Kératine

Kératine

Fiche de synthèse

Nom commun Kératine
Origine Laine de mouton
Propriété(s) associée(s) Stimule la pousse des cheveux | Répare les cheveux et les ongles abimés | Redonne force, brillance et élasticité aux cheveux

Qu'est-ce que la kératine ?

La kératine est une protéine naturelle insoluble constituée d'acides aminés et connue depuis le XIXème siècle. C'est un élément constitutif fondamental du cheveu qui en est composé à 95%. Elle lui confére force, brillance et élasticité. La kératine est également présente dans la peau chez l’homme et au niveau des poils, des griffes, des plumes, des sabots, de la laine … dans le règne animal.

Origine, habitat et culture

La kératine est une protéine connue depuis le XIXème siècle, on utilisait ce terme pour définir le matériau qui constitue les tissus durs tels que les cornes et les sabots d'animaux. Les scientifiques étaient intrigués par cette protéine, elle était en effet différente de celles connues à cette époque : en particulier le phénomène de solubilisation des protéines qui s’avérait inefficace sur la kératine.

Ce n’est qu’au début du XXème siècle que l’américain J.Hoffmeir a réussi à extraire la kératine à partir de cornes d’animaux en utilisant de la chaux. Par la suite, différents procédés ont été élaborés et la kératine a pu être extraite depuis les cornes, sabots, laines, cheveux…ont permit d’obtenir de la kératine pour différents usages (cosmétique, biomédicale, textile…).

Un laboratoire a mis au point une kératine hydrosoluble (cynatine®) à partir de laine de mouton de Nouvelle-Zélande par un procédé breveté qui permet d’obtenir une protéine soluble donc facilement assimilable par l’organisme, biodisponible à 96%, c’est à dire qu’on la retrouve sous forme quasi inchangée dans le sang. La laine de mouton est intéressante car sa structure protéique est similaire à celle du cheveu humain.

Apparence, composition et format

La kératine est une protéine insoluble constituée de 18 acides aminés dont le plus représenté est la cystéine. Elle est synthétisée par des cellules appelées les kératinocytes.

Cette protéine est présente dans la peau (kératine molle) et est majoritaire au niveau des phanères (kératine dure) chez l’homme. Elle existe également dans le règne animal (poils, griffes, plumes, sabots, laine…).

La kératine que l’on utilise en cosmétique est dite « hydrolysée », elle est différente de celle utilisée en complément alimentaire qui elle est dite « hydrosoluble ».

Les compléments alimentaires de kératine se trouvent sous forme de poudre, conditionnés dans des gélules.

Rôle de la kératine dans le cycle pilaire

Durant la première phase du cycle pilaire, appelée anagène, les kératinocytes présentent au fond du bulbe produisent de manière intense de la kératine, cette étape dure entre 2 et 5 ans.

S’en suit la phase catagène, la production de kératine est terminée, le cheveu qui était profondément ancré dans le cuir chevelu se détache et remonte un peu vers la surface, cette période peut durer entre 2 semaines et 1 mois.

La dernière étape du cycle pilaire est la phase télogène, le cheveu est délogé du cuir chevelu par la repousse du nouveau cheveu : c’est la phase de chute, elle dure entre 6 et 8 mois.

Ainsi on comprend aisément que la kératine n’est synthétisée que durant la phase anagène et ne sera jamais renouvelée durant toute la durée de vie du cheveu : il est donc primordial d’en prendre soin.

Structure cheveux keratine

Structure du cheveu

La kératine une protéine naturellement synthétisée chez l’homme et chez les animaux. Elle est le constituant principal des cheveux qui sont en composés à 95%: cette protéine leur confère brillance, force et une bonne élasticité.

La structure du cheveu nous permet de comprendre le rôle structurel et protecteur de la kératine :

  • La cuticule est la couche la plus externe du cheveu, elle est constituée de cellules aplaties, très fines, fortement liées et disposées les unes sur les autres à la manière d’écailles de poissons ou de tuiles sur les toits. Cette cuticule est le premier rempart contre les agressions extérieures du cheveu grâce à une kératine constitutive très dure (légèrement similaire à celle des ongles). Lorsque cette couche est abimée, les écailles sont moins fortement liées, parfois décollées: visuellement les cheveux sont ternes, fourchus et se cassent plus facilement
  • Sous la cuticule, se trouve la couche corticale ou cortex qui constitue la partie essentielle du cheveu, celle ci est constituée de cellules kératinisées et pigmentées, la kératine est disposée de façon fibrillaire.
  • La dernière couche, la moelle, est un canal parfois absent chez l’homme.

Propriétés et effets recherchés

propriétés kératine

Pourquoi se supplémenter en kératine ?

L’étude du cycle pilaire et de la structure du cheveu nous permettent de comprendre que la kératine constitutive du cheveu est définitive et ne se renouvelle pas.

Les cheveux soumis à des agressions chimiques (colorations, défrisage, chlore de piscine,), à des lissages fréquents, aux rayons UV, au froid, à l’eau de mer… seront bien souvent abimés, en effet la cuticule externe qui aura été détériorée n’est plus aussi efficace dans la protection du cheveu, la kératine ne pouvant pas être renouvelée il est donc indispensable de la “réparer “ en apportant une supplémentation en kératine.

Le complément alimentaire enrichi en kératine viendra fortifier la couche externe et interne du cheveu (contrairement aux soins cosmétiques à la kératine qui ne traitent que la cuticule).

La kératine est également l’élément constitutif des ongles, la supplémentation aidera à retrouver des ongles plus durs et moins cassants.

La kératine soluble (cynatine®) a fait l’objet d’une étude randomisée en double-aveugle chez 50 femmes : 25 ont reçu la kératine et 25 ont reçu le placebo, durant 3 mois.

A l’issu de cet essai, il a été démontré :

  • Une diminution de la perte de cheveux dans le groupe témoin par rapport au groupe placebo, expliquée par une amélioration de la phase anagène et télogène.
  • Des cheveux de meilleurs qualités et plus résistants.
  • Une amélioration de 87,5% de la brillance chez le groupe cynatine® contre 16,7% dans le groupe placebo.
  • Les ongles du groupe cynatine® sont plus durs, moins cassants.

Dosage et posologie

posologie kératine

Les essais ont montré une efficacité sur les cheveux et les ongles à la dose de 500mg par jour.

Il est intéressant de faire une cure d’un mois à chaque changement de saison. Si les cheveux sont malmenés (couleurs à répétition, brushings ou lissages fréquents, chlore…) ou en très mauvais état, une cure de 3 mois est conseillé.

Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s)

La kératine étant une protéine présente naturellement chez l’homme, aucun effet indésirable n’a été répertorié.

Associations suggérées

La kératine viendra réparer le cheveu quant aux vitamines B6, B8 et le Zinc ils favoriseront la pousse du cheveu en stimulant la synthèse de kératine qui n’a lieu que durant la phase anagène du cycle pilaire.

Avoir des cheveux sains : Levure de bière

Stimuler la pousse des cheveux : Cystine, Vitaine B6 et B8

Beauté de cheveux : Zinc. C’est un oligoélément qui joue un rôle essentiel dans la beauté des cheveux car il est impliqué dans la synthèse de la kératine et du collagène. Un apport suffisant en zinc permettra aussi de ralentir la chute des cheveux et le vieillissement prématuré.

Sources

Dr Richard Aziza, Marie-Françoise Padioleau. Bien dans ses cheveux : toutes les solutions pour traiter la chute des cheveux. Paris : Masson ; 2000.

Assouly P. Dermatoscopie des cheveux et du cuir chevelu. Annales de dermatologie et de vénéréologie. 2012 ; 139, 652-667

A Review of Keratin-Based Biomaterials for Biomedical ApplicationsJillian G. Rouse and Mark E. Van Dyke. Wake Forest Institute for Regenerative Medicine, Wake Forest University, Winston-Salem, North Carolina, (J.G.R.) Materials 2010, 3, 999-1014

Maladies et grands symptômes. Item n°288 : Troubles des phanères. Ann Dermatol Venereol. 2005 ; 132, 188-91.

Bernard B.A. Hair biology : an update. International Journal of Cosmetic Science. 2002 ; 24 : 13-16

Cruz C.F, Fernandes M, Gomes A.C. and al. Keratins and lipids in ethnic hair. International Journal of Cosmetic Science. 2013, 1–6

Galbraith H. Protein and sulphur amino acid nutrition of hair fibre-producing Angora and Cashmere goats. 2000 ; 64 (1): 81-93.

Hoffmann R. Interaction hormonale et croissance du cheveu. Ann Dermatol Veneorol 2002 ; 129 : 787-792.

Lachgar S, Chavéron M. Croissance pilaire : VEGF et fibroblastes de la papille folliculaire. Ann dermatol venereol 1998 ; 2 : 9-11.

Langbein L., Rogers,M.A.,Winter,H.etal. The catalog of human hair keratins I. Expression of the nine type I members in the hair follicle. J. Biol. Chem.274,19874-19884 (1999).

Christina Beer,Simon Wood,and Robert H. Veghte A Clinical Trial to Investigate the Effect of Cynatine HNS on Hair and Nail Parameters. The Scientific World Journal Volume 2014 (2014), Article ID 641723, 6 pages

Moll R., Divo M. and Langbein L. The human keratins: biology and pathology. Histochem. Cell Biology. 2008; 129: 705-733

Sauvage M, Belin. Les problèmes capillaires. Le moniteur des pharmacies 2011 ; cahier II n°2906.

Strnad P, Usachov V, Debes C et al. Unique amino acid signatures that are evolutionarily conserved distinguish simple-type, epidermal and hair keratins. Journal of Cell Science. 2011 ; 124, 4221-4232.

Bouhanna P. ; Garder et retrouver ses cheveux ; Ed. Springer ; 2000 ; Paris

Dreno B. ; Les complements alimentaires en cosmétologie ; Actualités pharmaceutiques ; 2003 ; 421 : 49-54

Melissopoulos A, Lev Acher C. ; La peau, structure et physiologie ; Ed. Lavoisier ; 1998 ; Paris ; 88-93

Peyrefitte G. ; Biologie de la peau ; 37- 47

Produit(s) contenant de la kératine

Retour haut de page