Zinc

Zinc

Fiche de synthèse

Nom commun Zinc
Nom(s) scientifique(s) Symbole chimique Zn
Propriété(s) associée(s) Immunité | Beauté de la peau et des cheveux | Protection oculaire

Qu'est-ce que le zinc ?

Le zinc est un oligo-élément qui intervient dans des processus clés de l’organisme comme la synthèse de l’ADN, les défenses immunitaires, le renouvellement des tissus et la fertilité. Il doit être apporté quotidiennement par l’alimentation car l’organisme n’est pas en mesure de le stocker. Des suppléments ont été développés et sont notamment proposés pour pallier un déficit, soutenir le fonctionnement normal du système immunitaire, préserver la beauté des cheveux, lutter contre certains problèmes de peau comme l’acné, ainsi que pour s’opposer au vieillissement des yeux.

Origine, habitat et culture

Le zinc est un élément métallique référencé dans le tableau périodique des éléments avec les initiales Zn et le numéro atomique 30. Il est non seulement connu en métallurgie pour entrer dans la composition du laiton (alliage essentiellement composé de zinc et de cuivre), mais aussi pour sa présence capitale au sein de l’organisme vivant.

Il fait en effet partie de la famille des oligo-éléments essentiels à l’organisme comme le fer ou encore le sélénium. Le corps humain en contient 2 à 3 grammes dont l’essentiel est concentré au niveau des muscles (65 %), des os (20 %), de la peau et du foie.

Les études sur les rôles clés du zinc au sein des organismes vivants sont relativement récentes. Cet élément métallique fut reconnu comme un facteur essentiel de croissance pour les plantes en 1926, pour les rats en 1934, puis chez les volailles en 1958. Il faut attendre l’année 1963 pour que son importance capitale pour la santé humaine soit clairement mise en évidence.

Les recherches se sont poursuivies pour identifier les nombreux rôles du zinc au sein de l’organisme. On sait aujourd’hui qu’il intervient dans plus de 200 réactions enzymatiques, notamment celles qui participent à la protection contre les radicaux libres et celles qui sont impliquées dans la synthèse des protéines. Il est particulièrement important pour le renouvellement des cellules et les défenses immunitaires.

Son importance est aujourd’hui largement documentée et un apport journalier est désormais recommandé pour éviter un déficit, voire une carence aux conséquences néfastes pour l’organisme (troubles de la croissance, de l’immunité, de la cicatrisation, de la vision…).

Apparence, composition et format

Le zinc est un élément que l’on retrouve au sein de certains aliments, ainsi que sous forme de compléments alimentaires. Les suppléments de zinc ont été développés car l’alimentation ne couvre pas toujours l’intégralité des besoins. On estime que l’organisme n’assimile que 15 à 40 % du zinc apporté par l’alimentation.

Parmi les aliments contenant du zinc, on distingue :

  • les fruits de mer et crustacés, en particulier l’huître qui est l’aliment le plus riche en zinc avec une teneur s’échelonnant entre 20 et 45 mg pour 100 g ;
  • les abats tels que le foie de veau ;
  • les viandes, en particulier les viandes rouges ;
  • les oléagineux comme les graines de sésame et de lin ;
  • les céréales entières, en particulier le germe et le son de blé ;
  • les algues comme le lichen de mer ;
  • les légumineuses comme les lentilles ;
  • les produits laitiers ;
  • les œufs.
Apparence-Zinc-oligo-element
Apparence-Zinc-origine-vegetale-animale

Les végétariens et les végétaliens font partie des personnes les plus susceptibles de manquer de zinc car les sources sont principalement d’origine animale. Il a par ailleurs été montré que le zinc d’origine végétale était moins bien assimilé que celui d’origine animale. Un manque peut aussi être constaté chez les personnes âgées, les personnes alcooliques et les personnes souffrant de maladies intestinales chroniques.

Les suppléments de zinc ont été développés pour couvrir de manière adéquate les besoins de l’organisme.

Ils se présentent généralement sous forme de gélules qui contiennent des sels de zinc tels que le gluconate de zinc, le sulfate de zinc ou encore l’acétate de zinc. Il est aussi possible de trouver à la vente des suppléments associant du zinc et d’autres éléments tels que des vitamines.

Propriétés et effets recherchés

Proprietes-Zinc

Rôles du zinc au sein de l’organisme

Les autorités de santé européennes ont examiné les données scientifiques disponibles et estimé que les aliments et les compléments alimentaires contenant du zinc peuvent contribuer aux fonctions essentielles suivantes :

  • Synthèse normale d’ADN
  • Synthèse des protéines
  • Division cellulaire
  • Métabolisme acidobasique normal
  • Métabolisme normal des aliments, des glucides, des acides gras, de la vitamine A
  • Fonctions intellectuelles normales
  • Fertilité et reproduction normales
  • Synthèse des protéines
  • Maintien des os
  • Maintien des cheveux, des ongles et de la peau
  • Maintien de concentrations normales de testostérone dans le sang
  • Vision normale
  • Fonctionnement normal du système immunitaire (défenses de l’organisme)
  • Protection des cellules contre les radicaux libres (pouvoir antioxydant)

Ces allégations santé sont reconnues à condition que les aliments ou compléments alimentaires contiennent au moins 1,5 mg de zinc pour 100 g, 100 ml ou par emballage si le produit ne contient qu’une portion.

Correction d’un déficit ou d’une carence en zinc

Une supplémentation en zinc permet de pallier un manque et ainsi d’éviter les conséquences néfastes pour l’organisme. Une carence peut notamment se traduire par les signes suivants : infections à répétition (troubles de l’immunité), lésions difficiles à cicatriser, troubles de la vision, problèmes de peau, perte de cheveux, troubles de la fertilité… Chez l’enfant, une carence en zinc peut aussi entraîner des troubles de la croissance.

Immunité

La supplémentation en zinc est plébiscitée pour soutenir les défenses naturelles de l’organisme. Il est en effet reconnu qu’une carence altère le fonctionnement du système immunitaire. La supplémentation permet de rétablir l’activité normale des globules blancs, agents de défense de l’organisme.

Beauté de la peau

Le zinc est un élément qui participe à la formation du collagène, protéine responsable de l’élasticité de la peau. Il contribue au renouvellement cutané et joue également un rôle important dans la cicatrisation. Une supplémentation est souvent préconisée pour préserver la beauté de la peau et lutter contre certains problèmes cutanés comme les poussées d’acné.

Beauté des cheveux

Le zinc a aussi son importance au niveau des cheveux. Il participe en effet à la synthèse du composant central du cheveu : la kératine. Un manque peut se traduire par des cheveux abîmés, voire une perte de cheveux (en cas de carence).

Pouvoir antioxydant

Le zinc est nécessaire à la synthèse de puissants antioxydants naturels permettant de protéger l’organisme face aux dommages des radicaux libres, des composés ultra-réactifs impliqués dans le vieillissement prématuré des cellules et le développement de certaines maladies liées à l’âge.

Protection oculaire

Plusieurs études ont montré qu’un apport adéquat pourrait ralentir la progression de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), une maladie de l’œil se traduisant par une perte progressive de la vision.

Fertilité chez les hommes

Il a été montré qu’un apport insuffisant en zinc pouvait induire chez les hommes une oligospermie, une anomalie caractérisée par une quantité anormalement faible de spermatozoïdes. La correction d’une carence par supplémentation peut présenter des effets positifs sur la fertilité.

Effets à l’étude

Des études ont également montré qu’une supplémentation de zinc pourrait avoir un effet préventif et curatif face au rhume. Des études complémentaires sont attendues pour confirmer cette action et évaluer les dosages adéquats.

Dosage et posologie

Le zinc est un oligo-élément contribuant au bon fonctionnement de l’organisme. Tout le monde a besoin d’un apport adéquat pour éviter une carence. Les apports recommandés dépendent de différents paramètres tels que l’âge, le sexe, ainsi que la teneur en phytates de l’alimentation. Les phytates sont des composés naturels présents dans les végétaux qui influencent l’absorption du zinc.

En 2014, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a défini des références nutritionnelles. L’apport journalier recommandé en zinc se situe entre 9,4 et 16,3 mg chez les hommes de plus de 18 ans, et entre 7,5 et 12,7 chez les femmes de plus de 18 ans. Ces valeurs dépendent de la teneur en phytates de l’alimentation (300 à 1200 mg / jour).

Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s)

Contre-indications : Il n’existe pas de contre-indications à la prise de suppléments de zinc. En revanche, il est essentiel de ne pas dépasser les apports journaliers recommandés sauf avis contraire d’un professionnel de santé. Il convient également de demander conseil à un médecin pour les cures de zinc chez l’enfant. Les dosages et le choix des suppléments doivent en effet être adaptés aux besoins des enfants.

Effets indésirables : Aux dosages recommandés, une cure de courte durée est parfois associée à des effets indésirables légers tels que des maux de tête et la perception d’un goût métallique dans la bouche. Un excès de zinc expose en revanche à des effets indésirables plus importants tels que des diarrhées, des nausées et des vomissements. Une consommation excessive sur une longue durée peut réduire l’absorption du cuivre et affaiblir le système immunitaire.

Conseils d’emploi : Il est généralement conseillé de prendre les suppléments à jeun pour maximiser l’absorption du zinc. Il est par ailleurs conseillé de limiter la consommation de produits contenant de la caféine lors d’une cure car ce composé peut limiter l’absorption du zinc.

Interaction(s)

Il convient d’espacer d’au moins 2 heures la prise de suppléments de zinc et celle de compléments alimentaires contenant du fer, d’antibiotiques de la famille des cyclines et des quinolones, de traitements contre l'ostéoporose, et de médicaments destinés à neutraliser l'acidité de l’estomac. En cas de doute, il est conseillé de se rapprocher d’un professionnel de santé.

Associations suggérées

Immunité : Vitamine C

Protection oculaire : Vitamine E

Fertilité : Maca

Protection de la peau : Sélénium

Beauté des cheveux : Levure de bière

Vision : Myrtille

Informations complémentaires

Les informations de cette fiche sont données à titre indicatif et ne peuvent en aucun cas se substituer à l’avis d’un professionnel de santé. En outre, de nouveaux travaux peuvent venir contredire ou compléter les informations de cette fiche. En cas de doute, il convient de demander conseil à un professionnel de santé.

Sources

Krebs R. E. The History and Use of Our Earth's Chemical Elements: A Reference Guide. Greenwood Publishing Group. 2006. 422 pages.

Delecroix J. Calcium et autres minéraux indispensables pour le corps. Médicis. Juillet 2016. 130 pages.

Tapiero H. Les Oligo-éléments - Prévention des maladies humaines: Prévention des maladies humaines. EDK Editions. 64 pages.

Dupont P. Les oligo-éléments: équilibre vital. Diffusion rosicrucienne. Août 2014. 250 pages.

Causse C. Les secrets de santé des antioxydants: plus jeune, plus longtemps avec les antioxydants. Alpen Editions s.a.m. 2004. 95 pages.

Vautrin D. Une peau zéro défaut : le guide pratique pour conserver une belle peau à tout âge. Alpen Editions s.a.m. Mars 2005. 95 pages.

Prasad A. S. Discovery of Human Zinc Deficiency: Its Impact on Human Health and Disease. Adv Nutr. 2013 Mar; 4(2): 176–190.

Prasad A. S. Discovery of Zinc for Human Health and Biomarkers of Zinc Deficiency. Molecular, Genetic, and Nutritional Aspects of Major and Trace Minerals. 2017 : 241–260.

ANSES. Actualisation des repères du PNNS : révision des repères de consommation alimentaire. Décembre 2016. 280 pages.

Vidal. Zinc. Mis à jour le 26 février 2016. En ligne : https://eurekasante.vidal.fr/parapharmacie/complements-alimentaires/zinc.html (Consulté le 19/05/2020).

NIH. Zinc - Fact Sheet for Consumers. Mis à jour le 10 décembre 2019. En ligne : https://ods.od.nih.gov/factsheets/Zinc-Consumer/ (Consulté le 19/05/2020).

NIH. Zinc - Fact Sheet for Health Professionals. Mis à jour le 6 mars 2020. En ligne : https://ods.od.nih.gov/factsheets/Zinc-HealthProfessional/ (Consulté le 19/05/2020).

Anses. Ciqual - Table de composition nutritionnelle des aliments. Version 2017. En ligne : https://ciqual.anses.fr/ (Consulté le 19/05/2020).

Produit(s) contenant du zinc

Retour haut de page