• En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, nous privilégions la livraison à domicile Colissimo. Le délai de livraison annoncé sera peut-être prolongé de quelques jours, merci de votre compréhension.
      Prenez soin de vous. L'équipe Dieti Natura
Menthe poivrée

Menthe poivrée

Fiche de synthèse

Nom commun Menthe poivrée
Autre(s) nom(s) Menthe anglaise, peppermint
Nom(s) scientifique(s) Mentha x piperita
Famille Lamiaceae
Origine Europe
Partie(s) utilisée(s) Parties aériennes
Principaux actifs Huile essentielle (menthol)
Propriété(s) associée(s) Confort digestif | Effet rafraîchissant et anti-douleur

Qu'est-ce que la menthe poivrée ?

La menthe poivrée (Mentha x piperita) est une menthe bien particulière. Elle est issue d’une hybridation naturelle entre la menthe verte et la menthe aquatique. Elle est très aromatique et très prisée en aromathérapie car elle permet d’obtenir une huile essentielle particulièrement riche en menthol. L’huile essentielle de menthe poivrée présente des propriétés antispasmodique, analgésique et cholérétique qui contribuent à soulager les troubles digestifs. Son effet rafraîchissant est quant à lui utile pour réduire les douleurs articulaires et les maux de tête. L’huile essentielle de menthe poivrée est également employée pour réduire le mal des transports.

Origine, habitat et culture

La menthe poivrée est une plante herbacée faisant partie du genre Mentha. L’origine du nom de menthe serait liée à Mintha, une nymphe du fleuve des enfers dans la mythologie grecque. Perséphone, femme du dieu des enfers Hadès, aurait transformé Mintha en plante par jalousie. Ne pouvant lui redonner son apparence, Hadès lui aurait donné l’odeur que l’on connaît aujourd’hui pour la menthe.

La menthe est une plante qui a traversé les époques. Des traces de son usage ont été retrouvées durant l’Egypte ancienne.

La menthe fut également utilisée dans la Grèce et la Rome antique. Hippocrate, célèbre médecin de la Grèce antique, affirmait notamment que cette plante pouvait soigner les troubles intestinaux et être aphrodisiaque.

La menthe poivrée est aujourd’hui une des menthes les plus consommées. Pourtant, son histoire est relativement récente. Elle serait apparue en Angleterre au cours du XVIIème siècle. Les naturalistes l’ont d’abord considérée comme une nouvelle espèce de menthe avant de se rendre en compte qu’il s’agissait en réalité d’une forme hybride.

Origine-menthe-poivree

Les analyses approfondies ont montré que la menthe poivrée était issue d’une hybridation entre la menthe verte (Mentha spicata) et la menthe aquatique (Mentha aquatica). Ce croisement naturel a permis d’obtenir une menthe beaucoup plus aromatique. Les aromathérapeutes constatèrent également que l’huile essentielle de menthe poivrée présentait des avantages non négligeables. Elle a notamment la particularité de présenter une teneur élevée en menthol, ce qui lui donne un parfum très rafraîchissant et de nombreux atouts pour soulager les douleurs du quotidien.

L’huile essentielle de menthe poivrée est aujourd’hui considérée comme une incontournable de la trousse d’aromathérapie. Ses bienfaits sont reconnus pour soulager les troubles digestifs, les douleurs articulaires et les maux de tête.

La menthe poivrée est une plante herbacée des régions tempérées. Elle peut pousser à l’état sauvage dans les zones humides comme le bord des fossés. En culture, elle nécessite d’être plantée dans un terrain ni trop ensoleillé, ni trop ombragé. Des cultures de menthe poivrée sont présentes en Europe, en Amérique et en Asie. De grandes superficies sont notamment cultivées en France dans la région parisienne, la Provence et les Alpes-Maritimes.

Apparence, composition et format

La menthe poivrée est une plante vivace qui présente une souche rampante. Ses tiges sont carrées et dressées, et peuvent mesurer entre 30 et 60 centimètres de hauteur. Les feuilles de menthe poivrée sont dentées et opposées.

Entre juillet et septembre, on observe de petites fleurs rougeâtres à violacées regroupées en épis.

On peut constater que la menthe poivrée ressemble fortement à la menthe verte. On la distingue surtout par l’odeur poivrée caractéristique de ses parties aériennes.

La menthe poivrée se compose notamment :

  • d’une huile essentielle ;
  • de flavonoïdes ;
  • de caroténoïdes.
Apparence-menthe-poivree-herbe
Apparence-menthe-poivree-composition

La composition biochimique d’une huile essentielle peut dépendre de nombreux paramètres. D’une manière générale, on considère qu’une bonne huile essentielle de menthe poivrée contient :

  • du menthol (30-55%) ;
  • du menthone (14-32%) ;
  • de l’isomenthone (2-10%) ;
  • du 1,8-cinéole (6-14%) ;
  • du néomenthol (2.5-3.5%) ;
  • du menthofuran (1-9%)
  • de l’α-pinene (1.0-1.5%) ;
  • du β-pinene (1-2%) ;
  • du limonène (1-5%) ;
  • des esters dont de l’acétate et du valérate.

Très prisée en aromathérapie, l’huile essentielle de menthe poivrée est obtenue à partir des parties aériennes. Elle peut ensuite être vendue en flacon ou encapsulée sous la forme de gélules gastro-résistantes pour un usage par voie orale.

Propriétés et effets recherchés

Proprietes-menthe-poivree

Confort digestif

Par voie orale, l’huile essentielle de menthe poivrée est préconisée pour soulager les troubles digestifs tels les ballonnements et les nausées. L’huile essentielle de menthe poivrée présente en effet :

  • une action antispasmodique qui contribue à relaxer les muscles lisses intestinaux ;
  • une action cholérétique qui stimule la sécrétion de bile, un liquide jouant un rôle clé dans la digestion ;
  • et une action analgésique qui soulage les douleurs.

Du fait de ses propriétés, l’huile essentielle de menthe poivrée est aussi plébiscitée pour lutter contre les désagréments du mal des transports.

Anti-douleur naturel

Par voie cutanée, l’huile essentielle de menthe poivrée est réputée pour soulager les maux de tête et les douleurs articulaires. Cet usage s’appuie notamment sur l’effet rafraîchissant du menthol présent dans l’huile essentielle.

Autres usages

L’huile essentielle de menthe poivrée peut aussi être employée en inhalation lors de rhume ou de toux.

Dosage et posologie

Posologie-menthe-poivree

L’huile essentielle de menthe poivrée doit être utilisée par voie orale pour soulager les troubles digestifs. Cet usage doit se faire avec précaution. L’huile essentielle ne doit pas être avalée pure. Des comprimés ou gélules gastro-résistantes peuvent être utilisés. Selon leur dosage, la posologie peut varier. D’une manière générale, la dose journalière recommandée est généralement de 0,2 à 0,4 mL par jour jusqu’à trois fois par jour.

Une application cutanée locale d’huile essentielle de menthe poivrée permet de soulager les maux de tête et les douleurs articulaires. Cet usage doit aussi se faire avec précaution. L’huile essentielle de menthe poivrée doit être diluée dans une huile végétale. De plus, un test dans le pli du coude est généralement recommandé pour écarter le risque d’allergie ou de réactions inattendues. Le mélange d’huile essentielle et d’huile végétale peut ensuite être appliqué sur la zone concernée en massant.

Enfin, l’huile essentielle de menthe poivrée peut être employée en inhalation en cas de rhume ou de toux. Pour cela, il est possible de déposer trois gouttes d’huile essentielle dans un bol d’eau chaude puis respirer les vapeurs.

Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s)

Contre-indications : La menthe poivrée est contre-indiquée chez les sujets présentant des calculs de la vésicule biliaire car cette plante semble pouvoir stimuler la sécrétion de la bile.

Son usage thérapeutique est également contre-indiqué lors du premier trimestre d’une grossesse en raison d’un potentiel effet stimulant sur l’utérus. Certaines substances actives de la menthe poivrée sont également susceptibles de passer dans le lait chez les femmes allaitantes. C’est pourquoi la menthe poivrée est globalement déconseillée chez les femmes enceintes et allaitantes. La menthe poivrée est également déconseillée chez les enfants de moins de huit ans.

Pour les personnes sous traitement médicamenteux, un avis médical est recommandé avant l’usage de l’huile essentielle de menthe poivrée.

Effets secondaires : Les huiles essentielles sont des produits très concentrés de principes actifs. Il est important de suivre les précautions d’emploi pour éviter les effets secondaires.

En cas de surdosage, l’huile huile essentielle de menthe poivrée peut provoquer des éruptions cutanées, des maux de tête, un ralentissement du rythme cardiaque et des vertiges.

D’autres effets secondaires ont été observés au sein de populations spécifiques. Chez les jeunes enfants, l’huile essentielle de menthe poivrée peut provoquer des convulsions. Chez les sujets âgés, l’huile essentielle de menthe poivrée peut provoquer des agitations.

Associations suggérées

Troubles digestifs : Fenouil

Informations complémentaires

Les informations de cette fiche sont données à titre indicatif et ne peuvent en aucun cas se substituer à l’avis d’un professionnel de santé. En outre, de nouveaux travaux peuvent venir contredire ou compléter les informations de cette fiche. En cas de doute, il convient de demander conseil à un professionnel de santé.

Sources

J. Polese, La culture des plantes aromatiques, Editions Artemis, 2006, 93 pages.

P. Martinetti, Mon guide des Huiles essentielles, Fernand Lanore, Novembre 2013, 256 pages.

Pierre Ripert, Les bienfaits des thés et tisanes, Presses du Châtelet, Janvier 2013, 240 pages.

D. Roux, Les nouvelles plantes qui soignent, Alpen Editions s.a.m., Mars 2005, 95 pages.

J. Bruneton, Pharmacognosie, phytochimie, plantes médicinales (4e ed.), Lavoisier, Octobre 2009, 1292 pages.

D. Festy, Ma bible des huiles essentielles : Nouvelle édition augmentée entièrement mise à jour, Éditions Leduc.s, Mai 2018, 552 pages.

H. Göbel, J. Fresenius, A. Heinze, M. Dworschak, D. Soyka, Effectiveness of Oleum menthae piperitae and paracetamol in therapy of headache of the tension type, Nervenarzt, Aug. 1996, 67(8):672-81.

HG. Grigoleit, P. Grigoleit, Peppermint oil in irritable bowel syndrome, Phytomedicine, Aug. 2005, 12(8):601-6.

A. Thompson, et al., Comparison of the antibacterial activity of essential oils and extracts of medicinal and culinary herbs to investigate potential new treatments for irritable bowel syndrome, BMC Complementary and Alternative Medicine, Nov. 2013, 13:338.

World Health Organization, WHO Monographs on Selected Medicinal Plants, Volume 2, World Health Organization, 1999, 357 pages.

EMA, Community herbal monograph on Mentha x piperait L., aetheroleum, EMEA/HMPC/349466/2006.

EMA, Community herbal monograph on Mentha x piperait L., folium, EMEA/HMPC/193909/2007.

Vidal, Menthe poivrée, eurekasante.vidal.fr (Consulté le 06/06/2019).

Produit(s) contenant de la menthe poivrée

Retour haut de page