• En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, nous privilégions la livraison à domicile Colissimo. Le délai de livraison annoncé sera peut-être prolongé de quelques jours, merci de votre compréhension.
      Prenez soin de vous. L'équipe Dieti Natura
Reishi

Reishi

Fiche de synthèse

Nom commun Reishi
Autre(s) nom(s) Ling Zhi, ganoderme luisant, mannentake, Youngzhi
Nom(s) scientifique(s) Ganoderma lucidum
Famille Ganodermataceae
Origine Asie
Partie(s) utilisée(s) Totalité du champignon
Principaux actifs Polysaccharides, peptidoglycanes et triterpènes
Propriété(s) associée(s) Antioxydant et anti-âge | Activité immunostimulante

Qu'est-ce que le reishi ?

Le reishi est souvent présenté comme le champignon de la longévité ou le champignon de l’immortalité. Prisé en Asie depuis plusieurs millénaires, il est traditionnellement employé pour donner un regain de vitalité et lutter contre le vieillissement. Grâce aux progrès de la science, les chercheurs sont parvenus à identifier de puissants principes actifs naturels au sein du reishi. Il renferme des polysaccharides, des peptidoglycanes et des triterpènes qui présentent un pouvoir antioxydant, une activité immunostimulante.

Origine, habitat et culture

Le reishi désigne plus exactement le ganoderme luisant : Ganoderma lucidum. Reishi est sa dénomination japonaise. Ce champignon est aussi nommé mannentake au Japon, Youngzhi en Corée ou encore Ling Zhi en Chine. Quel que soit son nom, une chose est sûre : le reishi est un champignon très prisé en Asie.

Sa réputation remonte à plusieurs milliers d’années : son potentiel anti-âge aurait été découvert en 2730 avant J.C. par l’herboriste chinois Shen Nong. Ce dernier, à qui l’on doit le premier livre de médecine traditionnelle chinoise, présentait le reishi comme la meilleure des plantes supérieures. Autrement dit, ce champignon était classé au-dessus de toutes les autres plantes médicinales ! Le reishi est devenu une substance précieuse de la médecine traditionnelle chinoise. On lui attribue de nombreux bénéfices : accroitre la vigueur et la vitalité, retrouver la santé et la jeunesse, stimuler l'énergie et la mémoire, favoriser la longévité…

origine_geographique_du_reishi

Longtemps réservé aux familles asiatiques fortunées, le reishi est désormais utilisé à plus grande échelle et sur plusieurs continents !

Le reishi se développe sur les bois morts ou au pied de certains arbres vivants, essentiellement des espèces de feuillus comme le chêne, les érables, et les saules. Ce champignon apprécie les zones humides au climat tempéré ou subtropical.

Toutefois, le reishi est très rare à l’état sauvage. C’est pourquoi des cultures ont été mises en place dès les années 1970. Le reishi est majoritairement cultivé en Chine et au Japon puis exporté aux quatre coins du monde. Au début des années 2010, la consommation mondiale de ce champignon était estimée à plusieurs centaines de tonnes.

Apparence, composition et format

Le reishi est un champignon reconnaissable par son chapeau semi-circulaire, irrégulier, ondulé et bosselé. Pouvant mesurer jusqu’à 30 cm de diamètre, ce chapeau a une couleur qui peut aller du jaune-orangé au brun-rouge. Le pied du reishi est quant à lui brun, luisant, cylindrique, irrégulier et tortueux. Sa hauteur peut atteindre 15 à 20 centimètres. Enfin, la chair du reishi a une couleur allant du blanc crème au brun. Elle est mince et fibreuse en bouche.

Une fois récolté, le champignon est séché. Il peut alors être vendu tel quel ou réduit en poudre. Cette poudre peut ensuite être intégrée à des thés ou des tisanes, ou servir à l’élaboration de compléments alimentaires de reishi.

Le reishi est composé à environ 90% d’eau. Le reste contient notamment des protéines, des fibres, des glucides et des lipides. On retrouve aussi des vitamines et des minéraux dont de la provitamine D2 (précurseur de la vitamine D2), du potassium, du calcium, du phosphore, du magnésium, du sélénium, du fer, du zinc ou encore du cuivre.

Apparence_du_reishi

Les bienfaits du reishi sont dus à la présence de différents composés actifs. Parmi eux, les principaux sont des polysaccharides comme le β-D-glucane, des peptidoglycanes et des triterpènes.

Propriétés et effets recherchés

Proprietes_du_reishi

Action antioxydante et anti-âge

Depuis plusieurs milliers d’années, le reishi est préconisé pour retrouver la santé et favoriser la longévité. Cela s’explique par son pouvoir antioxydant. En effet, ce champignon est capable de lutter contre le stress oxydant, c’est-à-dire l’accumulation d’espèces oxydantes hyper-réactives et néfastes pour la survie cellulaire. En s’opposant à ce phénomène, le reishi contribue à protéger l’organisme et à lutter contre le vieillissement. On lui attribue ainsi des effets anti-âge, hépatoprotecteurs, gastroprotecteurs et neuroprotecteurs.

Activité immunostimulante

En plus de son activité antioxydante, le reishi est capable de stimuler le système immunitaire. Autrement dit, il contribue à renforcer les défenses de l’organisme contre diverses agressions.

Propriétés antimicrobiennes

Au fil des recherches, il a été constaté que le reishi était particulièrement efficace pour lutter contre les infections. Cette activité anti-infectieuse est liée à son activité immunostimulante, mais serait aussi liée à ses propriétés antibactériennes et antivirales.

Autres bienfaits potentiels

Très étudié en prévention, le reishi a révélé des résultats prometteurs dans la lutte contre les cancers. En effet, ses composants actifs auraient la capacité d’accroître la réponse immunitaire anti-tumorale. Cela signifie qu’il serait capable de favoriser la destruction des cellules cancéreuses par des cellules immunitaires comme les cellules NK (Natural Killers) et les lymphocytes T cytotoxiques.

Le reishi est un champignon qui suscite un grand intérêt au sein de la communauté scientifique. Ces dernières années, des études lui ont attribué :

  • une activité anti-inflammatoire ;
  • un effet anti-hypertenseur naturel ;
  • une activité hypolipémique ;
  • un potentiel anti-diabétique.

Certains chercheurs le présentent aussi comme un adaptogène, c’est-à-dire une substance capable d’augmenter la résistance au stress, la concentration, la performance et l’endurance en cas de fatigue ou de stress.

Dosage et posologie

Posologie_du_reishi

Il n’existe pas de recommandation spécifique concernant le dosage et la posologie du reishi. De plus, il faut savoir que la teneur en principes actifs peut varier d’un champignon à un autre. Pour éviter cette variabilité, il est aujourd’hui possible de trouver des extraits de reishi standardisés en triterpènes et en polysaccharides. Cela signifie que ces extraits ont une teneur fixe en principes actifs.

Selon cette teneur, les extraits peuvent être proposés avec une posologie variant entre 400 et 1500 mg.

Cette posologie peut également changer si le reishi est associé à d’autres actifs. Il n’est pas rare qu’il soit associé à d’autres champignons asiatiques comme le shiitaké et le maïtaké. D’une manière générale, il convient de se référer aux indications mentionnées sur les préparations et de demander un avis médical au moindre doute.

Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s)

Contre-indications : le reishi est un champignon consommé sans risque depuis plusieurs millénaires. Par mesure de précaution, il est toutefois déconseillé :

  • aux enfants, aux femmes enceintes ou allaitantes ;
  • aux patients suivant un traitement anticoagulant ;
  • aux personnes allant subir une intervention chirurgicale.

Effets secondaires : à ce jour, seuls des effets secondaires rares et passagers ont été relevés lors de l’usage du reishi : des démangeaisons, des saignements de nez, des diarrhées et une sécheresse au niveau de la bouche, de la gorge et du nez.

Associations suggérées

Immunomodulation : Shiitaké

Informations complémentaires

Le reishi peut faire l’objet de nouvelles études scientifiques. Les résultats de ces travaux peuvent venir contredire ou compléter les informations de cette fiche. En cas de doute, il convient de se rapprocher d’un professionnel de santé.

Sources

IFF. Benzie, S. Wachtel-Galor, editors, Herbal Medicine: Biomolecular and Clinical Aspects, 2nd edition, Boca Raton (FL): CRC Press/Taylor & Francis, 2011.

J.W.M. Yuen, M.D.I. Gohel, Anticancer effects of Ganoderma lucidum: A review of scientific evidence, Nutr. Cancer Int. J, 2005, 53, 11–17.

D. Cör, Botić, et al., Two-stage extraction of antitumor, antioxidant and antiacetylcholinesterase compounds from Ganoderma lucidum fruiting body, J. Supercrit. Fluids, 2014, 91, 53–60.

TK. Yun, Update from Asia. Asian studies on cancer chemoprevention, Ann N Y Acad Sci, 1999, 889:157-92.

JL. Mau, et al., Antioxidant properties of several medicinal mushrooms, J Agric Food Chem, Oct 2002, 50(21):6072-7.

S. P. Wasser, et al., Reishi or Lingzhi (Ganoderma lucidum), Encyclopedia of Dietary Supplements, New York: Marcel Dekker, 2005, pp. 680–90.

P. Dinesh Babu, R.S. Subhasree, The Sacred Mushroom “Reishi”-A Review, American-Eurasian Journal of Botany, 2008, 1 (3): 107-110.

M. Siwulski, et al., Ganoderma lucidum (Curt.: Fr.) Karst.—Health-promoting properties. A review, Herba Pol, 2015, 61, 105–118.

AT. Borchers, et al., Mushrooms, tumors, and immunity, Proc Soc Exp Biol Med, Sept 1999, 221(4):281-93.

X. Zhou, et al., Ganodermataceae: natural products and their related pharmacological functions, Am J Chin Med, 2007, 35(4):559-74.

B. Boh, et al., Ganoderma lucidum and its pharmaceutically active compounds, Biotechnol Annu Rev, 2007, 13:265-301.

Y. Gao, et al., Mechanism of the antiulcerogenic effect of Ganoderma lucidum polysaccharides on indomethacin-induced lesions in the rat, Life Sci, Dec 2002, 72(6):731-45.

K. Pan, et al., Optimization extraction of Ganoderma lucidum polysaccharides and its immunity and antioxidant activities, Int J Biol Macromol, Avr 2013, 55:301-6.

M. Zhang, et al., Antitumor polysaccharides from mushrooms: a review on their isolation process, structural characteristics and antitumor activity, Trends in Food Science & Technology, Volume 18, Issue 1, January 2007, Pages 4-19.

D. Cör, et al., Antitumour, Antimicrobial, Antioxidant and Antiacetylcholinesterase Effect of Ganoderma Lucidum Terpenoids and Polysaccharides: A Review, Molecules 2018, 23(3), 649.

J. Wang,et al., Emerging Roles of Ganoderma Lucidum in Anti-Aging, Aging Dis, Dec 2017, 8(6): 691–707.

Vidal, Shiitaké, maïtaké et reishi, eurekasante.vidal.fr (Consulté le 12/08/2018).

Produit(s) contenant du reishi

Retour haut de page