Amande

Amande

Fiche de synthèse

Nom commun Amande
Nom(s) scientifique(s) Prunus amygdalus
Famille Rosaceae
Origine Asie centrale et occidentale
Partie(s) utilisée(s) Graine (Amande)
Principaux actifs Acides gras insaturés (oméga 6 et 9), vitamines (E et groupe B), minéraux
Propriété(s) associée(s) Nutritionnel | Soin cutané et capillaire | Adoucissant, assouplissant, fortifiant

Qu'est-ce que l'amande ?

L’amande est un fruit à coque. Elle renferme une graine, elle-aussi appelée amande, dont la chair sèche en mûrissant. Certaines variétés d’amande sont comestibles et utilisées dans différentes préparations culinaires. Particulièrement nutritives, les amandes renferment des lipides, des protéines, des vitamines et des minéraux. Il est également extrait de fruit une huile végétale d’amande qui est principalement employée pour les soins du visage, du corps et des cheveux. Cette huile présente des propriétés adoucissantes, assouplissantes, apaisantes et fortifiantes.

Origine, habitat et culture

L’amande est le fruit de l’amandier. D’après la grande majorité des écrits sur le sujet, cet arbre serait originaire de l’Asie occidentale et centrale. Il viendrait notamment des régions de l’Afghanistan et du Turkestan.

Au fil des siècles, l’amandier a progressivement été introduit dans d’autres régions du monde. Aujourd’hui, cet arbre est présent de la Chine à la Californie en passant par les régions du pourtour méditerranéen.

Les amandes sont des fruits à coque qui renferment une ou deux graines. Aussi appelées amandes, ces graines sont non seulement connues pour leur usage culinaire mais aussi pour les bienfaits de leur huile végétale.

Origine_geographique_amande
Origine_culture_amande

Une précision s’impose : il existe de nombreuses variétés d’amande mais toutes ne sont pas comestibles. Si l’amande douce (Prunus amygdalus var. amara) est très utilisée en cuisine, l’amande amère (Prunus amygdalus var. dulcis) renferme un composant toxique.

L’amandier est un arbre qui se multiplie par semis ou greffe. Il est très sensible au froid et a besoin de soleil pour se développer. Il pousse dans les sols rocailleux avec un climat ensoleillé caractérisé par des étés chauds et des hivers doux.

C’est pour cette raison que l’amandier a particulièrement bien trouvé sa place dans les régions au climat méditerranéen. Originaire d’Asie, il est aujourd’hui présent en Espagne, en Grèce, en Italie, au Portugal, en France, au Maroc, en Tunisie, en Algérie, en Israël ou encore en Turquie.

Il est aussi largement cultivé en Californie, région qui représente à elle-seule 80% de la production mondiale d’amandes.

Apparence, composition et format

L’amandier est un arbre qui mesure entre 5 et 12 mètres de hauteur. Il est facilement reconnaissable par son écorce noire lisse. Au fil des années, celle-ci a tendance à s’écailler. Il faut savoir que l’amandier peut vivre une centaine d’années. Son bois très dur est considéré comme un matériau de grande qualité.

L’amandier possède des feuilles étroites et lancéolées mesurant en moyenne 10 cm de longueur. La floraison se produit avant l’apparition des feuilles dès le mois de février. L’amandier développe des fleurs blanches ou rosées. Ses fruits, les amandes, sont des drupes à l’aspect vert et velouté. Ces fruits charnus à coque renferment une ou deux graines qui sont nommées amendons ou plus communément amandes. Chaque graine est oblongue et mesure entre 3 et 6 cm.

L’amande douce est l’une des variétés d’amandes les plus connues. La chair de la graine est comestible. Elle peut être consommée fraîche ou sèche et proposée sous différents formats : amande entière, effilochée, en poudre, en pâte…

En phytothérapie, l’huile d’amande douce suscite un grand intérêt. Cette huile végétale est fluide et présente une coloration jaune pâle. Elle est principalement utilisée en usage externe comme soin pour le corps, le visage et les cheveux.

Apparence_amande_arbre
Apparence_amande_huile

Les bienfaits de l’amande douce sont étroitement liés à la composition de sa graine. Elle renferme notamment les éléments suivants :

  • Lipides (environ 50%), parmi lesquels figurent essentiellement des acides gras polyinsaturés dont l’acide oléique (oméga 9), l’acide linoléique (oméga 6) et l’acide alpha-linolénique (oméga 3) ;
  • Protéines (environ 20%) ;
  • Fibres (environ 10%) ;
  • Eau (moins de 5%) ;
  • Vitamines dont la vitamine B2, la vitamine B9, la vitamine E et, dans une moindre mesure, la vitamine B1 et la vitamine B3 ;
  • Minéraux dont du calcium, du cuivre, du magnésium, du manganèse, du phosphore, du potassium et, dans une moindre mesure, du fer et du zinc ;
  • Amygdaloside, un composant responsable de l’amertume de l’amande.

Propriétés et effets recherchés

Proprietes_amande

Richesse nutritionnelle

La graine de l’amande douce présente une excellente composition nutritionnelle. Elle est riche en vitamine B2, vitamine B9, vitamine E, calcium, cuivre, magnésium, manganèse, phosphore et potassium. Elle est source de vitamine B1, vitamine B3, fer et zinc. Elle est riche en fibres. Elle constitue aussi une excellente source de protéines végétales et de lipides insaturés.

Etant donné sa richesse nutritionnelle, l’amande douce est régulièrement conseillée comme collation pour les sportifs. Elle peut aussi constituer un encas intéressant pour apporter rapidement un large panel de nutriments à l’organisme. Attention toutefois à ne pas en abuser car l’amande reste un produit assez gras.

Soin cutané

L’huile d’amande douce présente des propriétés assouplissante, adoucissante, apaisante, nutritive et fortifiante au niveau de la peau. Elle est souvent employée comme soin du visage et du corps, en particulier pour les peaux sèches, fragiles, irritées. L’huile peut contribuer à protéger, réparer et nourrir la peau. Elle peut calmer les démangeaisons et les irritations. Elle peut aussi lutter contre les vergetures.

Au regard de ses multiples atouts au niveau de la peau, l’huile d’amande douce peut être utilisée pour la préparation de soins naturels pour la peau. Elle peut aussi être employée comme huile de massage, ou intégrée dans la formulation de nettoyants et démaquillants.

Soin capillaire

Les atouts de l’huile d’amande douce pour la beauté et le tonus de la peau s’appliquent aussi au niveau des cheveux. Cette huile végétale est employée en soin, masque ou shampoing. Elle est souvent préconisée pour les cheveux secs, frisés, fourchus et cassants. Elle présente également un intérêt pour lutter contre les pellicules.

Dosage et posologie

L’huile d’amande douce peut s’appliquer seule sur la peau et les cheveux, ou être mélangée à d’autres huiles et principes actifs en fonction de l’effet recherché. Au niveau de la peau, il est souvent préconisé d’appliquer quelques gouttes puis de masser jusqu’à pénétration de l’huile.

Au niveau des cheveux, l’application se fait de la racine à l’extrémité des cheveux. Pour lutter contre les pellicules, il est aussi souvent conseillé de masser au niveau du cuir chevelu pour faire pénétrer l’huile.

Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s)

L’usage des graines ou de l’huile d’amande douce n’est associé à aucune contre-indication et aucun effet secondaire, excepté pour les personnes allergiques aux fruits à coque. En cas de doute, il convient de se rapprocher d’un professionnel de santé.

Concernant l’huile d’amande douce, il est recommandé de commencer par une application sur une petite zone pour écarter le risque d’allergie.

Associations suggérées

Soin corporel : Beurre de karité

Soin capillaire : Huile de ricin

Soin antipelliculaire : Huile essentielle de romarin

Démaquillant : Huile de noyau d’abricot

Sources

M. Borrel, Huile d'olive et autres huiles végétales: un concentré de bienfaits pour votre santé, votre beauté et votre maison, Editions Eyrolles, 2012, 149 pages.

J. Kaibeck, M. Dupuis, Slow cosmétique, le guide visuel: Pas à pas vers une beauté plus naturelle, Éditions Leduc.s, Avr. 2015, 192 pages.

P. Fournier, 30 plantes utiles: Herbes, arbres, plantes alimentaires : leur histoire, leurs vertus, Place des éditeurs, Janv. 2015, 243 pages.

J. Paquereau, Au jardin des plantes de la Bible: botanique, symboles et usages, Forêt privée française, Janv. 2016, 416 pages.

Editions Asap (Divers auteurs), Le dictionnaire des produits miracles, Editions Asap, Juillet 2013.

C. Baltet, Traité de la culture fruitière commerciale et bourgeoise, Ligaran, Août 2016, 715 pages.

D. Sayous, J. Chevallier, La cosmétique bio, Volume 10, Editions Eyrolles, 2008, 130 pages.

Anses, Amande, Ciqual - Table de composition nutritionnelle des aliments, ciqual.anses.fr (Consulté le 30/09/2018).

Aprifel, Amande, www.aprifel.com (Consulté le 30/09/2018).

Interfel, Amande, www.lesfruitsetlegumesfrais.com (Consulté le 30/09/2018).

Produit(s) contenant de l'amande

Retour haut de page