• En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, nous privilégions la livraison à domicile Colissimo. Le délai de livraison annoncé sera peut-être prolongé de quelques jours, merci de votre compréhension.
      Prenez soin de vous. L'équipe Dieti Natura
Eleuthérocoque

Eleuthérocoque

Fiche de synthèse

Nom commun Éleuthérocoque
Autre(s) nom(s) Ginseng de Sibérie, ginseng sibérien, ginseng russe, buisson du diable, racine de taïga
Nom(s) scientifique(s) Eleutherococcus senticosus
Famille Araliaceae
Origine Asie
Partie(s) utilisée(s) Racine
Principaux actifs Éleuthérosides, composants phénoliques
Propriété(s) associée(s) Adaptogène | Tonique | Immunostimulant

Qu'est-ce que l'eleuthérocoque ?

L’éleuthérocoque est une plante médicinale souvent présentée comme le « ginseng sibérien » ou « ginseng russe ». Cette plante partage en effet un point commun avec le ginseng : son pouvoir adaptogène, c’est-à-dire sa capacité à soutenir les fonctions de l’organisme face à divers facteurs stressants. Les sportifs et les étudiants apprécient particulièrement les vertus de l’éleuthérocoque. Sa racine est traditionnellement employée pour stimuler le système immunitaire de l’organisme, et lutter contre les épisodes de fatigue passagers ou prolongés.

Origine, habitat et culture

L’éleuthérocoque est une plante originaire d’Asie. Les vertus de ses racines sont connues et employées de la Sibérie jusqu’en Corée.

Dans les pharmacopées traditionnelles asiatiques, l’éleuthérocoque est notamment préconisé pour restaurer l’énergie, améliorer l’état général, rétablir la mémoire, rendre l’appétit, accroître l’endurance et traiter des troubles telles que des bronchites, des affections cardiaques et des rhumatismes.

Depuis quelques années, l’éleuthérocoque suscite un fort engouement. Il a bénéficié d’une vitrine exceptionnelle : des athlètes russes ont profité de ses bienfaits lors de compétitions internationales pour accroître leur endurance et leur résistance physique. Les astronautes russes ont également vanté les bienfaits de l’éleuthérocoque pour s’adapter aux conditions extrêmes de leurs voyages dans l’espace.

Origine-eleutherocoque
Origine-eleutherocoque-histoire

Aujourd’hui, l’éleuthérocoque est souvent présenté comme le « ginseng sibérien » ou le « ginseng russe ».

Bien qu’il s’agisse de deux plantes différentes, le ginseng et l’éleuthérocoque partagent des propriétés communes.

Ce sont toutes deux des plantes adaptogènes, c’est-à-dire des plantes capables d’aider l’organisme à mieux répondre aux facteurs stressants et diverses agressions auxquels il doit faire face.

L’éleuthérocoque est une plante originaire d’Asie. On la retrouve dans le sud-est de l’Asie, au nord de la Chine, en Corée, au Japon et au sud-est de la Russie en Sibérie orientale.

Apparence, composition et format

L’éleuthérocoque est un buisson épineux pouvant atteindre 3 mètres de hauteur.

Il possède de longues tiges avec des feuilles palmées, et développe de petites fleurs réunies en ombelles globuleuses. Les fleurs mâles sont violettes tandis que les fleurs femelles sont jaunes. Les fruits de l’éleuthérocoque ressemblent à des baies noires et charnues.

L’éleuthérocoque est prisé pour ses racines. Après la récolte, différents formats peuvent être développés : poudre, teinture-mère, extrait sec et extrait liquide. Ces ingrédients peuvent être proposées sous divers conditionnements : sachet, bouteille, gélule, etc.

Les racines de l’éleuthérocoque renferment plusieurs principes actifs naturels :

  • des polysaccharides dont des hétéroglycanes ;
  • des composés phénoliques dont des coumarines, des lignanes, des acides phényl-propaniques ;
  • des éleuthérosides.
apparence-eleutherocoque

Propriétés et effets recherchés

Proprietes-eleutherocoque

Propriétés adaptogènes

L’éleuthérocoque doit sa célébrité à son utilisation par des sportifs de haut niveau et des astronautes. Ces derniers profitent de ses propriétés adaptogènes. Les composés actifs de l’éleuthérocoque soutiennent les fonctions de l’organisme, renforcent ses défenses et l’aident à s’adapter face à diverses situations. Les cures d’éleuthérocoque sont très appréciées lors des situations de stress, de fatigue, d’efforts intenses…

Immunostimulant

L’éleuthérocoque a une action positive sur le système immunitaire. Il est particulièrement apprécié en prévention des infections hivernales.

Tonique général

L’éleuthérocoque est employé comme tonique pour lutter contre la fatigue et les faiblesses, et renforcer les capacités de l’organisme. Il est notamment utilisé pour améliorer ses capacités physiques, renforcer ses capacités intellectuelles, gagner en productivité ou encore soutenir sa concentration. Il peut également être préconisé lors de convalescence.

Dosage et posologie

Différents dosages peuvent être proposés. La posologie peut varier selon le format et les besoins de chacun :

  • Poudre de plante : 0,75 à 3 g par jour
  • Extrait liquide : 2 à 3 ml par jour
  • Extrait sec : 0,5 à 4 g par jour

Il est recommandé de diviser la dose journalière en plusieurs prises et de réaliser des cures n’excédant pas deux mois. En cas de doute, un avis médical est indispensable.

Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s)

Contre-indications : L’éleuthérocoque peut-être contre-indiqué chez :

  • les personnes souffrant de diabète, d’hypertension artérielle, d’insomnie, d’obésité, de maladies cardiaques ou de troubles nerveux ;
  • les femmes atteintes d’un cancer du sein, d’une maladie affectant le sein ou d’une affection sensible aux œstrogènes.

Etant donné l’absence de données médicales sur le sujet, l’éleuthérocoque est également déconseillé chez :

  • les femmes enceintes ;
  • les femmes allaitantes ;
  • les enfants de moins de douze ans.

Effets secondaires : Il convient de ne pas utiliser l’éleuthérocoque de manière excessive. Il a été observé des effets secondaires tels que des diarrhées, de l’hypertension artérielle, des insomnies, de l’irritabilité, des maux de tête et des palpitations. Au moindre doute, il convient d’arrêter la cure en éleuthérocoque et se rapprocher d’un professionnel de santé.

Interaction(s)

Lors d’une cure en éleuthérocoque, il est conseillé d’éviter la consommation de produits contenant de la caféine (café, thé, colas, guarana…). Une cure ne doit également pas être associée à un traitement anticoagulant ou antidiabétique.

Associations suggérées

Performances intellectuelles : Ginkgo biloba

Informations complémentaires

Les informations de cette fiche sont données à titre indicatif et ne peuvent en aucun cas se substituer à l’avis d’un professionnel de santé. En outre, de nouveaux travaux peuvent venir contredire ou compléter les informations de cette fiche. En cas de doute, il convient de demander conseil à un professionnel de santé.

Sources

J. Bruneton, Pharmacognosie, phytochimie, plantes médicinales (4e ed.), Lavoisier, Oct. 2009, 1292 pages.

B. Chemouny, Soigner le stress par l'homéopathie et la phytothérapie, Odile Jacob, Oct. 2012, 224 pages.

C. Gayet, M. Pierre, Ma bible des secrets d’herboriste : Le mode d’emploi des plantes dans tous leurs états, Éditions Leduc.s, Sept. 2016, 504 pages.

D. Scimeca, Les plantes du bonheur: Le coup de pouce des plantes contre tous les coups de blues, Alpen Editions s.a.m., Févr. 2006, 94 pages.

World Health Organization, WHO Monographs on Selected Medicinal Plants, Volume 2, World Health Organization, 1999, 357 pages.

EMA, Community herbal monograph on Eleutherococcus senticosus (Rupr. et Maxim.) Maxim., radix EMA/HMPC/680618/2013, 25 March 2014, 7 pages.

M. Davydov, AD. Krikorian, Eleutherococcus senticosus (Rupr. & Maxim.) Maxim. (Araliaceae) as an adaptogen: a closer look, J Ethnopharmacol, Oct. 2000, 72(3):345-93.

Y. Kimura, M. Sumiyoshi, Effects of various Eleutherococcus senticosus cortex on swimming time, natural killer activity and corticosterone level in forced swimming stressed mice, J Ethnopharmacol, Dec. 2004, 95(2-3):447-53.

Commission E, Eleuthero root - Herbal Medicine: Expanded Commission E, cms.herbalgram.org (Consulté le 25/ 02/ 2019).

Vidal, Éleuthérocoque, eurekasante.vidal.fr (Consulté le 25/ 02/ 2019).

Produit(s) contenant de l'eleuthérocoque

Retour haut de page