Glucosamine

Glucosamine

Fiche de synthèse

Nom commun Glucosamine, glucosamine sulfate, sulfate de glucosamine
Nom(s) scientifique(s) 2-amino-2-deoxy-D-glucopyranose, 2-Amino-2-deoxy-D-glucose, DGlucosamine
Propriété(s) associée(s) Pouvoir antioxydant | Activité anti-inflammatoire | Action bénéfique pour le confort articulaire

Qu'est-ce que la glucosamine ?

La glucosamine est une molécule qui joue un rôle essentiel au niveau des articulations. Elle participe en effet à la formation du cartilage articulaire, dont la structure contribue à la mobilité et à la protection des articulations. Bien que l’organisme ait la capacité de synthétiser la glucosamine, le taux de cette molécule a tendance à diminuer avec l’âge. C’est donc pour maintenir ou retrouver le confort articulaire que les chercheurs ont commencé à s’intéresser aux bénéfices d’une supplémentation en glucosamine.

Utilisée initialement en injection, celle-ci a montré des effets bénéfiques pour soulager les douleurs articulaires et lutter contre les maladies articulaires. Aujourd’hui, la glucosamine est souvent proposée en supplémentation orale associée avec la chondroïtine, qui n’est autre qu’un constituant du cartilage. L’association de glucosamine et de chondroïtine permet de capitaliser sur plusieurs bienfaits pour le bien-être articulaire.

Origine, habitat et culture

La glucosamine est une molécule qui a été identifiée au niveau du cartilage humain, ainsi que dans le cartilage de nombreux autres organismes vivants.

Son rôle au niveau des cartilages est d’ailleurs essentiel puisqu’elle contribue à leur formation et à leur régénération.

En effet, elle permet de stimuler la synthèse des protéoglycanes, des éléments essentiels du cartilage.

La glucosamine est considérée comme le précurseur principal des glycosaminoglycanes. En se liant, ces molécules forment les protéoglycanes présents au niveau du cartilage. La glucosamine joue ainsi un rôle clé au niveau des articulations en contribuant à leur protection et à leur mobilité.

Cette molécule est naturellement présente au sein du corps humain mais bien que l’organisme ait la capacité de la synthétiser, sa synthèse a tendance à diminuer avec l’âge.

corps humain

Les études montrent également que le taux de glucosamine s’affaiblit lors de troubles articulaires tels que l’arthrose. Etant donné l’importance de cette molécule pour le confort articulaire, celle-ci est désormais proposée en supplémentation nutritionnelle.

La glucosamine proposée en supplémentation est souvent issue de la chitine, une molécule naturelle extraite de la carapace de certains crustacés ou mollusques. D’autres techniques de production de la glucosamine sont également à l’étude, comme un procédé d’extraction de glucosamine d’origine végétale.

Apparence, composition et format

La glucosamine peut se présenter sous les formes suivantes :

  • Sulfate de glucosamine
  • Chlorhydrate de glucosamine
  • N-acetyl-glucosamine
formats glucosamine

La glucosamine était initialement proposée sous forme d’injection. Aujourd’hui, elle est également disponible en supplémentation orale. Dans ce cas, la glucosamine est généralement conditionnée sous forme de gélules. Elle peut être proposée seule ou associée à la chondroïtine, un constituant du cartilage.

Propriétés et effets recherchés

propriétés glucosamine

Pouvoir antioxydant

Plusieurs études ont confirmé le pouvoir antioxydant de la glucosamine. Cette activité permet de protéger les cellules contre le stress oxydant et de lutter contre les dommages causés par les radicaux libres. Grâce à ses effets protecteurs, la glucosamine pourrait ainsi contribuer à prévenir le vieillissement prématuré de l’organisme et la survenue de certaines maladies.

Activité anti-inflammatoire

L’activité anti-inflammatoire de la glucosamine a fait l’objet de plusieurs études scientifiques. Lors de ces travaux, la supplémentation en glucosamine a révélé une diminution de plusieurs marqueurs de l’inflammation dont la protéine C réactive et l’interleukine 6. D’après les chercheurs, la glucosamine pourrait moduler la réponse inflammatoire en agissant sur NF-κB, un facteur de transcription impliqué dans le déclenchement de l’inflammation.

Action bénéfique pour le confort articulaire

La glucosamine joue un rôle essentiel au niveau des articulations. Permettant de stimuler la synthèse ou la régénération du cartilage, la glucosamine participe en effet à la mobilité et à la protection des articulations. Plusieurs études ont montré qu’une supplémentation en glucosamine associée à la chondroïtine pouvait contribuer à améliorer le confort articulaire.

Au-delà du rôle essentiel de la glucosamine au niveau du cartilage, son activité anti-inflammatoire contribue également à soulager les douleurs articulaires et à lutter contre certaines maladies articulaires. Les chercheurs ont notamment confirmé son intérêt thérapeutique contre l’arthrose.

Effets potentiels à l’étude

Reconnue pour son action bénéfique en cas de troubles articulaires, la glucosamine pourrait également contribuer à la prévention et au traitement d’autres maladies. C’est en tout cas ce que laissent à penser plusieurs études menées sur les maladies cardio-vasculaires, les déficits neurologiques et les problèmes cutanés.

Dosage et posologie

posologie glucosamine

Les études ont confirmé les bienfaits de la glucosamine sur le confort articulaire à une dose journalière de 1500 mg. Cette posologie peut néanmoins varier lorsque la glucosamine est associée à d’autres principes actifs tels que la chondroïtine. Dans ce cas, la posologie dépend des dosages en glucosamine et en chondroïtine proposés par les fabricants de compléments alimentaires. En cas de doute, il convient de demander l’avis d’un professionnel de santé.

Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s)

Contre-indications : La glucosamine proposée en supplémentation est généralement extraite de la carapace de crustacés. Par conséquent, son usage est contre-indiqué aux personnes allergiques aux crustacés. Pour éviter tout risque allergique, il convient de vérifier l’origine de la glucosamine car celle-ci peut parfois provenir d’autres sources animales que les crustacés. En cas de doute, il est recommandé de demander un avis médical avant de commencer une cure.

Effets secondaires : L’usage de la glucosamine n’a révélé aucun effet secondaire majeur. Néanmoins, une cure en glucosamine peut parfois provoquer des effets secondaires mineurs comme des diarrhées, des constipations, des brûlures d’estomac, des douleurs épigastriques et des nausées. Pour éviter la survenue d’effets indésirables, il convient de respecter les doses recommandées lors de l’usage de compléments alimentaires.

Associations suggérées

Confort articulaire : Chondroïtine, Boswellia serrata

Informations complémentaires

Les effets bénéfiques d’une supplémentation en glucosamine ont été confirmés par plusieurs études. D’après certaines d’entre elles, le sulfate de glucosamine et le chlorhydrate de glucosamine seraient les deux formes les plus efficaces de glucosamine.

Pour évaluer tout le potentiel thérapeutique de la glucosamine, celle-ci fait encore aujourd’hui l’objet d’études scientifiques. Lors de ces travaux, de nouvelles données pourraient venir contredire ou compléter les informations de cette fiche. En cas de doute, il convient de se rapprocher d’un professionnel de santé.

Sources

V. Dolby Toews, User's Guide to Glucosamine and Chondroitin, Basic Health Publications, Inc., 2002 - 90 pages.

A. Locong, Danielle Ruel, Glucosamine, Guide des interactions médicaments, nutriments et produits naturels, Presses Université Laval, 2003 - 513 pages.

R. Dalirfardouei, G. Karimi, K. Jamialahmadi, Molecular mechanisms and biomedical applications of glucosamine as a potential multifunctional therapeutic agent, Life Sci, 1er mai 2016, 1, 152 - Pages 21-29.

S. Dahmer, RM Schiller, Glucosamine, Am Fam Physician, 15 août 2008, 15, 78(4) - Pages 471-6.

PM Coates et al., Glucosamine, Encyclopedia of Dietary Supplements (Print), CRC Press, 29 décembre 2004 - 840 pages.

SL Navarro et al., Randomized trial of glucosamine and chondroitin supplementation on inflammation and oxidative stress biomarkers and plasma proteomics profiles in healthy humans, PLoS One. 2015 Feb 26;10(2):e0117534.

T. Lawrence, The Nuclear Factor NF-κB Pathway in Inflammation, Cold Spring Harb Perspect Biol. 2009 Dec; 1(6): a001651.

B. Hoesel, JA Schmid, The complexity of NF-κB signaling in inflammation and cancer, Molecular Cancer, 2013, 12 - Page 86.

V. Bours et al., Le facteur transcriptionnel NF-κB : rôle au cours de l’oncogenèse et de la réponse au traitement anticancéreux, Médecine/Sciences, 1998, 14 - Pages 566-571.

K. Jamialahmadi et al., Protective effects of glucosamine hydrochloride against free radicalinduced erythrocytes damage, Environ Toxicol Pharmacology, Juillet 2014, 38(1) - Pages 212-219.

JY Reginster et al., Role of glucosamine in the treatment for osteoarthritis, Rheumatol Int, Octobre 2012, 32(10) - Pages 2959-2967.

Inserm, Réparer le cartilage, Dossier réalisé en collaboration avec Jérôme Guicheux, novembre 2016, www.inserm.fr (Consulté le 25/07/17).

ChEBI, CHEBI:47977 - 2-amino-2-deoxy-D-glucopyranose, www.ebi.ac.uk/chebi (Consulté le 25/07/17).

Produit(s) contenant de la glucosamine

Retour haut de page