore, du potassium et du zinc ;
  • des vitamines telles que des vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B6, B9) et de la vitamine C ;
  • des alcaloïdes comme la trigonelline ;
  • des stérols végétaux comme la diosgénine ;
  • des saponines ;
  • des dérivés d’acides aminés comme la 4-hydroxyisoleucine ;
  • des polyphénols dont des flavonoïdes.

Propriétés et effets recherchés

proprietes-fenugrec

Effet orexigène et fortifiant

Par différents mécanismes, les graines de fenugrec stimulent l’appétit. Elles possèdent une action fortifiante car elles peuvent favoriser la prise de poids chez les personnes convalescentes, dénutries ou anorexiques.

Stimulant gastrique

Les graines de fenugrec permettent de stimuler la digestion en agissant à différents niveaux. Elles ont notamment un effet carminatif, c’est-à-dire favorisant l’expulsion des gaz intestinaux.

Effet galactogène

Les graines de fenugrec ont une action galactogène, c’est-à-dire favorisant la lactation chez la femme allaitante. Cette propriété serait due à sa composition en stérols.

Hypoglycémiant

Les études ont montré que les graines de fenugrec contribuaient à réguler la glycémie (taux de glucose dans le sang) et ainsi à lutter contre l’hyperglycémie caractéristique du diabète. Ce fort potentiel antidiabétique serait dû à l’action de plusieurs composés dont le galactomannane, la trigonelline, la diosgénine et la 4-hydroxyisoleucine. Cette dernière est une substance rare qui joue un rôle clé car elle capable d’augmenter la sécrétion d’insuline (hormone impliquée dans la régulation de la glycémie).

Hypocholestérolémiant

Il a aussi été constaté que la consommation de graines de fenugrec pouvait réduire le taux de cholestérol total et de mauvais cholestérol (LDL-cholestérol). Cette action s'expliquerait par une diminution de l'absorption intestinale du cholestérol et par l'augmentation de l'élimination des sels biliaires chargés de cholestérol.

Autres propriétés

Outre leurs principaux bienfaits présentés précédemment, les graines de fenugrec ont aussi montré d’autres atouts. Elles renferment quelques composés antioxydants et anti-inflammatoires. Elles semblent avoir des effets protecteurs au niveau du foie. En plus de leur action hypocholestérolémiante, elles pourraient également avoir un effet hypolipémiant permettant de réduire les niveaux de triglycérides dans le sang.

Dosage et posologie

posologie-fenugrec

Il n’existe à ce jour aucune recommandation spécifique à ce sujet. Les dosages et les posologies en supplémentation s’appuient sur les usages traditionnels et les dernières études scientifiques. La posologie peut varier entre 500 et 2000 mg par jour. En cas de doute, un avis médical est recommandé.

Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s)

Il a été montré que le fenugrec pouvait être à l’origine de contractions de l’utérus. Son utilisation est absolument contre-indiquée aux femmes enceintes. Les compléments alimentaires de fenugrec sont contre-indiqués aux enfants.

Un avis médical est indispensable pour les diabétiques et les personnes suivant un traitement anticoagulant. En cas de doute, il est toujours recommandé de se rapprocher d’un professionnel de santé avant de démarrer une cure.

Associations suggérées

Problèmes digestifs : curcuma

Stimulation de l’appétit : ortie

Informations complémentaires

Le fenugrec peut faire l’objet de nouvelles études scientifiques. Ces travaux peuvent venir contredire ou compléter les informations de cette fiche. En cas de doute, il convient de demander conseil à un professionnel de santé.

Sources

E. Small, G. Deutsch, Herbes culinaires pour nos jardins de pays froid, NRC Research Press, 2001, 193 pages.

Division des politiques alimentaires et de la nutrition de la FAO, Utilisation des aliments tropicaux: sucres, epices et stimulants, Food & Agriculture Org., 1990, 68 pages.

I. Bruno, I. Boffelli, Le guide des aliments bien-être: 100 ingrédients et recettes inédites pour préserver sa santé, Hachette Pratique, mars 2016, 256 pages.

D. Koupý, et al., Effectiveness of phytotherapy in supportive treatment of type 2 diabetes mellitus II. Fenugreek (Trigonella foenum-graecum), Ceska Slov Farm, Juin 2015, 64(3):67-71.

U. C. Yadav, N. Z. Baquer, Pharmacological effects of Trigonella foenum-graecum L. in health and disease, Pharm Biol, Feb. 2014, 52(2):243-54.

M. Bahmani, et al., A Review on Ethnobotanical and Therapeutic Uses of Fenugreek (Trigonella foenum-graceum L), J Evid Based Complementary Altern Med, Jan. 2016, 21(1):53-62.

K. C. Nagulapalli Venkata, et al., A small plant with big benefits: Fenugreek (Trigonella foenum-graecum Linn.) for disease prevention and health promotion, Mol Nutr Food Res, Juin 2017, 61(6).

L. Jetté, et al., 4-Hydroxyisoleucine: a plant-derived treatment for metabolic syndrome, Curr Opin Investig Drugs, Apr. 2009, 10(4):353-8.

S. Zameer, et al., A review on therapeutic potentials of Trigonella foenum graecum (fenugreek) and its chemical constituents in neurological disorders: Complementary roles to its hypolipidemic, hypoglycemic, and antioxidant potential, Nutr Neurosci, Oct. 2018, 21(8):539-545.

Vidal, Fenugrec, eurekasante.vidal.fr (Consulté le 21/01/2019).

Anses - Ciqual (Tableau de composition nutritionnelle des aliments), Fenugrec, ciqual.anses.fr (Consulté le 21/01/2019).

Produit(s) contenant du fénugrec

Retour haut de page