• En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, nous privilégions la livraison à domicile Colissimo. Le délai de livraison annoncé sera peut-être prolongé de quelques jours, merci de votre compréhension.
      Prenez soin de vous. L'équipe Dieti Natura
Garcinia

Garcinia

Fiche de synthèse

Nom commun Garcinia
Autre(s) nom(s) Gambooge, baie de Brindall, kodumpulli, goraka, tamarinier de Malabar
Nom(s) scientifique(s) Garcinia cambogia, Garcinia gummi-gutta
Famille Clusiaceae
Origine Forêts humides d’Asie du sud-est
Partie(s) utilisée(s) Fruit
Principaux actifs Acide hydroxycitrique (AHC ou HAC)
Propriété(s) associée(s) Vertus minceur | Effet coupe-faim | Activité hypolipidémique

Qu'est-ce que le garcinia ?

L’espèce Garcinia cambogia, ou Garcinia gummi-gutta, est un arbre présent essentiellement dans les forêts tropicales d’Asie. Appartenant à la famille des Clusiaceae et au genre Garcinia, cette espèce est utilisée pour ses propriétés et ses vertus thérapeutiques depuis plusieurs siècles. En Inde, l’écorce du fruit de garcinia est employée comme condiment traditionnel et comme remède ayurvédique.

C’est d’ailleurs pour cette raison que de nombreux chercheurs se sont intéressés aux bienfaits et à la composition de ce fruit en forme de baie. Leurs recherches ont permis d’identifier la présence d’acide hydroxycitrique, un composé qui a révélé plusieurs atouts minceur pour réguler l’appétit et lutter contre les excès de lipides dans le sang. Cette découverte a conduit à l’élaboration de compléments alimentaires minceur formulés à base d’un extrait naturel de garcinia.

Origine, habitat et culture

Dans la famille des Clusiaceae, le genre Garcinia réunit plusieurs centaines d’espèces d’arbres dont le Garcinia cambogia.

Originaire des régions tropicales d’Asie, cette espèce est très présente dans le Sud-Ouest de l’Inde, notamment dans la région de Malabar.

A ce titre, cet arbuste est parfois nommé tamarinier de Malabar. Il est aujourd’hui plus connu sous le nom de Garcinia gummi-gutta, qui fait référence à la couleur « gumme-gutte ». En effet, un pigment jaune-orange peut être obtenu à partir de cet arbre.

Celui-ci est également connu pour ses fruits qui sont utilisés depuis plusieurs siècles à des fins culinaires et thérapeutiques.

En Inde, l’écorce du fruit de garcinia est consommée comme condiment dans plusieurs préparations traditionnelles. Elle sert notamment d’exhausteur de goût, de conservateur et de texturant.

localisation garcinia

L’écorce est également employée dans la médecine traditionnelle indienne comme remède aux rhumatismes et aux douleurs intestinales. Le garcinia est aussi préconisé comme laxatif, purgatif, hydragogue, vermifuge et vomitif.

En raison de ses nombreuses propriétés thérapeutiques, le garcinia a fait l’objet de plusieurs études ces dernières années. Les chercheurs lui attribuent aujourd’hui plusieurs vertus minceur, dont une action sur la sensation de satiété. C’est pourquoi les extraits de garcinia sont de plus en plus plébiscités en phyotothérapie. Malgré la demande croissante, cet arbuste reste essentiellement cultivé en Asie.

En effet, le Garcinia gummi-gutta est majoritairement présent dans les forêts à feuillage persistant et semi-persistant du Sud-Ouest de l’Inde. Sa culture nécessite un climat tropical ou subtropical. Bien qu’il puisse pousser sur les buttes et dans les plaines, il se développe plus facilement sur les rives et dans les vallées au sol sec ou occasionnellement inondé.

Apparence, composition et format

Le Garcinia gummi-gutta est un arbre de taille moyenne dont la hauteur peut atteindre jusqu’à 12 mètres.

A la couronne arrondie et aux branches tombantes, il possède des feuilles vertes foncées. Pendant l’été, de mars à mai, il donne naissance à des fleurs de couleur rose-orange.

Durant la saison des pluies, de juin à septembre, les fruits apparaissent et se développent. D’un diamètre moyen de 5 centimètres, les fruits du garcinia ont une forme ronde qui rappelle celle d’une baie.

Ils ont également entre 6 à 8 rainures. Les fruits sont de couleur jaune, orange ou rouge lorsqu’ils sont mûrs. Ils contiennent entre 6 à 8 graines, entourées chacune d’un arille.

Utilisé comme remède ayurvédique depuis plusieurs siècles, le fruit du garcinia a fait l’objet de nombreuses études scientifiques.

En étudiant la composition de ce fruit, les chercheurs ont mis en évidence plusieurs composés :

  • des xanthones
  • des benzophénones dont des guttiférones
  • des acides organiques dont l’acide hydroxycitrique
  • plusieurs acides aminés dont l’arginine, l’asparagine, la glutamine, la thréonine, la glycine, la proline, l’acide γ-aminobutyrique, la leucine, l’isoleucine, l’ornithine, et la lysine.

Parmi ces différents composés, l’acide hydroxycitrique (AHC ou HCA) est le principe actif le plus étudié ces dernières années. D’après les chercheurs, l’action de ce composé serait à l’origine des vertus minceur du garcinia. Ce principe actif représente entre 10% et 30% de la composition totale du fruit.

Pour capitaliser sur les bienfaits de l’acide hydroxycitrique, des extraits naturels de garcinia peuvent être obtenus. Ces extraits sont généralement réalisés à partir de l’écorce du fruit du Garcinia gummi-gutta. Ils peuvent ensuite servir à l’élaboration de compléments alimentaires, qui sont généralement conditionnés en gélules ou en comprimés.

Propriétés et effets recherchés

propriétés garcinia

Vertus minceur

A ce jour, les études menées sur le garcinia ont principalement porté sur ses effets minceur. Ces derniers sont liées à la présence d’acide hydroxycitrique au sein de l’écorce du fruit. En effet, ce principe actif joue un rôle essentiel dans la régulation de l’appétit et la gestion du poids. Il présente :

  • Effet coupe-faim : Plusieurs chercheurs ont montré que l’acide hydroxycitrique permet d’augmenter la sensation de satiété et ainsi de limiter la prise excessive de calories. Evaluée sur des rats, une supplémentation en acide hydroxycitrique a permis une réduction de la consommation alimentaire associée une perte de poids. Il semblerait que cet effet coupe-faim soit lié à un contrôle de l’appétit au niveau du cerveau. L’acide hydroxycitrique agirait comme un modérateur de l’appétit, en favorisant la libération de sérotonine.
  • Activité hypolipidémique : En plus de son effet coupe-faim, l’acide hydroxycitrique présente une action hypolipidémique. C’est en tout cas ce qu’a révélé une étude menée sur les effets d’une supplémentation en extraits de garcinia chez des rats. Les chercheurs ont constaté une normalisation de l’augmentation des taux de triglycérides et de cholestérol. Ils ont également constaté une amélioration de l’oxydation lipidique et de l’utilisation des glucides lors d’exercices. Enfin, les scientifiques ont mesuré une réduction du taux de triglycérides dans le sang chez des rats ayant un régime fort en graisses. Ce résultat a été confirmé auprès de plusieurs femmes obèses supplémentées en extraits de garcinia standardisés à 50% en acide hydroxycitrique.

Intérêt thérapeutique du garcinia

Au-delà de leurs vertus minceur, les extraits de fruits de garcinia ont suscité l’intérêt de la communauté scientifique pour la prévention ou le traitement de certaines pathologies. En effet, leur effet coupe-faim et leur activité hypolipidémique pourrait contribuer à :

  • Lutter contre le surpoids et l’obésité : Véritable enjeu de santé publique, la lutte contre l’obésité est étudiée par de nombreux chercheurs à travers le monde. Certains d’entre eux se sont intéressés au potentiel thérapeutique d’une supplémentation en acide hydroxycitrique. Menée auprès de plusieurs sujets obèses, cette étude a révélé une perte de poids, une diminution de l’appétit et une inhibition de la synthèse de lipides. Cette action inhibitrice est liée à l’inhibition de l’enzyme ATP-citrate lyase. En empêchant cette activité enzymatique, l’acide hydroxycitrique bloque la conversion du citrate en acétyl-CoA, qui est une des premières étapes dans la synthèse des acides gras.
  • Prévenir certaines maladies cardiovasculaires : Grâce à son activité hypolipidémique, l’acide hydroxycitrique permet de lutter contre les excès de lipides dans le sang. Cette activité est d’autant plus bénéfique que l’hyperlipidémie est impliquée dans l’apparition et le développement de plusieurs troubles cardiovasculaires.

Dosage et posologie

posologie garcinia

Pour miser sur les effets bénéfiques du garcinia sur la perte de poids, il est préférable de sélectionner des compléments alimentaires formulés à partir d’un extrait standardisé à 50% en acide hydroxycitrique.

Avec ce dosage en principe actif, la posologie usuelle se situe entre 1 000 mg et 1 500 mg d’extrait par jour. Cette posologie peut varier en fonction des objectifs de chacun et des conseils d’un professionnel de santé.

Les compléments alimentaires de garcinia doivent être pris avec un grand verre d’eau une demi-heure à une heure avant les repas. Pour une efficacité sur la perte de poids à long terme, il est indispensable d’adopter et de conserver une alimentation saine et équilibrée.

Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s)

Contre-indications : Les suppléments à base de Garcinia cambogia sont contre-indiqués chez les femmes enceintes ou allaitantes, ainsi que chez les personnes présentant des symptômes de démence. Il est également recommandé aux personnes diabétiques de demander un avis médical avant de démarrer une cure en garcinia. Il en est de même pour les personnes qui suivent un traitement à base d’inhibiteurs de la recapture de la sérotonine. En cas de doute, il est indispensable de se rapprocher d’un professionnel de santé.

Effets secondaires : Il est important de respecter les doses recommandées et de faire des cures en garcinia de courte durée. Un surdosage peut être à l’origine de complications pour la santé. Plusieurs effets indésirables ont été reportés aux autorités de santé mais l’analyse de ces effets secondaires ont révélé des résultats assez contradictoires. Une étude a par exemple révélé le développement d’une néphropathie chez une femme obèse consommant quasi-quotidiennement depuis un an un complément alimentaire à base de garcinia.

Néanmoins, les chercheurs ne sont pas parvenus à expliquer les mécanismes impliqués dans l’apparition de cette maladie. De la même façon, une étude a mis en cause le garcinia pour son activité pro-inflammatoire tandis qu’une autre étude lui a attribué une action anti-inflammatoire et des effets hépatoprotecteurs. En cas de doute, il est toujours conseillé de demander un avis médical avant de démarrer une cure en garcinia.

Certains chercheurs suggèrent que la survenue d’effets indésirables pourrait être liée à la mauvaise qualité de certains compléments alimentaires. C’est pourquoi il est important d’être vigilant à l’origine et à la composition des suppléments à base de garcinia.

Interaction(s)

Certains effets secondaires ont été observés lors de l’utilisation de mélanges à base de garcinia et d’autres actifs naturels. En attendant l’analyse de ces formulations, il est conseillé d’utiliser le garcinia seul. Par mesure de précaution, il est toujours conseillé de demander un avis médical.

Informations complémentaires

Pour mieux comprendre les effets d’une supplémentation en garcinia, des études sont toujours en cours. De nouvelles données scientifiques peuvent venir contredire ou compléter les informations de cette fiche. En cas de doute ou de question, il est recommandé de se rapprocher d’un professionnel de santé.

Sources

Semwal RB, Semwal DK, Vermaak I, Viljoen A. A comprehensive scientific overview of Garcinia cambogia. Fitoterapia. 2015 Apr;102:134-48.

Kim YJ, Choi MS, Park YB, Kim SR, Lee MK et Jung UJ. Garcinia cambogia attenuates diet induced adiposity but exacerbates hepatic collagen accumulation and inflammation. World Journal of Gastroenterology. 2013. 19(29), 4689-4701.

Clouatre DL et Preuss HG. Hydroxycitric acid does not promote inflammation or liver toxicity. World Journal of Gastroenterology. 2013. 19(44), 8160-8162.

Li JW et Bordelon P. Hydroxycitric acid dietary supplement-related herbal nephropathy.

American Journal of Medicine. 2011. 124(11), e5-e6.

Hendler SSH et Rorvik DM. PDR for nutritional supplements. PDR Network, 2nd edition, 1er Novembre 2008.

Roy S, Rink C, Khanna S, Phillips C, Bagchi D, Bagchi M, et al. Body weight and abdominal fat gene expression profile in response to a novel hydroxycitric acid-based dietary supplement. Gene Expr 2003;11:251–62.

Tharachand Selvaraj I, Avadhani M. Medicinal properties of Malabar tamarind [Garcinia cambogia (Gaertn.) Desr.]. Int J Pharm Sci Rev Res 2013;19:101–7.

Anses, Les compléments alimentaires destinés aux sportifs, Avis de l’Anses - rapport de l’expertise collective, Novembre 2016, Edition scientifique.

Kim MS, Kim JK, Kwon DY, Park R. Anti-adipogenic effects of Garcinia extract on the lipid droplet accumulation and the expression of transcription factor. Biofactors 2004;22:193–6.

Kim K-Y, Lee HN, Kim YJ, Park T. Garcinia cambogia extract ameliorates visceral adiposity in C57BL/6 J mice fed on a high-fat diet. Biosci Biotechnol Biochem 2008;72:1772–80.

Altiner A, Ates A, Gursel FE, Bilal T. Effect of the antiobesity agent Garcinia cambogia extract on serum lipoprotein (a), apolipoproteins a1 and b, and total cholesterol levels in female rats fed atherogenic diet. J Anim Plant Sci 2012;22:872–7.

Mazzio EA, Soliman KFA. In vitro screening for the tumoricidal properties of international medicinal herbs. Phytother Res 2009;23:385–98.

Ohia SE, Opere CA, LeDay AM, Bagchi M, Bagchi D, Stohs SJ. Safety and mechanism of appetite suppression by a novel hydroxycitric acid extract (HCA-SX). Mol Cell Biol 2002;238:89–103.

Lewis YS, Neelakantan S, Murthy C. Acids in Garcinia cambogia. Curr Sci. 1964;33:82–3.

Soni MG, Burdock GA, Preuss HG, Stohs SJ, Ohia SE, Bagchi D. Safety assessment of (−)- hydroxycitric acid and Super CitriMax®, a novel calcium/potassium salt. Food Chem Toxicol 2004;42:1513–29.

Abraham Z, Malik SK, Rao GE, Narayanan SL, Biju S. Collection and characterisation of Malabar tamarind [Garcinia cambogia (Gaertn.)Desr.]. Genet Resour Crop Evol 2006;53:401–6.

Lim TK. Edible medicinal and non-aromatic plants, vol. 2. Netherlands:Springer; 2012.

Masullo M, Bassarello C, Bifulco G, Piacente S. Polyisoprenylated benzophenone derivatives from the fruits of Garcinia cambogia and their absolute configuration by quantum chemical circular dichroism calculations. Tetrahedron 2010;66:139–45.

Lewis YS, Neelakantan S. (−)-Hydroxycitric acid-the principal acid in the fruits of Garcinia cambogia desr. Phytochemistry 1965;4:619–25.

Jena BS, Jayaprakasha GK, Singh RP, Sakariah KK. Chemistry and biochemistry of (−)- hydroxycitric acid from Garcinia. J Agric Food Chem 2002;50:10–22.

Carratu B, Boniglia C, Giammarioli S, Mosca M, Sanzini E. Free amino acids in botanicals and botanical preparations. J Food Sci 2008;73:C323–8.

Rao GV, Karunakara AC, Babu RRS, Ranjit D, Reddy GC. Hydroxycitric acid lactone and its salts: Preparation and appetite suppression studies. Food Chem 2010;120:235–9.

Ohia SE, Awe SO, LeDay AM, Opere CA, Bagchi D. Effect of hydroxycitric acid on serotonin release from isolated rat brain cortex. Res Commun Mol Pathol Pharmacol 2001;109:210–6.

Sullivan AC, Triscari J, Hamilton JG, Miller ON, Wheatley VR. Effect of (−)-hydroxycitrate upon the accumulation of lipid in the rat: I. Lipogenesis. Lipids 1974;9:121–8.

Sullivan AC, Triscari J, Hamilton JG, Miller ON. Effect of (−)-hydroxycitrate upon the accumulation of lipid in the rat: II. Appetite. Lipids 1974;9:129–34.

Watson JA, Lowenstein JM. Citrate and conversion of carbohydrate into fat. J Biol Chem 1970;22:5993–6002.

Anton SD, Shuster J, Leeuwenburgh C. Investigations of botanicals on food intake, satiety, weight loss and oxidative stress: Study protocol of a double-blind, placebo-controlled, crossover study. J Chin Integr Med 2011;9:1190–8.

Kovacs EMR, Plantenga MSW. Effects of (−)-hydroxycitrate on net fat synthesis as de novo lipogenesis. Physiol Behav 2006;88:371–81.

Mahendran P, Devi CSS. Effect of Garcinia cambogia extract on lipids and lipoprotein composition in dexamethasone administered rats. Indian J Physiol Pharmacol 2001;45:345–50.

Rao RN, Sakariah KK. Lipid-lowering and antiobesity effect of (−)-hydroxycitric acid. Nutr Res 1988;8:209–12.

Ishihara K, Oyaizu S, Onuki K, Lim K, Fushiki T. Chronic (−)-hydroxycitrate administration spares carbohydrate utilization and promotes lipid oxidation during exercise in mice. J Nutr 2000;130:2990–5.

Vasques CAR, Schneider R, Klein-Júnior LC, Falavigna A, Piazza I, Rossetto S. Hypolipemic effect of Garcinia cambogia in obese women. Phytother Res 2014;28:887–91.

Produit(s) contenant du garcinia

Retour haut de page