Thé vert

Thé vert

Fiche de synthèse

Nom commun Thé vert, thé
Nom(s) scientifique(s) Camellia sinensis
Famille Theaceae
Origine Extrême-Orient
Partie(s) utilisée(s) Feuilles
Principaux actifs Catéchines, caféine
Propriété(s) associée(s) Effet stimulant | Pouvoir antioxydant | Vertus minceur | Effets protecteurs

Qu'est-ce que le thé vert ?

Boisson traditionnelle en Asie, le thé vert a conquis le monde entier. Il doit son succès à son goût mais également à ses vertus thérapeutiques. En effet, les feuilles de thé vert renferment de nombreux principes actifs dont la caféine et plusieurs antioxydants naturels. Très étudiées, ces molécules confèrent au thé vert des effets stimulants et protecteurs.

Ces composés présentent également plusieurs atouts pour faciliter la perte de poids. D’après plusieurs études, le thé vert agit comme un diurétique naturel et un brûleur de graisses. C’est pourquoi des compléments alimentaires à base de thé vert sont proposés pour soutenir un régime amincissant.

Origine, habitat et culture

Qu’il soit vert, noir ou blanc, le thé provient toujours du théier, un arbre originaire d’Extrême-Orient.

Depuis plusieurs millénaires, les Chinois utilisent cet arbre pour la production de leur boisson nationale.

Le théier fut également introduit dans d’autres pays asiatiques comme le Japon.

En plus d’avoir une place importante dans la culture asiatique, le thé vert est également utilisé dans plusieurs médecines traditionnelles.

Présentant de nombreuses vertus thérapeutiques, la consommation de thé vert est associée à plusieurs effets bénéfiques pour l’organisme.

C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle cette boisson est désormais consommée dans de nombreuses régions du monde.

localisation thé vert

Face à la demande croissante en thé vert, la culture s’est progressivement intensifiée. Néanmoins, le thé vert reste principalement cultivé en Asie car le théier nécessite des conditions de culture bien spécifiques. Cet arbre pousse exclusivement dans les régions au climat chaud et humide, sur un sol acide et à une altitude entre 1000 et 2000 mètres. Les principaux producteurs de thé vert sont la Chine, l’Inde, le Kenya, le Sri Lanka, le Vietnam, la Turquie, l’Indonésie et le Japon.

La diversité des thés verts proposés à la consommation s’explique par de nombreuses différences dans la culture du théier. Tout d’abord, il existe plusieurs variétés de théiers (Camellia sinensis) dont les spécificités sont différentes. De plus, la qualité des thés est variable selon la date de récolte.

En effet, différentes cueillettes peuvent avoir lieu durant l’année. Pour le thé vert, ce sont les feuilles les plus jeunes du théier qui sont récoltées. Dans certains cas, des bourgeons peuvent également être récupérés. Ces cueillettes sont principalement réalisées à la main mais peuvent être mécaniques dans certains pays comme le Japon.

Pour faciliter la récolte du thé vert, la taille du théier est généralement limitée à 1,5 mètres de hauteur. Une fois récoltés, les feuilles et les bourgeons du théier sont séchés puis chauffés pour limiter leur oxydation. Pour cela, il existe différentes méthodes de chauffage selon les pays. Les Chinois se servent de bassines tandis que les Japonais utilisent la vapeur pour stopper la réaction des enzymes responsables de l’oxydation des extraits de thé vert.

Apparence, composition et format

Le thé vert est principalement obtenu à partir des jeunes feuilles du théier. Persistantes, ces dernières ont une forme allongée et une couleur vert clair. Elles restent molles et duveteuses lorsqu’elles sont jeunes. Les feuilles adultes possèdent quant à elles une texture assez épaisse, un aspect brillant et une couleur vert foncé.

Une fois récoltées, les jeunes feuilles du théier subissent une courte transformation par fermentation et dessiccation.

Ensuite, ces feuilles peuvent être préparées de différentes façons selon les pays et le type de thé recherché.

Elles peuvent ainsi être présentées entières ou roulées. Elles peuvent aussi être réduites en poudre.

C’est d’ailleurs cette poudre qui sert à la formulation de compléments alimentaires sous forme de gélules.

illustration thé vert

Bien qu’il existe une grande variété de thés verts, ces derniers présentent généralement une composition assez similaire. Celle-ci est préservée par le premier processus de transformation des feuilles de thé vert. D’après les autorités de santé, le thé vert contient notamment des composés phénoliques comprenant :

  • des catéchines comme l’épigallocatéchine gallate (EGCG), l’épicatéchine gallate (ECG), et l’épicatéchine (EC)
  • des acides phénols comme l’acide caféique
  • des tanins galliques comme l’acide gallique
  • des flavonols
  • des proanthocyanidols

Il contient également :

  • des bases puriques dont la caféine
  • des protéines et des acides aminés dont la théanine
  • des polysaccharides et des glucides
  • des vitamines B et C
  • des matières minérales, dont des fluorures

Propriétés et effets recherchés

propriétés thé vert

Effet stimulant

Grâce à sa teneur élevée en caféine, le thé vert présente un effet stimulant pour le système cardiovasculaire et le système nerveux central. Plusieurs études ont montré que la prise de caféine permettait de lutter contre les effets de la fatigue comme la somnolence. Les bienfaits antifatigue du thé vert permettent ainsi d’améliorer temporairement l’attention et la concentration.

Activité antioxydante

Le thé vert est reconnu pour son activité antioxydante grâce à sa composition en flavonoïdes, et plus particulièrement en catéchines comme l’épigallocatéchine gallate. Ces antioxydants naturels permettent de lutter contre les radicaux libres générés lors de stress oxydatif. Ainsi, ils ont la capacité de protéger les cellules contre les dommages causés par ces radicaux libres. De plus, des études in vivo ont montré que des extraits de thé vert ont augmenté l’activité de la superoxyde dismutase dans la sérum ainsi que l’expression de la catalase au niveau de l’aorte.

Ces enzymes sont connues pour être impliquées dans la protection cellulaire contre les radicaux libres.

Vertus minceur

Le thé vert est de plus en plus souvent présenté comme un allié minceur. En effet, plusieurs chercheurs lui attribuent des propriétés bénéfiques pour combattre les excès de poids et soutenir un régime amincissant :

  • Effet diurétique : En plus d’être un stimulant naturel, la caféine du thé vert possède un effet diurétique. Cela signifie qu’elle permet d’augmenter la sécrétion urinaire. En favorisant l’élimination des déchets et des toxines, la caféine présente un effet drainant et une activité détoxifiante. Elle permet également de lutter contre la rétention d’eau, d’où son intérêt comme aide minceur pour faciliter la perte de poids.
  • Brûleur de graisses : D’après plusieurs études, le thé vert peut être perçu comme un brûleur de graisses naturel. En effet, des composés du thé vert semblent stimuler la thermogenèse, un processus permettant de faciliter la combustion des graisses. Cet effet bénéfique serait lié à l’inhibition d’une enzyme : la catéchol-O-méthyltransférase. D’autres études ont confirmé l’efficacité du thé vert pour favoriser la dépense énergétique et la perte de poids.

Effets protecteurs

En raison de ses nombreuses propriétés, le thé vert présente un fort potentiel thérapeutique. Une supplémentation pourrait permettre de lutter contre l’apparition ou le développement de certaines pathologies. Des études ont notamment confirmé son intérêt pour :

  • Lutter contre le surpoids et l’obésité : La supplémentation en thé vert a été évaluée pour prévenir et traiter les troubles liés à l’obésité. Vingt-quatre heures après la première prise de thé vert, des chercheurs ont constaté une augmentation de près de 5% de la dépense énergétique. Une autre étude a quant à elle montré une réduction du poids chez des sujets obèses. D’autres chercheurs ont également mis en évidence une diminution du taux de plusieurs lipides, dont le LDL-cholestérol, plus connu comme le « mauvais cholestérol ». La consommation de thé vert pourrait ainsi prévenir l’apparition de certains troubles cardiovasculaires, dont l’hypertension artérielle.
  • Prévenir le diabète : Des chercheurs ont fait une découverte surprenante sur l’épigallocatéchine gallate présente dans le thé vert. Ce composé pourrait avoir une action bénéfique sur le métabolisme du glucose, en imitant l’activité de l’insuline. Cet antioxydant naturel permettrait également de lutter contre les dommages causés par les cytokines sur les cellules β productrices d’insuline. C’est pourquoi la supplémentation en thé vert est une des pistes thérapeutiques étudiées par les chercheurs pour lutter contre le diabète de type 2.
  • Protéger la sphère bucco-dentaire : D’après certains chercheurs, le thé vert présenterait une action protectrice au niveau de la bouche et des dents. Il permettrait notamment de lutter contre les caries dentaires. De plus, certains composés du thé vert permettraient également de combattre l’halitose, plus couramment connue comme la mauvaise haleine.

Dosage et posologie

posologie thé vert

La posologie peut être très différente d’un complément alimentaire à un autre, en raison de différences au niveau de l’extrait utilisé et du dosage proposé. Par exemple pour un extrait aqueux de feuilles de thé vert standardisé à 10% en polyphénols, la posologie usuelle se situe généralement entre 400 et 2 000 mg par jour.

Cette posologie peut varier en fonction des besoins de chacun et des conseils d’un professionnel de santé. D’une manière générale, il est conseillé de commencer par de faibles quantités puis d’augmenter progressivement les doses en fonction des effets observés.

Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s)

Contre-indications :En raison de sa teneur en caféine, le thé vert est déconseillé aux personnes anxieuses, aux personnes insomniaques et aux personnes souffrant de troubles cardiaques, gastriques et rénaux. Pour les femmes enceintes ou allaitantes, il est également conseillé de limiter la consommation de thé vert et de tout autre produit riche en caféine. En cas de doute, il est recommandé de demander un avis médical.

Effets secondaires : Il est important de contrôler sa consommation de thé vert. Un apport excessif en caféine peut engendrer la survenue d’effets indésirables dont de la nervosité, de l’anxiété, de l’agitation, des palpitations, des insomnies et des troubles gastro-intestinaux.

Associations suggérées

Activité antioxydante : Açai, ail noir

Effet diurétique : Piloselle

Informations complémentaires

Il existe de nombreuses formulations à base de thé vert. Néanmoins, toutes ces préparations ne sont pas équivalentes. Les conditions de culture et de conditionnement peuvent varier d’un produit à un autre. Il convient d’être vigilant à l’origine et à la composition des produits.

De nombreuses études sont menées sur le thé vert. De nouveaux résultats peuvent venir contredire ou compléter les informations de cette fiche. En cas de doute, il convient de se rapprocher d’un professionnel de santé.

Sources

Anses, AVIS de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail relatif à la sécurité d'emploi des préparations de thé vert, Avis de l’Anses, Saisine n° 2011-sa-0139, 2012.

Pierre Ripert, Les bienfaits des thés et tisanes, Presses du Châtelet, 30 janv. 2013, 240 pages.

Jean Costentin, Pierre Delaveau, Café, thé, chocolat: Les bienfaits pour le cerveau et pour le corps, Odile Jacob, 7 mai 2010, 272 pages.

Food and Agriculture Organization of the United Nations, Perspectives à moyen terme pour les produits agricoles, Food & Agriculture Org., 2004, 193 pages.

Narotzki B, Reznick AZ, Aizenbud D, Levy Y. Green tea: a promising natural product in oral health. Arch Oral Biol. 2012 May;57(5):429-35.

Bruneton J. 'Plantes médicinales.' 4ème edn. Tec & Doc: Paris. 2009.

Yokozawa T, Nakagawa T, Kitani K: Antioxidative activity of green tea polyphenol in cholesterolfed rats. J Agric Food Chem. 2002, 50: 3549-3552.

Abdel-Raheim MAM, Enas AH, Khaled AE: Effect of green tea extract and vitamin c on oxidant or antioxidant. Indian J Clin Biochem. 2009, 24 (3): 280-287.

Skrzydlewska E, Ostrowska J, Farbiszewski R, Michalak K: Protective effect of green tea against lipid peroxidation in the rat liver, blood serum and the brain. Phytomedicine. 2002, 9: 232-238.

Negishi H, Xu JW, Ikeda K, Njelekela M, Nara Y, Yamori Y: Black and green tea polyphenols attenuate blood pressure increases in stroke-prone spontaneously hypertensive rats. J Nutr. 2004, 134: 38-42.

Waltner-Law ME, Wang XL, Law BK, Hall RK, Nawano M, Granner DK: Epigallocatecin gallate, a constituent of green tea, represses hepatic glucose production. J Biol Chem. 2002, 277: 34933-34940.

Tsuneki H, Ishizuka M, Terasawa M, Wu JB, Sasaoka T, Kimura I: Effect of green tea on blood glucose levels and serum proteomic patterns in diabetic (db/db) mice and on glucose metabolism in healthy humans. BMC Pharmacol. 2004, 4: 18-21.

Wu LY, Juan CC, Hwang LS, Hsu YP, Ho PH, Ho LT: Green tea supplementation ameliorates insulin resistance and increases glucose transporter IV content in a fructose-fed rat model. Eur J Nutr. 2004, 43: 116-124.

Han MK: Epigallocatechin gallate, a constituent of green tea, suppresses cytokine-induced pancreatic beta-cell damage. Exp Mol Med. 2003, 35: 136-139. 15. udelle S, Ferruzzi MG, Cristiani I, Moulin J, Mace K, Acheson KJ, Tappy L: Effect of a thermogenic beverage on 24-hour energy metabolism in humans. Obesity. 2007, 15 (2): 349-355.

Klaus S, Pultz S, Thone-Reineke C, Wolfram S: Epigallocatechin gallate attenuates dietinduced obesity in mice by decreasing energy absorption and increasing fat oxidation. Int J Obes. 2005, 29 (6): 615-623.

Dulloo AG, Seydoux J, Girardier L, Chantre P, Vandermander J: Green tea and thermogenesis: interactions between catechin-polyphenols, caffeine and sympathetic activity. Int J Obes Relat Metab Disord. 2000, 24 (2): 252-258.

Boschmann M, Thielecke F: The effects of epigallocatechin-3-gallate on thermogenesis and fat oxidation in obese men: a pilot study. J Am Coll Nutr. 2007, 26 (4): 389S-395S.

Sabu M Chacko, Priya T Thambi, Ramadasan Kuttan, Ikuo Nishigaki. Beneficial effects of green tea: A literature review. Chinese Medicine. 2010. 5:13.

Chakraborty M, Kamath JV, Bhattacharjee A. Potential Interaction of Green Tea Extract with Hydrochlorothiazide on Diuretic Activity in Rats. Int Sch Res Notices. 2014 Nov 5;2014:273908.

Site de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) : http://www.fao.org/economic/est/est-events-new/tea21/en/ - Consulté le 23/05/2017

Produit(s) contenant du thé vert

Retour haut de page