• En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, nous privilégions la livraison à domicile Colissimo. Le délai de livraison annoncé sera peut-être prolongé de quelques jours, merci de votre compréhension.
      Prenez soin de vous. L'équipe Dieti Natura
L-cystine

L-cystine

Fiche de synthèse

Nom commun L-cystine, cystine
Nom(s) scientifique(s) Formule brute C6H12N2S2O4
Propriété(s) associée(s) Beauté des cheveux et des ongles

Qu'est-ce que la cystine ?

La L-cystine, ou plus communément nommée cystine, est un composé organique qui est formé par deux molécules de cystéine (acide aminé). Sa particularité est sa teneur en soufre, un élément essentiel à la formation des protéines soufrées telles que la kératine présente dans la structure des cheveux et des ongles. Pour cette raison, la L-cystine entre aujourd’hui dans la composition de nombreux compléments alimentaires dédiés à la beauté des cheveux et des ongles.

Origine, habitat et culture

C’est en 1810 que William Hyde Wollaston, physicien et chimiste britannique, découvrit la cystine. Il a fallu ensuite attendre 1885 pour que la structure de ce composé soit complètement élucidée. Quelques années plus tard, la cystine fut reconnue comme un composant des protéines.

La cystine est souvent présentée comme un acide aminé, c’est-à-dire une molécule servant de « brique » pour la construction des protéines. En réalité, la cystine est l’association de deux acides aminés. Elle est formée de deux molécules de cystéine, un acide aminé qui a la particularité de contenir un atome de soufre.

Le soufre est un élément essentiel à tous les êtres vivants. Des précisions s’imposent car il pâtit souvent d’une mauvaise réputation. On connaît l’expression « sentir le soufre » qui fait allusion au soufre présent dans les explosifs et son odeur caractéristique après explosion. Le soufre est aussi souvent associé aux méfaits du dioxyde de soufre (gaz incolore et toxique).

Origine-l-cystine-formule
Origine-l-cystine

Pourtant, le soufre est aussi indispensable à la vie. Il entre dans la composition de plus d’une centaine de composés au sein de l’organisme.

Parmi eux, figurent notamment le sulfate de chondroïtine qui est un composant du cartilage, et la kératine qui entre quant à elle dans la composition des phanères (poils, cheveux, ongles…).

De fait, en apportant du soufre, la L-cystine constitue une alliée précieuse pour la beauté des cheveux et des ongles.

Elle contribue à éviter un défaut de kératine qui aurait pour conséquence une perte de résistance et de qualité des cheveux et des ongles.

Apparence, composition et format

La cystine est un composé organique formé de deux molécules de cystéine. Comme tous les acides aminés, la cystéine possède une fonction acide carboxylique (-COOH) et une fonction amine (-NH2). Sa particularité est sa teneur en soufre. La formule brute de la cystéine est C3H7NO2S, tandis que celle de la cystine est C6H12N2S2O4.

La cystine est présente dans les aliments sources de protéines. Il s’agit aussi bien des protéines d’origine animale viande, poisson, oeuf, etc.) que celles d’origine végétale (graines oléagineuses, céréales, légumineuses, etc.). Lorsque ces aliments sont consommés et digérés, les protéines animales ou végétales libèrent des acides aminés dont la cystine.

Toutes les sources de protéines n’apportent toutefois pas la même quantité d’acides aminés. Par exemple, les légumineuses ont tendance à être pauvre en acides aminés soufrés (méthionine, cystéine). De plus, les protéines végétales présentent généralement une digestibilité plus faible que les protéines animales.

Apparence-l-cystine

La cystine est proposée au sein de compléments alimentaires, le plus souvent dédiés à la beauté des cheveux et des ongles. Au sein de ces formulations nutricosmétiques, la cystine est généralement associée à d’autres principes actifs comme des vitamines et minéraux.

Propriétés et effets recherchés

Proprietes-l-cystine

Beauté des cheveux et des ongles

La cystine est préconisée pour apporter force et beauté aux cheveux et aux ongles en raison de sa teneur en soufre. Cet élément permet de construire la kératine qui n’est autre que le principal constituant des phanères (poils, cheveux, ongles…).

Au niveau du cheveu par exemple, on distingue deux couches de kératine qui sont particulièrement importantes. Le cortex est constitué de longues chaînes de kératine qui donnent au cheveu leur élasticité, leur souplesse et leur résistance. Autour du cortex, on trouve la cuticule qui est une couche protectrice contre les agressions extérieures (eau, soleil, vent…). L’éclat et la texture du cheveu dépendent de son état.

Autres usages

Bien que la cystine soit majoritairement utilisée pour la beauté des cheveux et ongles, elle peut parfois être employée dans d’autres cas. En association avec la vitamine A, elle peut par exemple être préconisée pour le traitement des rhinopharyngites.

Dosage et posologie

Posologie-l-cystine

A ce jour, aucune recommandation n’existe sur la posologie en cystine. Celle-ci peut varier d’une formulation à une autre. Le dosage dépend notamment des différents composants présents dans la formulation et de leurs teneurs. On constate généralement des dosages journaliers en cystine variant entre 200 et 800 mg au sein de ces formulations. Les cures sont le plus souvent proposées sur des périodes de 2 à 3 mois à réaliser au printemps ou à l’automne.

En cas de doute, il est recommandé de se rapprocher d’un spécialiste.

Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s)

Contre-indications : Sauf avis médical contraire, les suppléments de L-cystine peuvent être contre-indiqués chez :

  • les femmes enceintes ;
  • les femmes allaitantes ;
  • les personnes sujettes aux calculs rénaux ;
  • les enfants.

Effets secondaires : Une cure à base de L-cystine peut provoquer d’éventuels effets indésirables tels qu’une mauvaise haleine, des maux de tête et des nausées. Au moindre doute, il est conseillé de demander l’avis d’un professionnel de santé.

Précautions d’usage : Il est recommandé de boire beaucoup d’eau pendant une cure de L-cystine.

Associations suggérées

Beauté des cheveux et des ongles : Vitamine B6

Rhinopharyngite : Vitamine A

Informations complémentaires

Les informations de cette fiche sont données à titre indicatif et ne peuvent en aucun cas se substituer à l’avis d’un professionnel de santé. En outre, de nouveaux travaux peuvent venir contredire ou compléter les informations de cette fiche. En cas de doute, il convient de demander conseil à un professionnel de santé.

Sources

P. de Menten de Horne, Dictionnaire de chimie: Une approche étymologique et historique, De Boeck Superieur, Oct. 2013, 395 pages.

C. Moussard, Biochimie structurale et métabolique, De Boeck Supérieur, Oct. 2006, 368 pages.

Afssa (Agence française de sécurité sanitaire des aliments), « Apport en protéines : consommation, qualité, besoins et recommandations », 2007, 461 pages.

G. Pocock, C. D. Richards, Physiologie humaine: les fondements de la médecine, Elsevier Masson, 2004, 638 pages.

M. Perutz, Structures des protéines: pathologie et approches thérapeutiques, John Libbey Eurotext, 1996, 300 pages.

B. Caballero, Guide to Nutritional Supplements, Academic Press, Sept. 2009, 548 pages.

P. Gelis-Imbert, Ma petite pharmacie au naturel, edi8, Févr. 2017, 140 pages.

Anses, Les protéines, www.anses.fr (Consulté le 16/03/2019).

Vidal, Cystéine, eurekasante.vidal.fr (Consulté le 20/03/2019).

NIH, Cystine, TOXNET (Toxicology data network), chem.nlm.nih.gov (Consulté le 20/03/2019).

United States Department of Agriculture Agricultural Research Service, USDA Food Composition Databases, ndb.nal.usda.gov (Consulté le 16/03/2019).

Produits contenant de la L-cystine

Retour haut de page