Gelée royale

Gelée royale

Fiche de synthèse

Nom commun Gelée royale
Origine Europe, Asie
Principaux actifs 10-HDA, vitamine B5
Propriété(s) associée(s) Tonifiante et anti-fatigue | Activité immunostimulante | Effets anti-âge

Qu'est-ce que la gelée royale ?

La gelée royale est l’un des plus célèbres produits de la ruche. Elaboré par les abeilles pour nourrir la reine et les larves, ce précieux nectar a une composition exceptionnelle. Il renferme notamment une grande variété de vitamines, minéraux et principes actifs. Ces différents composés peuvent contribuer à lutter contre la fatigue, redonner du tonus, renforcer les défenses immunitaires, améliorer les performances physiques et mentales ou bien encore lutter contre les signes de l’âge.

Origine, habitat et culture

La gelée royale est une substance nutritive produite par les glandes hypopharyngiennes et mandibulaires des abeilles ouvrières. Elle sert à nourrir les larves durant leurs premiers jours de croissance, les larves sélectionnées pour être reines durant toute leur croissance et les reines durant toute leur vie.

Autrement dit, la gelée royale est la nourriture exclusive de la reine des abeilles. Les abeilles ouvrières n’en consomment quant à elles que dans leurs premiers jours de croissance. Ce précieux nectar pourrait-il être le secret de la longévité de la reine des abeilles ?

En effet, il faut savoir qu’une abeille ouvrière vit quelques semaines tandis que la reine vit plusieurs années. Capitale dans le développement de la ruche, la gelée royale suscite un grand intérêt depuis de nombreuses années.

Cette substance fut notamment très convoitée par les nobles et les souverains de la Chine Antique qui lui attribuèrent le pouvoir de donner vigueur sexuelle et longévité. La gelée royale fut également employée en Egypte et en Grèce. Toutefois, la rareté de ce produit de la ruche en fit un produit excessivement cher et réservé qu’à une minorité de personnes.

origine_de_la_gelee_royale

Ce n’est finalement que très récemment que la gelée royale est revenue sur le devant de la scène. Les progrès des techniques d’apiculture ont permis une production de gelée royale à plus grande échelle. Ce précieux nectar est aujourd’hui un actif de référence plébiscité par de nombreux consommateurs à travers le monde.

Apparence, composition et format

Ce produit de la ruche se présente sous une forme liquide, compacte et laiteuse. Il a une coloration beige nacrée et un goût bien particulier. Si le goût de la gelée royale peut rappeler celui du miel, il est plus acidulé et moins sucré. Il peut aussi être légèrement piquant. La gelée royale est aujourd’hui proposée fraîche ou lyophilisée.

Lorsqu’elle est fraîche, elle se présente sous forme liquide mais a l’inconvénient de ne se conserver que quelques jours. Lorsqu’elle est lyophilisée, elle se présente sous forme de poudre et sa durée de conservation est plus longue.

La gelée royale lyophilisée est notamment utilisée pour l’élaboration de compléments alimentaires sous forme de gélules.

La gelée royale doit son succès à sa teneur exceptionnelle en 10-HDA (acide 10-hydroxy-2-décénoïque). C’est cet acide gras qui est à l’origine des principaux bienfaits de la gelée royale.

apparence_de_la_gelee_royale

En plus de contenir du 10-HDA, la gelée royale contient également de nombreux micronutriments et principes actifs. Parmi eux, figurent notamment :

  • des minéraux et oligo-éléments comme le manganèse, le calcium, le fer, et le phosphore ;
  • des vitamines dont la vitamine PP et des vitamines du groupe B, en particulier la vitamine B5 ;
  • l’acétylcholine ;
  • une gammaglobuline ;
  • la royalisine, une substance protéique ;
  • la néoptérine.

De façon plus globale, la gelée royale se compose de :

  • 60% à 70% d’eau ;
  • 10% à 13% de protéines ;
  • 11% à 14% de sucres ;
  • 5% de lipides.

Propriétés et effets recherchés

propriete_de_la_gelee_royale

Action tonifiante et anti-fatigue

Souvent présentée comme un tonique naturel, la gelée royale est capable d’améliorer le tonus physique et psychique. Elle peut être employée pour lutter contre les épisodes de stress ou de grande fatigue. Elle peut aussi être préconisée pour les personnes convalescentes, surmenées ou en état de dépression.

Plusieurs études montrent que la gelée royale peut améliorer les performances cognitives telles que l’attention et la concentration. Elle peut ainsi présenter un intérêt durant les périodes d’examens ou chez les personnes âgées. Enfin, certains résultats suggèrent que la gelée royale pourrait redonner de la vigueur sexuelle.

Activité immunostimulante

La gelée royale est non seulement un tonique naturel mais aussi un agent immunostimulant. Cela signifie qu’elle est capable de soutenir les défenses immunitaires pour lutter contre diverses agressions de l’organisme. Idéale pour se prémunir à chaque changement de saison, cette activité immunomodulatrice est due à la présence du 10-HDA. Les études montrent que ce composé est capable d’activer ou d’inhiber la réponse immunitaire.

Propriétés antibactériennes

Les chercheurs ont également mis en évidence les propriétés antibactériennes du 10-HDA. Il est particulièrement efficace pour s’opposer au développement des souches bactériennes B. subtilis, S. aureus, E. coli et S. mutans.

Effets anti-âge

Les apiculteurs en sont convaincus : la gelée royale est le secret de longévité des reines des abeilles. Cette action anti-vieillissement pourrait également s’appliquer l’Homme, comme le suggèrent plusieurs études menées ces dernières années. En 2015, des chercheurs ont notamment mis en évidence le pouvoir antioxydant du 10-HDA. Celui-ci peut s’opposer au stress oxydant, un phénomène connu pour être impliqué dans le vieillissement prématuré de l’organisme.

Certains résultats récents suggèrent que le 10-HDA pourrait agir selon des mécanismes similaires à ceux impliqués dans la voie de signalisation mTOR10. Or, cette voie est connue pour favoriser la survie cellulaire. En plus du 10-HDA, la gelée royale possède un autre atout anti-âge : la vitamine B5. Celle-ci participe à l’oxygénation des cellules et contribue à retarder le vieillissement de la peau, des cheveux et des ongles.

Autres bénéfices de la gelée royale

Le potentiel thérapeutique de la gelée fait encore l’objet de nombreuses études. Ce produit de la ruche semble avoir de multiples autres bienfaits. Des premiers résultats positifs ont notamment été constatés pour lutter contre les hypercholestérolémies (excès de cholestérol), les problèmes digestifs, les troubles de la ménopause, les règles douloureuses et les douleurs rhumatismales.

Dosage et posologie

posologie_de_la_gelee_royale

A ce jour, il n’existe pas encore de recommandations spécifiques concernant la gelée royale. De plus, les teneurs en principes actifs entre deux gelées royales peuvent être différentes. Les experts estiment qu’une gelée royale fraîche de qualité a une teneur minimale de 1,4 g de 10-HDA pour 100 g.

Concernant les compléments alimentaires à base de gelée royale, leur qualité et leur dosage peuvent également être différents. Il convient de se référer aux mentions indiquées sur l’emballage. A titre d’information, la posologie usuelle pour la gelée royale varie entre 200 mg et 1 g par jour. Cette posologie dépend non seulement de la teneur en principes actifs de la gelée royale mais aussi des besoins de chacun.

En cas de doute, il convient de se rapprocher d’un professionnel de santé. Dans le cadre d’une cure en gelée royale, il est souvent conseillé de la consommer le matin avant le petit-déjeuner. Une cure dure généralement 1 mois.

Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s)

Contre-indications de la gelée royale : La gelée royale est une substance très bien tolérée par l’organisme. Elle est utilisée depuis de nombreuses années sans danger pour la santé. Toutefois, elle est contre-indiquée chez les enfants et les personnes allergiques au miel, aux pollens et aux piqûres d’abeilles. Par mesure de précaution et en l’absence d’études sur le sujet, un avis médical est également recommandé aux femmes enceintes et allaitantes.

Effets secondaires de la gelée royale : A ce jour, aucun effet secondaire majeur n’a été répertorié lors de l’usage de gelée royale. Les seuls effets constatés sont ceux dus à une allergie aux produits de la ruche : des rougeurs, des démangeaisons, un eczéma, un urticaire, une crise d’asthme, le nez qui coule, les yeux qui piquent… En cas de signe d’allergie, il convient d’arrêter immédiatement la cure en gelée royale et de se rapprocher d’un professionnel de santé.

Associations suggérées

Immunité : propolis

Informations complémentaires

La gelée royale est un produit très prisé et très étudié ces dernières années. A tout moment, de nouveaux résultats peuvent venir contredire ou compléter les informations de cette fiche. En cas de doute, un avis médical est recommandé.

Sources

C. Ballot-Flurin, L'apithérapie: Découvrez les bienfaits des produits de la ruche grâce aux recettes des apiculteurs, Editions Eyrolles, Avr. 2014, 152 pages.

R. Domerego, G. Imbert, C. Blanchard, Remèdes de la ruche : découvrez tous les bienfaits santé des produits de la ruche ! : [miel, pollen, propolis, gelée royale], Alpen Editions s.a.m., 2006, 95 pages.

P. de Wailly, Ces animaux qui nous guérissent, Le Courrier du Livre, Août 2015, 267 pages.

C. Vasey, Les compléments alimentaires naturels (nouvelle édition), Jouvence Santé, Oct. 2013,192 pages.

H. Jaffré-Pasquiet, Les produits de la ruche, Jouvence Maxi-pratiques, Juin 2016, 160 pages.

Alreshoodi F. M., et al. (2015). Antimicrobial activity of royal jelly. Antiinfect. Agents 13:50–59.

Yousefi B., et al. (2012). Hydroxy decenoic acid down regulates gtfB and gtfC expression and prevents Streptococcus mutans adherence to the cell surfaces. Ann. Clin. Microbiol. Antimicrob. 11:21.

Sugiyama T., et al. (2012). Inhibitory effect of 10-hydroxy-trans-2-decenoic acid on LPS-induced IL-6 production via reducing IkappaB-zeta expression. Innate Immun. 18:429–437.

Makino J., et al. (2016). Royal jelly constituents increase the expression of extracellular superoxide dismutase through histone acetylation in monocytic THP-1 cells. J. Nat. Prod. 79:1137–1143.

Mihajlovic D., et al. (2013). Dose-dependent immunomodulatory effects of 10-hydroxy-2-decenoic acid on human monocyte-derived dendritic cells. J. Funct. Foods 5 838–846.

Park H. M., et al. (2011). Royal jelly protects against ultraviolet B-induced photoaging in human skin fibroblasts via enhancing collagen production. J. Med. Food 14 899–906.

Honda Y., et al. (2015). 10-hydroxy-2-decenoic acid, the major lipid component of royal jelly, extends the lifespan of Caenorhabditis elegans through dietary restriction and target of rapamycin signaling. J. Aging Res. 7:10.

A. Lefief-Delcourt, Le miel malin: Tous les bienfaits au quotidien de cet ingrédient délicieux et 100 % naturel, Éditions Leduc.s, Avr. 2010, 192 pages.

Vidal, Gelée royale, eurekasante.vidal.fr (Consulté le 11/07/2018).

Produit(s) contenant de la gelée royale

Retour haut de page